CALCIOSTORY : AS Roma-Brondby 1991, la Louve à la conquête de sa deuxième finale européenne

Par Hugo Ledroit publié le 27 Avr 2021
Crédits

A l’occasion de la 1/2 finale d’Europa League de l’AS Roma contre Manchester United, Calciomio revient sur la dernière du club de la capitale dans le dernier carré de la C3. C’était en Avril 1991 contre les Danois de Brondby. Retour sur une double confrontation mythique et historique des Giallorossi en Europe.

Un parcours de rêve jusqu’en 1/2 finale pour la Roma

L’épopée de l’AS Roma en Coupe UEFA lors de cette saison 1990/1991 porte absolument bien son nom. En effet le club de la capitale va éliminer à chaque tour de la compétition un grand club européen jusqu’à l’épreuve des 1/2 finales de la compétition. En 32ème de finale, la Louve élimine le Benfica Lisbonne finaliste de la dernière Coupe des Champions. Ce sont ensuite Valence en 16ème de finale et Bordeaux en huitième de finale qui sont écartés par les coéquipiers de Rudi Voller. En 1/4 de finale c’est le mythique Sporting Anderlecht qui doit faire face à la Roma. Les Romanisti éliminent les Mauves de grande manière après une victoire 3-0 au Stadio Olimpico.

Heureusement que la Roma puisse souffler grâce à cette Coupe de l’UEFA. En effet, le club de la capitale est à la traine en championnat et doit se remettre à la Coupe d’Europe pour rêver dans cette saison 1990/1991. En Coppa, les Giallorossi sont également performants et vont aller au bout en remportant le trophée à la fin de la saison.

L’AS Roma doit donc espérer une victoire en C3 pour sauver sa saison et oublier son classement en Serie A. Et pour cela il faut éliminer la redoutable équipe danoise du Brondby IF en 1/2 finale de la Coupe d’Europe.

Brondby, l’épopée continentale d’une institution au Danemark

A l’époque le Brondby IF n’apparait pas forcément comme un grand nom du football européen et danois. Le club finira par devenir un des meilleurs clubs du Danemark au cours des années 1990 et 2000 avec le FC Copenhague. Et pourtant le club de l’est du Danemark est déjà une véritable institution dans le pays au début des années 1990. En effet, en 1991, Brondby a déjà gagné quatre fois le championnat du Danemark ainsi que la coupe du Danemark.

En plus d’avoir un palmarès important, Brondby est également reconnu pour être un grand club formateur au Danemark. Les Jaunes et Bleus ont formé plusieurs grandes stars du football danois qui brilleront ensuite en Europe. Brondby IF a notamment formé les frères Laudrup ainsi que le mythique gardien danois Peter Schmeichel.

Pour arriver jusqu’au dernier carré de la C3, les champions du Danemark en titre ont écarté Francfort, Ferencvaros, le Bayer Leverkusen et le Torpedo Moscou. C’est donc un véritable client qui attend la Roma pour cette demi finale européenne.

Rudi Voller, « il tedesco che vola » fait voler la Roma vers les sommets européens

Le match aller a lieu au Danemark le 10 Avril 1991 au Brondby Stadion. L’entraineur de la Roma de l’époque Ottavio Bianchi compose le onze suivant pour affronter les Danois : Cervone, Aldair, Berthold, Comi, Carboni, Nela, Di Mauro, Desideri, Giannini, Rizzitelli et Voller. Le match n’est pas spectaculaire et les deux équipes ont du mal à se créer des occasions. Le match aller se termine par un match nul et vierge 0-0.

Le match retour à l’Olimpico a lieu quinze jours plus tard le 24 Avril et s’annonce tendu dans un stade en ébullition rempli par 58 000 tifosi romanisti qui attendent une deuxième finale européenne après celle de C1 en 1984. L’entraineur de l’AS Roma aligne le même onze qu’au match aller en espérant que cette fois-ci son équipe trouve la faille.

C’est bien l’AS Roma qui ouvre le score à la 33ème minute de jeu grâce à un but de Rizzitelli qui d’une tête permet aux siens de prendre un avantage pour la qualification en finale. Malheureusement pour la Louve les Danois égalisent grâce à un but contre son camp du défenseur romain Nela qui d’un tacle glisse la balle dans ses propres filets à la 62ème minute de jeu. Ce score de 1-1 n’arrange pas les Romains car il qualifie Brondby pour la finale de la C3. Néanmoins après plusieurs occasions franches, l’AS Roma parvient à marquer le but du 2-1 par l’intermédiaire du champion du monde allemand 1990 Rudi Voller. Ce dernier donne un avantage définitif à la Roma et qualifie son équipe après un but sur un cafouillage à la 88ème minute de jeu.

L’Olimpico exulte et voie ainsi les Giallorossi se qualifier pour la deuxième finale européenne de leur histoire après la malheureuse finale de C1 perdue à domicile en 1984 contre Liverpool aux tirs au but. Malheureusement l’issue de la finale de Coupe UEFA contre un rival italien l’Inter Milan sera la même puisque l’AS Roma s’inclinera contre les Nerazzurri sur l’ensemble des deux rencontres malgré une victoire de la Roma 1-0 au retour à l’Olimpico après une défaite à l’aller 2-0 à San Siro.

Recevez chaque jour les actus du foot italien dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter quotidienne (gratuite)

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Hugo Ledroit



Derniers articles