Les duels fratricides en Serie A : Lorenzo et Roberto Insigne (4/5)

Par Ben Soffietti publié le 03 Nov 2021
Crédits

Le 23 septembre dernier, la Lazio de Sergej Milinković-Savić était accrochée par le Torino de Vanja Milinković-Savić. Si cette rencontre a opposé deux frères serbes, le milieu laziale et le gardien granata, ce n’est pas la première fois qu’un affrontement familial se produit en Serie A. Si au siècle dernier, Franco Baresi, légende du Milan AC, a plusieurs fois défié son frère Giuseppe, icône de l’Inter avec plus de 500 matchs, les oppositions fratricides sont régulières depuis le passage au troisième millénaire. Au travers de ce dossier, Calciomio revient sur cinq de ces duels. Après les fratries Cannavaro, Inzaghi et Lucarelli, c’est au tour d’un affrontement tout récent entre le champion d’Europe Lorenzo Insigne et son frère Roberto.

Quatre frères footballeurs

Depuis cet été, Lorenzo Insigne est champion d’Europe avec la Nazionale. Le numéro 10 de la bande à Mancini a même livré une très bonne compétition, avec notamment un sublime but contre la Belgique en quart de finale. Devant leur télé, ses frères devaient être terriblement fiers. Antonio Insigne, l’aîné, né en 1988, n’est passé que par des clubs amateurs comme Galazia ou Frattaminore, évoluant comme ailier. Après lui vient donc le capitaine du Napoli, puis Roberto Insigne, né en 1994, second professionnel de la famille, actuellement joueur de Benevento. Enfin, le dernier enfant de Carmine et Patrizia Insigne se prénomme Marco. Il est né en 1995 et lui aussi n’a connu que le niveau amateur. Natifs de Naples, ils sont tous les trois de fervents tifosi des Partenopei et donc de leur frère, capitaine du club.

Lorenzo brille, Roberto s’accroche

Formé au Napoli, Lorenzo a connu trois prêts pour s’endurcir, dont un à Pescara où il s’est révélé aux côtés de ses amis et coéquipiers en sélection, Immobile et Verratti. Depuis 2012, il porte les couleurs du Napoli et cumule plus de 400 matchs avec la tunique azzurra, avec laquelle il a remporté deux Coppe Italia. International depuis la même année, il est aujourd’hui une des principales armes de la Squadra Azzurra. Roberto, né trois ans après, a lui aussi connu les équipes de jeunes du Napoli. Ailier droit, il arrive à intégrer le groupe professionnel, ce qui explique pourquoi le maillot de Lorenzo était floqué « L. Insigne » en 2012-2013. Mais Roberto ne dispute que quatre minutes, aux côtés de son frère, buteur ce jour-là, lors d’un Napoli-Palermo (3-0).

Cependant, il ne s’impose pas chez les Partenopei et descend jusqu’en quatrième division. Il parvient progressivement à gagner sa place à Serie B à Parma et enfin Benevento. Sous les couleurs giallorosse, il participe activement à la remontée en Serie A des Stregoni et y réalise une saison correcte (30 matchs, deux buts, quatre passes décisives).

Deux confrontations seulement

Avant de s’en aller briller à l’Euro avec son fameux tir a gir, Lorenzo Insigne a disputé sa neuvième saison avec le Napoli. Une saison bien décevante pour le capitaine partenopeo puisque les siens ont manqué la qualification pour la Champions League lors de l’ultime journée. Mais cette saison fut particulière pour le Napolitain de poche qui a affronté pour la première fois son petit frère en match professionnel, ailier de Benevento. Mais entre les candidats à l’Europe et ceux qui luttent pour leur survie, la première confrontation du mois d’octobre tourne logiquement à l’avantage du Napoli. Pourtant, Roberto Insigne met les Stregoni sur orbite en début de match. Mais Lorenzo n’a pas envie de s’incliner contre son petit frère. Sur sa spéciale, il oblige Montipò à se détendre, puis le numéro 24 azzurro tente la même du pied gauche et cette fois, c’est sous la barre du portier adverse. Dans la foulée, le Napoli inscrit un second but, synonyme de première victoire de Lorenzo contre Roberto.

Au match retour, Benevento vit une terrible descente aux enfers et le Napoli prend les trois points sans difficultés. Cette fois, les frères Insigne ne se mettent que peu en évidence : le Napolitain joue tout le match sans se montrer décisif alors que Roberto entre la mi-temps sans pouvoir renverser la tendance. La fin de saison condamne le club du cadet qui évolue à nouveau en Serie B. Quant à Lorenzo, le champion d’Europe semble vivre sa dixième et dernière saison avec le Napoli.

Pour retrouver les précédents épisodes :
#1 – Paolo et Fabio Cannavaro
#2 – Simone et Filippo Inzaghi
#3 – Cristiano et Alessandro Lucarelli
#4 – Lorenzo et Roberto Insigne

 



Ben Soffietti

Rédacteur



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.