TOP 5 : Les buts de Josip Iličić

Par Nicolas Segura publié le 16 Mai 2020

Véritable leader offensif de l’Atalanta cette saison, Josip Iličić se révèle aux yeux de l’Europe. Meilleur buteur de l’Atalanta avec 21 buts cette saison, c’est le fer de lance en championnat (quinze buts) et en Champions League (cinq buts). À l’image de son équipe, meilleure attaque de Serie A, il peut marquer à tout moment, comme le montre son quadruplé face à Valence lors du huitième de finale retour de C1. Iličić n’est toutefois pas si individualiste : il a distribué cinq passes décisives toutes compétitions confondues. Parmi ses nombreux buts cette saison, quelques uns ne sont pas passés inaperçus.

5ème : Atalanta-Valence (4-1)

Pour le premier match à élimination directe de l’histoire de l’Atalanta, Iličić a permis aux locaux de faire le break. Recevant une passe de Pasalić dans l’axe, il se débarrasse de Soler puis de Kondogbia, avant d’armer une frappe puissante du droit (son pied faible !). Un tir que Domenech ne peut qu’effleurer. Si l’Atalanta s’impose largement à l’aller, c’est au match retour qu’Ilicic va se démarquer avec un quadruplé.

4ème : Atalanta-Fiorentina (2-2)

Lors d’un match marqué par le premier but de Ribéry avec la Fiorentina, le Slovène a permis à l’Atalanta de réduire la marque à 1-2. La Dea, si mal embarquée dans cette rencontre, empochera le point du match nul grâce à Castagne dans les toutes dernières secondes. Josip Iličić relance l’Atalanta dans ce match. Papu Gomez effectue une sublime passe lobée. À la réception, Iličić contrôle de la poitrine, puis enchaîne rapidement du droit pour surprendre Dragowski. Après une raclée reçue à Zagreb, ce point obtenu est tout sauf une mauvaise chose.

3ème : Atalanta-Parma (5-0)

Lors d’une nouvelle démonstration de force bergamasque, Josip Iličić s’illustre en inscrivant un doublé. Son premier but (celui du 4-0) : du grand art. Gosens est libre sur son côté gauche. L’Allemand centre pour le Slovène, libre de tout marquage. Iličić arme son pied gauche et déclenche une volée qui laisse Luigi Sepe sans réaction. Si ce geste de classe n’a pas eu de conséquence directe sur le résultat du match, c’est toujours une belle action à voir. Au final, c’est une deuxième rencontre de suite remportée 5-0 à domicile, après celle face au Milan AC.

2ème : Atalanta-Milan AC (5-0)

Face aux voisins lombards, la rencontre de Noël s’annonce palpitante. Pourtant, celle-ci a vite tourné à la démonstration en faveur des Bergamasques avec une « manita » infligée à domicile. Iličić se montre à nouveau à son avantage en inscrivant un doublé. Si son premier but met la défense milanaise et Calabria notamment au supplice, c’est le deuxième qui a fait réagir. Après un coup franc joué court, Iličić fait face à la défense du Milan AC. Pour s’en débarrasser, il n’hésite pas à placer tout simplement un enroulé dans la lucarne de Donnarumma. C’est un habitué des enroulés, mais celui-ci permet à l’Atalanta de creuser l’écart et de mener 4-0.

1er : Torino-Atalanta (0-7)

Après la défaite 2-1 face à la SPAL, la Dea se doit de réagir. C’est chose faite avec ce large succès 7-0 à l’extérieur. C’est la deuxième fois de la saison que l’Atalanta inscrit sept buts dans un seul match. Elle réitérera cet exploit contre Lecce. Le quatrième but est un mélange d’opportunisme et d’intelligence. Un coup franc est accordé après une main d’un joueur du Torino au milieu du terrain. Voyant Sirigu très avancé, Iličić n’hésite pas tenter sa chance. Résultat : un lob de plus de 50 mètres réussi avec brio.

Nicolas Segura



Lire aussi