DOSSIER : Euro 2012 – Cassano, le revenant (5/23)

Par Killian Picaud publié le 15 Fév 2021
Crédits

Chaque lundi jusqu’au début de l’Euro, Calciomio vous narre l’histoire de 23 joueurs qui, à leur manière, ont marqué les campagnes européennes de la Nazionale. Aujourd’hui, retour sur la performance d’Antonio Cassano lors de l’épopée italienne lors de l’Euro 2012.

Une revanche sur la vie

Rien n’avait prédit qu’Antonio Cassano allait être si éblouissant lors de l’Euro 2012. Lui qui avait vécu le désastre de 2004, l’échec de 2008 et qui, surtout, n’avait pas été convoqué pour le mondial de 2006, est parvenu à être un acteur majeur de l’épopée italienne de 2012.

Pourtant, un événement aurait pu de nouveau le faire manquer un grand rendez-vous avec la Nazionale. En octobre 2011, Cassano est victime d’un AVC provoqué par une malformation cardiaque. Un accident qui aurait pu lui coûter la vie. Opéré avec succès, il sera tenu éloigné des terrains jusqu’en mars 2012.

En dépit du risque, Cesare Prandelli décide de le sélectionner pour participer à l’Euro. Grosse émotion pour Cassano qui, après le premier match de phase de groupe face à l’Espagne, s’est dit « heureux » et « chanceux » de pouvoir jouer cet Euro, après tout ce qu’il lui était arrivé.

L’Italie étant en manque cruel d’attaquants et de talents offensifs, l’apport de Fantantonio aurait effectivement son importance. D’autant plus que ce dernier, avant ce douloureux épisode, performe avec son club d’alors, le Milan AC. Venu palier le départ d’un Ronaldinho en bout de course, il exécute parfaitement son rôle d’attaquant de soutien et commence à former un duo intéressant avec Zlatan Ibrahimovic.

Cassano, un architecte de l’épopée de 2012

L’Euro venu, c’est avec un autre attaquant fantasque qu’il va former un duo célébrissime, en la personne de Mario Balotelli. Une doublette très complémentaire grâce aux talents de finisseur de Super Mario ainsi qu’au jeu de passes fabuleux de Cassano, et sa capacité à diriger les attaques dans les vingt derniers mètres. Toutefois, l’ancien romanista ne veut pas se contenter d’un simple rôle de second attaquant, mais bien celui de leader de la Nazionale. Dans cette même conférence de presse après le match face à l’Espagne, Cassano a assuré vouloir être « un acteur principal de cet Euro ». A désormais 29 ans, il ne veut plus réitérer d’échec avec la Nazionale avec qui leur histoire commune n’a été faite que de désillusions.

Titulaire à chaque match durant cet Euro, ses performances ne vont pas à l’encontre de ses déclarations ambitieuses. Il se montre en effet très actif dans l’axe, très remuant et créant les opportunités pour ses partenaires.

Décisif dans les moments cruciaux

Puis un soir de 18 juin 2012, la lumière vint. Sur un corner parfaitement tiré par Pirlo, Cassano place une tête au premier poteau et marque un but salvateur contre l’Irlande en vue de la qualification pour les quarts de finale. Un but qui illustre toute sa rage et son envie de vouloir marquer l’Euro de son empreinte.

Lors de la demi-finale épique contre l’Allemagne, Cassano est à l’origine de l’ouverture du score. Bien servi par Chiellini côté gauche, il effectue un centre parfait pour Balotelli qui reprend parfaitement de la tête et marque le but du 1-0. Ce but sera alors l’apothéose du duo des enfants terribles de la Squadra Azzurra.

Malgré l’échec final de l’Italie lors de cet Euro, c’est une victoire personnelle pour Cassano qui, le temps d’un été, a montré qu’il pouvait être un leader pour la Nazionale, et l’amener le plus loin possible. Arrivé à l’apogée de sa carrière de joueur, cette compétition aura été le point culminant de son histoire très particulière avec la Nazionale.

http://www.youtube.com/watch?v=yZfMt90_42w&ab_channel=UEFA

À lire ou à relire : DOSSIER : Les joueurs de la Nazionale qui ont marqué l’Euro

1. Euro 2000 – Toldo, le chef-d’œuvre contre les Pays-Bas

2. Euro 2016 – Pellè, l’illustre inconnu en Italie devenu protagoniste le temps d’un été

3. Euro 2008 – Gianluigi Buffon, le sauveur de la nation contre la Roumanie

4. Euro 2012 : l’apogée de Super Mario face à la Mannschaft




🔥 Les sujets chauds du jour :

Massimiliano Allegri se prononce sur la suspension de Paul Pogba

Luca Toni fait un choix entre Vlahovic et Osimhen

Ibrahimovic a déjà choisi le remplaçant de Pioli

La Juventus lorgne Raspadori

Bonne nouvelle pour la Juventus avant le match contre Naples

Avatar

Killian Picaud



Derniers articles