TOP 5: Les buts de Joao Pedro

Par Sébastien Madau publié le 13 Mai 2020

Auteur de sa meilleure saison à Cagliari depuis 2014 (17 buts en championnat et 1 en Coppa Italia), le milieu offensif brésilien Joao Pedro Galvao est actuellement 4e meilleur buteur de la Serie A. Il est l’artisan d’une première partie de saison des Rossoblù pour le moins passionnante. Si les Sardes ont longtemps été installés dans la zone européenne, avant de rentrer dans le rang, ils le doivent fortement à leur Brésilien. Un état de grâce bienvenu alors que le bomber Leonardo Pavoletti s’était blessé dès la première journée et que Giovanni Simeone a parfois manqué de régularité et d’efficacité devant le but. Joao a vu son audace récompensée. Il n’en fallait pas plus pour susciter l’intérêt de clubs plus huppés. D’ici là, une éventuelle reprise de la Serie A pourrait permettre au joueur de boucler une saison pleine. Et, qui sait, aider son club à atteindre la Graal européen.

5e : AS Roma-Cagliari (1-1)

Le but inscrit le 6 octobre 2019 à l’Olimpico par Joao Pedro face à Pau Lopez, le gardien de l’AS Roma, est un pénalty. Certes, rien d’extraordinaire. Mais ce but a permis aux Sardes de rester invaincus pour le 5e match consécutif et de fructifier leur victoire de la semaine précédente au San Paolo face au Napoli (1-0). Ainsi, Cagliari lancera véritablement sa saison et se mettra à regarder vers le haut du classement. Joao dédira son but à son fils, né depuis peu.

4e : Brescia-Cagliari (2-2)

En janvier, l’état d’euphorie des Sardes connu à l’automne semble bien loin. Cagliari reste sur 4 défaites consécutives. Aussi, le point ramené de Brescia a valeur de bouffée d’oxygène. Une nouvelle fois Joao Pedro est en première ligne. Auteur d’un doublé, il avait ouvert le score de la tête sur un centre de Nahitan Nandez, après s’être élevé avec autorité au-dessus de toute la défense lombarde.

3e : Cagliari-Parma (2-2)

Face aux Parmesans, Cagliari pensait avoir conjuré le sort et pouvoir se remettre à rêver, alors que la victoire leur échappait depuis deux mois. Jusqu’à ce but encaissé à la 94e. Pourtant, une nouvelle fois, c’est Joao qui avait jailli pour signer un but plein d’opportunisme sur un centre de Giovanni Simeone. Un but d’avant-centre… qu’il n’est pas. Le petit « plus », qui lui avait parfois échappé les saisons précédentes, est bel et bien au rendez-vous. Ombre au tableau de ce match, ce pénalty raté qui aurait pu permettre aux siens de filer droit vers la victoire. On connaît la suite…

2e : Cagliari-AS Roma (3-4)

Après avoir fait trembler les filets à l’aller, Joao Pedro signe un bis repetita au retour contre les Giallorossi et Pau Lopez. Assurément le plus beaux des 18 buts inscrits cette saison par le natif de Ipatinga qui démontre qu’il est capable du meilleur quand il est en confiance. Ce but magnifique de l’ouverture du score et de l’espoir  (contrôle du genou / reprise lobée sous la barre) et celui dans les arrêts de jeu ne suffiront pourtant pas aux siens pour empêcher la défaite et demeurer dans le doute. C’est après cette journée qu’est intervenue la pause forcée due à la pandémie du Covid-19.

1er : Cagliari-Sampdoria (4-3)

Impossible de revenir sur les buts de Joao Pedro sans revivre LE match de la première moitié de saison de Cagliari contre la Sampdoria de Claudio Ranieri le 2 décembre. Cette victoire, acquise dans les ultimes instants, porte encore le sceau de Galvao. En effet, alors que les Rossoblù étaient sous l’eau (1-3), noyés par un Fabio Quagliarella renaissant, le doublé du Brésilien en deux coups de cuillère à pot (74e et 76e) permettra de remettre son équipe sur les rails. Alberto Cerri se chargera de finir le travail et de faire exploser la Sardegna Arena au bout de la nuit (96e).

Sébastien Madau



Lire aussi