TOP 5 : Les recrues à cout zéro de Marotta avec la Juventus

Par Louis Megel publié le 30 Sep 2018

Pour réaliser ce classement, l’aspect sportif est pris en compte. C’est à dire, ce que le joueur a apporté à la Juventus lors de son passage au club et ce qu’il représentait au moment de son arrivée. Mais est incluse l’éventuelle plus-value réalisée si vente il y a eu. Voici donc les « masterclass » de Beppe.

5ème : Dani Alves

Âgé de 33 ans le latéral brésilien fait office de référence mondiale à son poste. Lui qui sort d’une saison quasiment pleine au Barça, décide de ne pas renouveler son contrat avec le club catalan. Ni une, ni deux, Marotta se positionne sur le dossier et conclut très tôt l’affaire en coiffant le PSG et Manchester City sur le poteau. Lui qui a tout gagné avec le Barça arrive à la Juve pour apporter l’expérience nécessaire afin de soulever la coupe aux grandes oreilles. Malgré un début de saison compliqué, Allegri le re positionne plus haut sur le terrain et finit en trombe. Le bourreau des bianconeri deux ans plus tôt en finale de Champions à Berlin ne passe pas loin de l’objectif en s’inclinant à nouveau en finale face au Real. La fin est quelque peu tumultueuse à cause de rumeurs de clash avec Bonucci à la mi temps de cette finale de Cardiff et un départ rapide après une saison.

Bilan : 33 matchs, 6 buts, 7 assists, 1 Scudetto, 1 coppa Italia.

4ème : Sami Khedira

À son arrivée le récent champion du Monde a tout du flop annoncé. Sa dernière saison au Real est des plus compliqués avec moins de 20 matchs toutes compétitions confondues et des blessures qui n’arrêtent pas. Et ça démarre mal puisque dès les matchs amicaux Sami se blesse et loupe tout le début de saison. Malgré une première saison mitigée, Khedira change tout son mode de vie pour retrouver son niveau et éviter les blessures. Changement gagnant car l’allemand finit par devenir un des tauliers du milieu d’Allegri. Toujours au club aujourd’hui, il se place même dans la hiérarchie des capitaines de la vieille dame.

Bilan au dimanche 30 septembre 2018 : 115 matchs, 20 buts, 14 assists, 3 Scudetti, 3 Coppa Italia, 1 Supercoppa.

3ème : Patrice Evra

Véritable légende de Manchester United, adulé par les fans après 379 matchs avec le club anglais, l’international français de 32 ans veut relever un nouveau challenge. Alors libre de tout contrat, Marotta attire Evra à Turin. Rapidement, il fait ses preuves et s’installe sur le flanc gauche du Mister Allegri. Lors de sa première saison « tonton Pat' » est indéboulonnable, puis l’année suivante il va devoir faire avec l’arrivée du talentueux Alex Sandro qui affirme s’inspirer du français. Petit à petit, Evra va glisser sur le banc en rendant service lorsque l’équipe a besoin de lui. Véritable cadre de l’effectif selon les dires de Gigi Buffon, il saura mettre à profit toute son expérience et ses qualités de meneur d’homme durant les périodes de crise. Notamment après une défaite à Sassuolo lors de laquelle Pat’ aurait pris la parole dans le vestiaire. La Juve avait ensuite enchainé les victoires. Au milieu de sa troisième saison, sentant qu’il n’avait plus sa place, Evra rejoint l’OM gratuitement.

Bilan : 82 matchs, 3 buts, 7 passes décisives, 2 Scudetti, 2 Coppa Italia, 1 Supercoppa.

2ème : Andrea Pirlo

En fin de cycle au Milan AC, Andrea Pirlo est prié, par la direction et son coach Max Allegri, d’aller voir ailleurs. Intelligemment, Beppe Marotta offre Pirlo à Antonio Conte. Sous le technicien italien, Pirlo retrouve des couleurs, Pirlo rayonne dans l’entre jeu bianconero. Véritable métronome et plaque tournante de l’équipe, il fait admirer toute sa classe aux tifosi de la Juve et à l’Europe entière. Le Maestro n’a rien perdu de son talent et offre encore des coups-francs magiques, des ouvertures lumineuses ou des frappes de loin sublimes. Ironie du sort il retrouve Allegri qui l’avait mis à la porte au Milan. Évidemment que le Toscan ne se passera pas une deuxième fois de lui et l’utilisera comme il se doit.

Bilan : 164 matchs, 19 buts, 38 assists, 4 Scudetti, 1 Coppa Italia, 2 Supercoppa.

1er : Paul Pogba

Qui aurait eu le cran de miser sur un jeune joueur recalé par Sir Alex Ferguson, qui ne l’avait pas jugé assez bon pour réussir à Manchester. En fin de contrat en chez les Red Devils, Marotta flaire le potentiel du jeune français et lui transmet une proposition de contrat qu’il acceptera. Très vite, dès sa première saison, Pogba s’impose comme un indéboulonnable du milieu de Conte. Il devient alors un des joueurs les plus scrutés du monde et l’Europe entière s’arrache la pépite. La Juve va conserver « La Pioche » 4 saisons pour des moments absolument fabuleux. Pogboum est pétri de talent, doté d’une frappe de balle sensationnelle il inscrira des buts splendides, il dispose aussi d’une technique au dessus de la moyenne qui lui permet de réaliser des gestes techniques géniaux. Sa puissance et son physique l’ont fait marcher sur bons nombres d’adversaires. Au bout des 4 saisons avec la vieille dame Pogba est vendu 105M d’euros à … Manchester United. Assurément le plus gros coup de génie de la part de Giuseppe Marotta.

Bilan : 178 matchs, 34 buts, 43 assists, 4 Scudetti, 2 Coppa Italia, 2 Supercoppa.

 

Louis Megel



Lire aussi