DOSSIER : Les plus grands duels franco-italiens : Cagliari–Saint-Etienne 1970

Par Sébastien Madau publié le 06 Mai 2020

Depuis plus d’un siècle, les oppositions entre formations italiennes et françaises offrent des rencontres de légende. Des duels, souvent épiques, qui ont contribué à la légende de ce sport. Calciomio propose de revivre ces parties mémorables, avec la confrontation entre Cagliari et Saint-Etienne en 1970 pour le 1er tour de la Coupe d’Europe des Clubs champions qui a vu les Sardes prendre le dessus sur les Verts.

A la fin de l’été 70, le premier tour de la C1 voit les champions de France et d’Italie s’affronter. Deux génies du banc se mesurer: Manlio Scopigno et Albert Batteux. Sur le papier, Saint-Etienne a un palmarès plus étoffé. Les Verts survolent le championnat et la Coupe de France depuis 1970 grâce à une génération montante et les buts de Salif Keita. De leur côté, les Sardes ont été la grande sensation de la saison précédente de Serie A en décrochant un Scudetto historique. Une surprise, certes, au vu du standing du club, mais pas au regard du talent de ses joueurs. En effet, bon nombre d’entre eux figuraient dans les rangs de la Squadra Azzurra au Mondial mexicain quelques semaines auparavant, seulement battus par le Brésil de Pelé en finale. Sans omettre que Cagliari possède surtout dans son Onze un véritable joyaux : Gigi Riva. Avant le coup d’envoi, sur le papier, les chances sont donc partagées. Mais très vite le destin va basculer du côté des Sardes.

Cagliari fait la différence à l’aller

Près de 55 000 spectateurs ont fait le déplacement dans les gradins du nouveau stade de Cagliari, le Sant’Elia, qui a succédé au mythique Amsicora, antre du Scudetto. L’ambiance est survoltée pour cette première rencontre de Coupe des Champions. Et ce qui devait arriver, arriva… Sur une ouverture en profondeur de Angelo Domenghini, alors que les Verts étaient pourtant avertis, Gigi Riva fait trembler une première fois les filets de Georges Carnus (1-0, 7e), le gardien de l’Equipe de France. A peine les Stéphanois ont-ils eu le temps de se remettre que les hommes du ¨Philosophe » Manlio Scopigno doublent la mise par le Brésilien Nenè (2-0, 19e). Dès lors, les jeux étaient faits. Quelques timides incursions de Saint-Etienne, impulsées par Jean-Michel Larqué, ne feront pas le poids. Non seulement les Verts ne reviennent pas au score mais Riva enfonce le clou en deuxième période (3-0, 76e). Au moment d’appréhender le match retour, les Sardes sont en position plus que favorable.

C’est en position de favori que Cagliari arrive donc fin septembre dans le Forez. Les trois buts d’avance leur permettent de voir venir. Quoi que… Grâce à une folle ambiance orchestrée par les supporters stéphanois, la Panthère noire met les Quatre Maures sous pression. Et le forcing paie avec un but de Larqué à la demie-heure de jeu. Les Sardes, contrairement à leurs adversaires à l’aller, réussiront à résister aux assauts suivants. Y compris quand les esprits s’échaufferont sur la pelouse.
Cagliari se qualifiait donc pour les 8e de finale face à l’Atletico Madrid. Les matchs seront encore plus engagés. Cette fois pourtant, Cagliari perdra la bataille (1-0 / 0-3) notamment à l’issue d’un retour au Manzanares qui tournera au pugilat.

Des routes qui se sépareront

Sur le plus long terme, les deux clubs connaîtront des fortunes diverses. Cagliari aura du mal à conserver son statut et rentrera dans le rang courant des années 1970 alors que Saint-Etienne continuera sa progression jusqu’à devenir un grand d’Europe. Illustration de ces parcours divergents : à l’issue de la saison 1975-1976, Saint-Etienne entrait pour l’éternité dans le coeur de beaucoup de Français après sa finale à Glasgow contre le Bayern. Cagliari, de son côté, terminait 16e de Serie et rétrogradait en Serie B.

_

Feuilles de matchs

1er tour de la Coupe d’Europe des Clubs champions 1970-1971.
ALLER : 16 septembre 1970. Stade Sant’Elia (54 918 spectateurs).
Cagliari – Saint-Etienne 3-0 (2-0). Buts: Riva (7e), Nenè (19e), Riva (70e).
Cagliari: Albertosi; Tomasini, Niccolai, Mancin, Martiradonna, Cera (cap.); Greatti, Nenè; Domenghini, Gori, Riva. Entraîneur: M.Scopigno.
Saint-Etienne: Carnus; Broissart (Synaeghel, 76e), Bosquier, Herbin (cap.), Durkovic; Camérini, Polny, Bereta, Larqué; Keita, Revelli. Entraîneur: A.Batteux.

RETOUR : 30 septembre 1970. Stade Geoffroy-Guichard (26 642 spectateurs).
Saint-Etienne – Cagliari 1-0 (1-0). But: Larqué (33e).
Saint-Etienne: Carnus; Camerini, Bosquier, Farison, Durković; Bereta, Larqué, Herbin (cap.); Revelli, Parizon, Keïta. Entraîneur: A.Batteux.
Cagliari: Albertosi; Cera (cap.), Tomasini, Niccolai, Martiradonna; Mancin, Greatti, Nenè; Riva, Gori (Brugnera, 75e), Domenghini. Entraîneur: M.Scopigno.

A lire aussi :

1 – Parma – OM 1999
2 – Cagliari – Saint-Etienne 1970
3 – Italie – France 2008

Sébastien Madau



Lire aussi