Les duels fratricides en Serie A : Giacomo et Giovanni Tedesco (5/5)

Par Ben Soffietti publié le 05 Nov 2021
Crédits

Le 23 septembre dernier, la Lazio de Sergej Milinković-Savić était accrochée par le Torino de Vanja Milinković-Savić. Si cette rencontre a opposé deux frères serbes, le milieu laziale et le gardien granata, ce n’est pas la première fois qu’un affrontement familial se produit en Serie A. Si au siècle dernier, Franco Baresi, légende du Milan AC, a plusieurs fois défié son frère Giuseppe, icône de l’Inter avec plus de 500 matchs, les oppositions fratricides sont régulières depuis le passage au troisième millénaire. Pour conclure ce dossier, Calciomio évoque un duel entre des frères qui cumulent à eux deux plus de 450 matchs de Serie A : Giacomo et Giovanni Tedesco.

Deux frères qui ont beaucoup bourlingué

À l’image des Lucarelli qui ont écumé de nombreux clubs de la Botte, les frères Tedesco ont eux aussi porté de nombreux maillots en Italie. Giovanni, l’aîné, né en 1972, a défendu les couleurs de sept blasons, surtout ceux de Perugia et de Palermo. Le milieu axial passe près de cinq ans chez les Biancorossi, entre octobre 1998 et janvier 2004, à l’époque où le club ombrien évolue en Serie A. Il y gagne même la Coppa Intertoto, quelques mois avant de rejoindre l’ambitieux Genoa de Preziosi. Il finit ensuite sa carrière à Palermo, la società de sa ville natale. Avec le club sicilien, il dispute trois éditions de Coppa UEFA et raccroche en 2010, à 38 ans.

De son côté, Giacomo, né en 1976, joue aussi pour Palermo, son club formateur et le premier de sa carrière professionnelle. S’il a principalement évolué en Serie B (237 matchs), il présente un total de 220 matchs de Serie A. C’est surtout dans le club de la Reggina, le club formateur de son frère, qu’il s’est fait un nom, prenant part à sept saisons, dont quatre de Serie A (2003 à 2007). Après des aventures à Catania et Bologna, il finit sa carrière en Sicile, cette fois à Trapani, en quatrième division.

Champions ensemble à la Salernitana

Les frères Tedesco ont disputé une saison ensemble, à la Salernitana, en Serie B. Nous étions en 1997-1998. Les Salentini recrutent les deux frères Tedesco pour renforcer leur milieu : l’aîné arrive de Foggia, le cadet de Palermo. L’un dispute 36 matchs, l’autre 34, et ils prennent part à 32 rencontres ensemble, participant pleinement au titre de champion de Serie B. Malgré leurs tailles modestes, 1,70m pour l’aîné, 1,75m pour le cadet -, ils compensaient par une grinta à toute épreuve et un sens du devoir exemplaire, ce qui explique qu’ils font partie des joueurs les plus utilisés par Delio Rossi cette saison-là avec Roberto Breda et Marco Di Vaio. Cependant, l’aventure commune en Campanie s’arrête là puisqu’après trois matchs de Serie A côte-à-côte, notamment contre le Milan AC et l’AS Roma, Giovanni rejoint Perugia.

Le mot de la fin pour le cadet

Au cours de leur carrière, les Tedesco se sont croisés seize fois, mais ils n’ont été sur la pelouse qu’à onze reprises : six fois en Serie A et deux en Coppa Italia, lors d’une rencontre aller-retour entre la Salernitana et Perugia. Les combats au milieu étaient âpres tant les deux joueurs se sont distingués durant leur carrière par leur combativité mais aussi par une technique de qualité,  puisqu’ils jouaient tous les deux mezz’ala.

S’ils se sont d’abord rencontrés en Serie B, ils ont croisé le fer en fin de carrière dans le théâtre du derby de Sicile : l’aîné défendait alors les couleurs de Palermo, tandis que le cadet était à ce moment-là un joueur de Catania. En 2007-2008, les Rossazzurri s’imposent à l’aller (3-1), mais grâce à un coup-franc de Miccoli, Palermo et Giovanni prennent leur revanche. Finalement, le petit frère a le dernier mot puisque lors du dernier affrontement, c’est Catania qui rafle la mise (2-0). Titulaire, Giacomo est dans tous les bons coups tandis que Giovanni, alors âgé de 36 ans, rentre en cours de jeu, pour compenser l’expulsion de Carrozzieri. Au retour, il reste sur le banc, voyant impuissant l’équipe de son frère balayait ses coéquipiers (0-4).

En résumé, un duel fratricide qui n’a rien à envier aux précédents de ce dossier !

(Dès son entrée en jeu, vous remarquerez que Giacomo souhaite la bienvenue à son frère avec un bon coup d’épaule dans le dos!)

Pour retrouver les précédents épisodes :
#1 – Paolo et Fabio Cannavaro
#2 – Simone et Filippo Inzaghi
#3 – Cristiano et Alessandro Lucarelli
#4 – Lorenzo et Roberto Insigne
#5 – Giacomo et Giovanni Tedesco

 



Ben Soffietti

Rédacteur



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.