Top 5 : Les 5 plus beaux matchs entre la Juventus et la Fiorentina

Par Jules Bel publié le 19 Avr 2019

Ce samedi, la Juventus reçoit pour le compte de la 33ème journée la Viola. Il existe une réelle rivalité entre ces deux clubs et pour cette occasion, Calciomio vous propose un retour sur les cinq matchs les plus spectaculaires entre la Juventus et la Fiorentina en Serie A.

5ème : Juventus 2-3 Fiorentina (2 mars 2008)

Ce match, riche en émotions commence parfaitement bien pour la Viola. Après seulement 19 minutes de jeu, Gobbi servit côté gauche, ajuste Buffon. La rébellion bianconera ne tarde pas puisque dix minutes après, c’est Mohamed Sissoko qui marque d’un superbe retourné. 1 partout à la mi-temps, tout reste à faire pour les deux formations. A la 57ème minute, les hommes de Ranieri prennent l’avantage. Camoranesi reçoit un centre millimétré qu’il reprend de volée : 2-1. Ensuite, c’est au tour de la Viola de montrer leur puissance de frappe. Waigo N’Diaye  réussi à égaliser à la 75ème minute en tirant entre les jambes d’un défenseur turinois. La fin de match est totalement folle puisque dans le temps additionnel, Waigo N’Diaye de nouveau centre pour Osvaldo qui plonge et place une tête puissante. Buffon est battu et c’est la dernière victoire de la Fiorentina à Turin.

4ème : Juventus 5-0 Fiorentina (17 mars 2012)

Le 17 mars 2012, la Juventus d’Antonio Conte écrase la Viola à Florence. Vucinic ouvre le score dès la 15ème minute de jeu. La soirée va être cauchemardesque pour la Viola. Elle perd à la 21ème minute son attaquant Cerci qui écope d’un carton rouge suite à un coup de pied donné à De Ceglie. En infériorité numérique, le match s’annonce compliqué d’autant plus que Vidal enfonce le clou six minutes après l’expulsion. 2-0 à la pause. La deuxième période est à sens unique. Claudio Marchisio marque de la tête à la 54ème minute. Pirlo fait trembler les filets à la 67ème et Padoin achève ce festival offensif à la 72ème minute de jeu. La Viola subit la plus lourde défaite de son histoire à domicile, 5-0.

3ème : Fiorentina 3-3 Juventus (9 avril 2005)

Cette année là, la Juventus se présente avec un effectif de rêve : Nedved, Thuram, Cannavaro, Zambrotta, Del Piero, Camoranesi ou encore Ibrahimovic composent le onze de départ. De son côté la Fiorentina est beaucoup moins fringante (elle terminera la saison à la 16ème place, évitant de peu la relégation). C’est donc avec surprise que la Viola ouvre le score. Pazzini vient nettoyer la lucarne de Buffon dès la 14ème minute. Mais huit minutes plus tard, sur un tir de Del Piero, le gardien Christian Cejas ne parvient pas à se saisir de la balle, sans doute trompé par le rebond. 1-1 tout reste à faire. Giorgio Chiellini (en prêt à la Fiorentina cette année là) va redonner l’avantage d’une tête la 35ème minute. La Fio est devant à la pause. De retour des vestiaires, c’est Ibrahimovic qui va recoller au score à la 59ème grâce à encore une fois une boulette de Cejas. La Fiorentina n’abdique pas et Dainelli marque de la tête. Les florentins exultent. A la 82ème minute, Ibrahimovic permet à la Juve de rentrer au vestiaire avec un point.

2ème : Fiorentina 4-2 Juventus (20 octobre 2013)

Tout commence bien pour la Juve. L’équipe d’Antonio Conte est conquérante et domine rapidement la partie après un pénalty réussi de Carlos Tevez (37ème minute) et un missile de Paul Pogba (40ème minute). 2-0 à la mi-temps, la Juventus semble maîtriser. C’est sans compter sur la révolte de la Fiorentina et sur son attaquant Giuseppe Rossi. Ce dernier marque sur pénalty à la 66ème minute avant de faire trembler le petit filet 10 minutes plus tard. A la 76ème minute, les deux équipes sont à égalité. La Fio y croit et Joaquin délivre les siens (3-2) à la 78ème minute dans un match qui semblait pourtant bien mal embarqué. Le dernier but des violets est encore signé Rossi, servi sur un plateau d’argent par Cuadrado qui traverse tout le terrain en sprint. Score final 4-2. C’est la dernière fois que la Fiorentina s’impose avec 2 buts d’écart sur la Juventus.

1er : Juventus 2-1 Fiorentina (25 avril 1999)

Ce match oppose deux effectifs hors normes. On retrouve entre autres sur le terrain pour la Vieille Dame: Zidane, Conte, Deschamps, Davids, Henry, Inzaghi. Côté Viola le célèbre Batistuta est prêt à faire parler la poudre avec Torricelli, Heinrich ou encore Rui Costa. Le match commence à 2000 à l’heure et dès la 24ème minute, Deschamps centre pour Inzaghi qui met une superbe tête croisée. 1-0 le match est lancé. 15 minutes plus tard, coup franc pour la Viola. Batistuta dévie le ballon de la tête et vient trouver le genoux de Tacchinardi qui trompe malheureusement Peruzzi. 1 partout. En seconde période, il faut attendre la 87ème minute pour voir Conte débouler comme un mort de faim dans la surface et planter une grosse frappe avant d’aller célébrer son but en agitant le drapeau de corner.

Jules Bel



Lire aussi