DOSSIER : Chievo Verona la descente aux enfers, la fin d’une l’idylle (1/2)

Par Hugo Ledroit publié le 23 Août 2021
Crédits

C’est officiel depuis hier matin, le Chievo Verona a cessé d’exister après avoir été interdit d’inscription en Serie D. Alors que le club véronais s’était déjà vu refusé la participation pour le prochain championnat de Serie B, c’est une nouvelle désillusion pour les tifosi du petit club de quartier. Le football italien perd ainsi un de ses petits clubs historiques… Retour sur la descente aux enfers du Chievo Verona.

Le Chievo, un conte de fée chez Roméo et Juliette

Le Chievo Verona est un véritable conte de fée dans le paysage du Calcio. Club de quartier basé à Vérone, les « ânes volants » vivent dans l’ombre du grand et honnis voisin de l’Hellas. Ce dernier fait office d’étendard pour la ville située au bord de l’Adige grâce notamment au Scudetto remporté en 1985. Alors que les tifosi se massent dans les gradins du Bentegodi pour voir l’Hellas, le Chievo peine à attirer des spectateurs.

Malgré cela les Gialloblu réussissent à atteindre la Serie A pour la première fois de leur histoire en 2001. Sous la houlette de la famille Campedelli, le Chievo Verona réussit plus qu’à résister dans ce championnat italien considéré comme le meilleur en Europe au début du siècle. Le petit club de quartier parvient même à se qualifier pour la Coppa UEFA en 2003 et pour la Champions League en 2006.

Malgré une saison en Serie B lors de l’exercice 2007/2008, le Chievo Verona parvient à remonter dès l’année suivante et à se maintenir dans l’élite italienne jusqu’en 2019. Un véritable conte de fées pour un club ne contenant que très peu de suiveurs. Les « ânes volants » ont alors réussi à exister grâce à une bonne base de joueurs fidèles au club comme par exemple le buteur historique Sergio Pellissier.

2018, la fin d’une idylle

Malgré l’entraide familiale et l’esprit de proximité entourant le club, le modèle du Chievo Verona ne pouvait malheureusement pas résister longtemps à l’heure du football moderne et globalisé. Le fonctionnement d’un club de quartier évoluant en Serie A devenait de plus en plus compliqué pour la famille Campedelli.

La concurrence se faisant de plus en plus forte pour le maintien en Serie A, le président du club a du trouver des astuces frôlant avec l’illégalité pour que le club garde sa place. Ainsi la direction du petit club véronais s’est fait rattraper par la réalité et par la justice italienne à l’été 2018.

Le Chievo Verona est alors accusé d’avoir effectué des plus values fictives sur des jeunes joueurs en complicité avec le club de Cesena dans l’objectif de pouvoir s’inscrire en Serie A entre 2014 et 2017. En Septembre 2018, le verdict tombe et le Tribunal Sportif Fédéral décide de sanctionner les Gialloblu. Ainsi le Chiev Verona écope d’une pénalité de trois points et d’une interdiction de mercato.

La descente en Serie B

La saison 2018/2019 démarre très mal pour le Chievo Verona qui en plus de ses trois points de pénalité réalisent sportivement un début de championnat chaotique. Le club de Vérone ne réussira à émerger au-delà d’une vingtième place dans ce championnat de Serie A. Après onze saisons au plus haut niveau du football transalpin, le Chievo Verona descend à l’échelon inférieur.

Cette descente en Serie B aurait pu annoncer une nouvelle ère pour le club. En effet dès l’été 2019 Sergio Pellissier décide de raccrocher les crampons pour intégrer le staff technique de l’équipe. Les suiveurs du club véronais avaient également en tête les souvenirs de la saison 2007/2008 celle de la remontée après une descente en 2007.

Malheureusement le Chievo loupera le coche de la remontée la saison suivante après avoir perdu en barrages pour la montée. Une saison chamboulée par la crise de la Covid 19 qui n’a pas aidé à assainir les finances du club. En échec sur le plan sportif après avoir raté la montée, le Chievo se retrouve au bord du gouffre financier. Ainsi la famille Campedelli voit son club de toujours endetté de 23 millions d’euros. Une situation économique qui explique la disparition du club.

Retrouvez le deuxième épisode du dossier demain, mardi 24 août.

Hugo Ledroit



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.