DOSSIER : Les plus grands duels franco-italiens : Milan AC-PSG 2001

Par Julien Camarda publié le 06 Juin 2020

Depuis plus d’un siècle, les oppositions entre formations italiennes et françaises offrent des rencontres de légende. Des duels, souvent épiques, qui ont contribué à la légende de ce sport. Calciomio propose de revivre ces parties mémorables, en revenant aujourd’hui sur la double confrontation entre le Milan AC et le Paris Saint-Germain de 2001 comptant pour la deuxième phase de groupe en Champions League.

Luis Fernandez retrouve le Milan AC

1996, Luis Fernandez quitte la capitale française pour le Pays basque et s’installe aux commandes de l’Athletic Bilbao. Après 4 ans en terres espagnoles et après avoir mis de côté l’élimination de 1995 face aux Rossoneri de Fabio Capello, le coach franco-espagnol est de retour à Paris dans un contexte particulier. En effet, mai 2000, le Paris Saint-Germain, alors entraîné par Philippe Bergeroo, clôture la saison de Ligue 1 à la seconde place derrière l’AS Monaco et accède directement à la Champions League. L’équipe fait un bon début saison jusqu’à la défaite à Sedan, 5-1. Cette rencontre scelle le sort de Bergeroo et le retour de Luis Fernandez. Malgré tout, en C1 les Parisiens finissent deuxièmes de la première phase de groupe derrière le Bayern Munich et accèdent aux seizièmes de finale.

De son côté, le Milan AC, champion en titre, qui ne termine que troisième de Serie A derrière la Juventus et la Lazio, passe par le troisième tour de qualification. Une formalité pour les Rossoneri puisqu’ils disposent du Dinamo Zagreb six buts à un (3-1 à l’aller, 3-0 au retour). Les hommes de Zaccheroni sortent premiers du groupe H où notamment le FC Barcelone de Pep Guardiola passe à la trappe.
Direction la deuxième phase de groupe où Milanais et Parisiens devront composer avec Galatasaray et le Deportivo La Corogne. Les Espagnols et les Turcs comptent bien être protagonistes des huitièmes de finale.

Un score de parité à l’aller comme au retour

En ce mercredi 14 février 2001, les amoureux du foot ont les yeux rivés sur San Siro. L’entraîneur parisien tente un coup tactique en alignant un 3-3-3-1 qui devient 5-3-1-1 en phase défensive. C’est un match assez animé où les Rossoneri frappent les premiers. Côté droit Albertini trouve Leonardo dans la surface, l’ancien parisien contrôle pied droit, enchaîne pied gauche pour tromper Letizi, 1-0. Avantage de courte durée, puisque trois minutes plus tard Benarbia lance Anelka dans la profondeur. L’attaquant français se présente seul face à Abbiati qu’il bat d’une frappe croisée. Avant la fin de la première période, tournant du match pour les milanais puisque Roqué Junior accroche Anelka à nouveau parti au but. L’arbitre de la rencontre, Anders Frisk, sort le carton rouge. Le Milan AC va jouer plus d’une mi-temps à 10 contre 11. Intense, la seconde période voit les défenses prendre le dessus. Le score en reste là, le Paris Saint-Germain ramène un point de Milan.

Le Parc des Princes accueille le match retour six jours plus tard. Les premières minutes sont pour les visiteurs mais peu à peu la tendance s’inverse et Paris reprend le dessus. Le triple D, Distin – Déhu – Domi, étouffe peu à peu Shevchenko et Leonardo. A la 75eme minute, après deux tentatives, Laurent Robert délivre les joueurs de la capitale. Son coup-franc frappé au second poteau surprend Abbiati, 1-0. Les Parisiens tiennent leur victoire jusqu’aux arrêts de jeu. Lancé sur le côté gauche, Coco centre, le ballon est renvoyé par la défense sur Albertini qui tente une frappe aux 20 mètres. Son tir est contré dans la surface de réparation par José Mari qui traînait par là et qui prend Letizi à contre-pied, 1-1.

Les deux équipes sur le carreau

Dans un groupe relevé, Parisiens et Milanais ont laissé des points en route suite à leurs matchs nuls. Cela leur portera préjudice pour la qualification. Avec une victoire, quatre nuls et une défaite, le Milan AC termine 3ème du groupe avec sept points. Avec cinq unités, une victoire, deux nuls et trois défaites, le Paris SG termine lanterne rouge de ce groupe. Les Espagnols de La Corogne et les Turcs de Galatasaray terminent aux deux premières places avec dix points (trois victoires, un nul et deux défaites) et voient les quarts de finale. A ce stade de la compétition, ils sont respectivement éliminés par Leeds (3-0 à l’aller, 0-2 au retour) et le Real Madrid (3-2 à l’aller, 0-3 au retour). Finalement, cette édition 2001 a pour épilogue la finale de San Siro avec le Bayern Munich qui s’impose face à Valence 5-4 aux tirs au but (1-1 après prolongation).

Feuilles de match

Deuxième phase de groupes Champions League 2001.

Match aller

14 février 2001, San Siro (50 053 spectateurs)

Milan AC – Paris SG 1-1 (1-1). Buts: Leonardo (27e), Anelka (30e)

Milan AC: Abbiati; Sala, Maldini (cap.), Roque Junior; Helveg, Giunti, Albertini, Serginho ; Leonardo (Comandini, 77e), Bierhoff (Ba, 46e), Shevchenko. Entraîneur: Alberto Zaccheroni

Paris SG: Letizi ; Mendy, A.Cissé, Déhu (cap.), Domi ; Distin, Arteta (Okocha, 69e), Ducrocq, E.Cissé (Leroy, 89e), Benarbia (Robert, 57e) ; Anelka. Entraîneur: Luis Fernandez

Match retour

20 février 2001, Parc des Princes (41 450 spectateurs)

Paris SG – Milan AC 1-1 (0-0). Buts: Robert (75e), José Mari (90e)

Paris SG: Letizi ; A.Cissé (Ducrocq, 60e), Déhu (cap.), Distin ; Leroy (Rabésandratana, 86e), Arteta, E.Cissé, Domi, Benarbia (Luccin, 70e) ; Robert, Anelka. Entraîneur: Luis Fernandez

Milan AC: Abbiati; Helveg, Sala, Maldini (cap.), Coco; Gattuso, Albertini, Bà (Chamot, 70e), Serginho (José Mari, 77e); Leonardo (Boban, 82e), Shevchenko. Entraîneur: Alberto Zaccheroni

À lire aussi :

1 – Parma-OM 1999
2 – Cagliari-Saint-Etienne 1970
3 – Italie-France 2008
4 – Milan AC-AS Monaco 1994
5 – Torino-Bastia 1977
6 – Milan AC-OM 1991
7 – Milan AC-PSG 1995
8 – Milan AC-OM 1993
9 – AS Roma-Lyon 2007
10 – PSG-Juventus 1997

Julien Camarda

Rédacteur



Lire aussi