DOSSIER : Les plus grands duels franco-italiens, Milan AC-PSG 1995

Par Julien Camarda publié le 22 Mai 2020

Depuis plus d’un siècle, les oppositions entre formations italiennes et françaises offrent des rencontres de légende. Des duels, souvent épiques, qui ont contribué à la légende de ce sport. Calciomio propose de revivre ces parties mémorables, en revenant aujourd’hui sur la double confrontation entre le Milan AC et le Paris Saint-Germain de 1995 comptant pour les demi-finales de Champions League.

Le FC Barcelone comme trophée de chasse

Mars 95, le Paris Saint-Germain de Luis Fernandez trouve sur son chemin le FC Barcelone de Johan Cruijff pour les quarts de finale de la Champions League. Face au vice-champion d’Europe, le club de la capitale parvient à arracher un nul précieux au Camp Nou (1-1). La « Dream Team » est vieillissante mais reste compétitive. Preuve en est leur efficacité au retour, après avoir subi une grande partie du match, les Espagnols ouvrent le score par le biais du capitaine Bakero. Dos au mur, les Parisiens parviennent à retourner la rencontre grâce à Raï et Guérin (2-1). Direction le dernier carré d’une coupe d’Europe pour la troisième fois consécutive.

Côté italien, après avoir croqué les Catalans en finale la saison passée, cette campagne européenne aurait pu mal tourner. Effectivement, lors de la deuxième journée du groupe D face à Salzbourg, les hommes de Capello font le travail sur le terrain (3-0), mais dans les tribunes le résultat est tout autre. Un jet de bouteille sur le gardien Otto Konrad et les deux points de la victoire sont retirés aux Rossoneri. Malgré tout, ils finissent deuxième du groupe et battent Benfica en quarts de finale (2-0, 0-0). Pour les demi-finales, le tenant du titre donne rendez-vous au Paris Saint-Germain.

Le Milan AC opportuniste

La première manche de cette double confrontation se joue au Parc des Princes. Les Parisiens ne sont pas encore retombés de leur victoire face au Barça. En effet, à l’image de son gardien de but, Bernard Lama, les premières minutes sont chaudes du côté des rouges et bleus. Une balle anodine de Ricardo et le portier français s’emmêle les crayons, heureusement pour lui c’est corner.

Le match est animé et les Parisiens prennent peu à peu le dessus, Weah et Ginola sont les plus dangereux. En seconde période sur un mauvais dégagement de Baresi, le numéro 11 français intercepte, dépose Panucci dans l’axe mais sa frappe trouve la barre de Rossi. Finalement, toute la différence se fait dans les arrêts de jeu. Les Rossoneri jouent les coups à fond, dans la surface Savićević trouve Boban qui ouvre le score, 0-1. Les Milanais, opportunistes, repartent de Paris avec un pied en finale.

Dejan Savićević, il Genio

Le cadre du match retour est déjà posé : San Siro et ses 80.000 tifosi attendent les hommes de Fernandez. Suite à la suspension de Costacurta, Capello fait confiance à Tassotti. Côté parisien, le coach franco-espagnol effectue quelques ajustements derrière avec Colleter et au milieu avec Valdo, les autres sont identiques à l’aller.

A domicile, les Rossoneri, qui jouent en blanc, dominent les rouges et bleus. Le Milan AC a bien enfilé son costume de favori et muselle le milieu parisien. A la 21eme minute, Albertini trouve Savićević en profondeur. Le Monténégrin élimine Ricardo et bat Lama de près d’une frappe du pied gauche, 1-0. Même son de cloche en seconde période, après une bonne récupération dans l’entrejeu, Desailly envoie Savićević au but. L’attaquant rossonero ne se fait pas prier et délivre San Siro, 2-0. Avec une passe décisive à l’aller et un doublé au retour, Savićević envoie le Milan AC à Vienne.

Pour finir, Paris est logiquement éliminé mais n’aura pas démérité. Les Parisiens échouent une nouvelle fois à ce stade de la compétition, après 1992-1993 (élimination par la Juventus en demi-finale de la Coupe UEFA) et 1993-1994 (élimination de la Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe par Arsenal). A l’inverse, le Milan AC enchaîne et jouera sa troisième finale de Champions League d’affilée.

Feuilles de match

Demi-finales Champions League 1995.

Match aller

05 avril 1995. Parc des Princes, (44 965 spectateurs).
Paris SG – Milan AC 0-1 (0-0). But: Boban (90e)

Paris SG: Lama ; Llacer, Roche (cap.), Ricardo, Cobos ; Le Guen, Bravo, Guérin, Raï ; Weah, Ginola. Entraîneur: Luis Fernandez.

Milan AC: Rossi; Panucci, Costacurta, Baresi (cap.), Maldini; Desailly, Albertini, Eranio, Boban; Savićević, Simone (Massaro, 84e.). Entraîneur: Fabio Capello.

Match retour

19 avril 1995, Stade Giuseppe Meazza, San Siro (79 855 spectateurs)

Milan AC – Paris SG 2-0 (1-0). Buts: Savićević (21e, 68e)

Milan AC: Rossi; Tassotti (Galli, 15e), Baresi (cap.), Maldini, Panucci; Desailly, Albertini, Eranio, Boban; Savićević, Simone (Donadoni, 78e.). Entraîneur: Fabio Capello.

Paris SG: Lama ; Colleter, Roche (cap.), Ricardo, Cobos (Séchet, 76e) ; Le Guen, Bravo, Guérin, Valdo (Nouma, 69e) ; Weah, Ginola. Entraîneur: Luis Fernandez

A lire aussi :

1 – Parma OM 1999

2 – Cagliari ASSE 1970

3 – France Italie 2008

4 – Milan AC – AS Monaco 1994

5 – Bastia – Torino 1977

6 – Milan AC – OM 1991

Julien Camarda

Rédacteur



Lire aussi