TOP 5 : Les plus beaux maillots du Milan AC

Par Killian Picaud publié le 09 Juil 2020

« Le rouge pour la couleur du diable, le noir pour la peur infligée aux adversaires », tels étaient les mots de Herbert Kilpin lorsqu’il a fondé le Milan Cricket and Football Club, devenu plus tard le Milan Associazione Calcio. Très utilisée pour ses maillots extérieurs, le blanc est aussi devenue une couleur très importante. Une couleur « porte-bonheur » avec laquelle le Milan a remporté 6 de ses 7 finales de Champions League.

Calciomio vous propose un petit Top 5 des plus beaux maillots du Milan AC. Dans les critères est prise en compte la réussite sportive de la saison à laquelle correspond le maillot. Ce Top ne fait évidemment pas office de classement ni d’ordre hiérarchique quelconque.

5ème : Le maillot de la première Champions League

Ce jour-là, le Milan AC culmine pour la première fois sur le toit de l’Europe. Après un premier échec en 1958 face au Real Madrid, les Milanais se qualifient une nouvelle fois cinq ans plus tard pour la finale de la Champions League et parvient à bout du Benfica d’Eusebio, alors tenante du titre. L’équipe constituée entre autres de Cesare Maldini, Gianni Rivera, José Alfatini et Giovanni Trappatoni mettent alors le Milan AC sur la carte du football européen.

4ème : Le maillot « Mediolanum »

Ce maillot était l’un des plus mythiques des années 80. A cette époque, le Milan AC entrait dans une nouvelle ère avec le rachat du club par Silvio Berlusconi, et la venue des trois joueurs hollandais Ruud Gullit, Frank Rijkaard et Marco Van Basten. Entre 1988 et 1992, le Milan AC était à des sommets plus jamais atteints depuis. Deux Champions League remportées d’affilées (1989 et 1990), deux Scudetti et deux Supercoppe, l’équipe d’Arrigo Sacchi brillait tant par son palmarès que par le jeu qu’elle déployait. Ce Milan fait partie tout simplement des meilleures équipes de l’Histoire du football. Durant cette période, elle portait alors un maillot dans ses standards, rouge et noir, sponsorisée par Mediolanum, une banque italienne.

3ème : Le maillot « Motta »

Juste après le maillot « Mediolanum » apparaîtra le maillot « Motta », que le Milan portera entre 1992 et 1994. Culturellement, ce maillot à l’esthétique raffinée a marqué son époque. Il est étroitement lié à l’apogée du duo Maldini-Baresi en défense centrale, qui encore aujourd’hui est considéré comme une des meilleures paires défensives de l’Histoire. Ce maillot est connoté avec d’autres joueurs mythiques. Parmi eux Tassotti, Albertini, Costacurta, Desailly, Boban, Savicevic… Il évoque quelques mauvais souvenirs car il a été porté lors de la finale de 1993. Mais c’est surtout le maillot de la saison exceptionnelle sous Fabio Capello, avec le doublé Serie A/Champions League en 1993/1994.

2ème : Le maillot extérieur de la saison 2002/2003

A partir de 1994 débutera une longue période de sponsoring par la marque de voitures allemande Opel. Durant cette ère, l’un des plus beaux maillots est certainement le maillot extérieur de la saison 2002/2003. Ce maillot est lourd de sens car il a été porté lors de la finale de Champions League 100% italienne contre la Juventus, que le Milan remportera après avoir éliminé l’Inter en demi-finale. Une victoire finale lourde de sens par rapport à la rivalité entre les trois clubs, mais aussi au niveau européen avec une sixième Champions League remportée.

1er : Le maillot de la Champions League 2007

Celui-ci parlera aux plus jeunes. Il s’agit tout simplement du maillot porté lors de la dernière Champions League remportée par le Milan AC. Ce soir de 23 mai à Athènes, les Rossoneri prennent leur revanche sur Liverpool, deux ans après le drame d’Istanbul, grâce à un combo « 1 tir, 2 buts » signé Filippo Inzaghi. Cette tunique connote aussi avec l’apogée de Kaka’, élu Ballon d’Or cette année-là, ainsi que celle de nombreux joueurs de l’ère Ancelotti, tels que Seedorf, Gattuso, Pirlo, Nesta…

Killian Picaud



Lire aussi