TOP 40 : Ils ont marqué la saison 2017/2018 de Serie A (du 20ème au 16ème)

Par François Lerose publié le 03 Août 2018

20ème : Bonucci fait le buzz

Leonardo Bonucci, transféré au Milan AC pour 42 millions d’euros fait le buzz ! Le défenseur italien fait figure de top player dans une équipe milanaise en reconstruction. Malheureusement, la première partie de saison est compliquée et l’international cumule les erreurs et les mauvais matchs avec en apothéose cette intervention complètement manquée face à Vienne en Europa League. Les supporters de la Juventus jubilent de l’avoir vendu. Mais c’était avant que la Vieille Dame ne décide de le reprendre cet été.

19ème : Higuain écorche (encore) De Laurentiis

Gonzalo Higuain a de la rancoeur contre son ancien président De Laurentiis, c’est le moins que l’on puisse dire. Les retrouvailles ont souvent été riches en petites phrases mais lors du Napoli-Juventus de cette saison, l’Argentin trouve les filets pour inscrire l’unique but de la rencontre. Hué par le San Paolo, il célèbre en faisant le geste du fou et en mimant chercher quelqu’un en tribune Il s’agit de ADL. Le buteur déclarera après : « Moi je parle sur le terrain, je l’ai cherché dans les tribunes mais il devait se cacher. ». Le tout en réponse aux critiques du président sur son poids quand il était au Napoli ou sur ses prises de paroles lors du départ d’Higuain à la Juventus.

18ème : Orsato au Qatar

Le duel entre l’Inter et la Juventus (2-3) a fait couler beaucoup d’encre, notamment sur le sujet de l’arbitrage de monsieur Orsato. Étrillé sur les réseaux sociaux pour la gestion des cas Vecino/Pjanic (l’un étant exclu pour un geste dangereux, l’autre non pour un autre geste dangereux également). Les internautes débusquent la famille de l’arbitre, le menacent. La fédération décide d’envoyer l’arbitre au Qatar pendant une semaine. Pour une collaboration ? Mouais. Le match d’Orsato n’aura certes pas été parfait, mais il est de bon ton de signaler que les erreurs ont été des deux côtés lors de cette rencontre.

 

17ème : La folie Milinkovic-Savic

Si un joueur a vraiment hypé les tifosi cette saison, c’est bien lui. Milinkovic-Savic, grand serbe physique, technique a usé de son bagage pour mettre à mal ses adversaires toute la saison. Peu importe les oppositions, le Serbe dégage élégance, polyvalence et un talent fabuleux. De quoi en faire la hype de la saison ! Lotito en demande désormais 150 millions. Il n’a pas tord.

16ème : Cassano imprévisible

L’Hellas faisait rêver les nostalgiques l’été dernier avec un trident qui s’annonçait détonnant : Cerci, Pazzini, Cassano. L’histoire aurait pu être belle, mais Fantantonio, quelques jours après avoir signé son contrat, décide de prendre sa retraite et de quitter le club. Stupeur à Vérone au grand damn de Pecchia. Le joueur va d’abord aller à la rencontre des tifosi pour démentir, puis il partira quand même. Le joueur sortira de la retraite à la fin de la saison, sans pour autant avoir retrovué un club.

François Lerose

Rédacteur en Chef



Lire aussi