SERIE A ET EUROPE : Le carnet de notes de la première partie de saison

Par François Lerose publié le 11 Jan 2019

Ils ont terminé le premier semestre et passent désormais devant le conseil de classe, voici le carnet de notes des clubs de Serie A.

A noter que les notes prennent en compte le parcours en championnat, en Europe mais aussi l’évolution par rapport à l’année passée.

Juventus 18/20

Honnêtement difficile de faire mieux, même si le parfait n’existe pas. Si l’on prend en considération qu’un 20/20 est utopique, alors la Vieille Dame mérite son 18. Un point en moins pour la chute en Europe sur la fin de campagne de poules en Champions League qui a causé quelques sueurs froides entre la défaite au dernier moment face à Manchester et la déferlante Guillaume Hoarau. En championnat, rien à redire. 17 victoires, 2 nuls et 0 défaite. Un rythme incroyable. Bravo.

Napoli 15/20

On évacue les sujets qui fachent, le Napoli a encore déçu en Champions League alors qu’il était premier de son groupe lors de la dernière journée. Un nul face à Belgrade d’entrée n’aura pas aidé et le dernier match face à Liverpool témoigne de l’incapacité du club partenopeo à passer un cap malgré Ancelotti pour le moment. Après il y a le positif. Sarri avait laissé une grosse marque sur cette équipe et le mercato était un peu douteux. Pourtant Ancelotti a réalisé un bon travail qui a permis de maintenir le cap en Serie A. 44 points, dauphin de la Juventus et sur un gros rythme. On attend en Europa League un réveil continental pour faire progresser ce carnet.

Inter 16/20

Eliminée de Champions League lors de la dernière journée, l’Inter ne peut s’en prendre qu’à elle même pour ne pas avoir battu le PSV pendant que Barcelone tenait en échec Tottenham. En revanche, c’est dans la constance en championnat qu’on retiendra les hommes de Spalletti. Malgré quelques difficultés, ils ne se sont jamais écroulés. Jamais flamboyants dans le jeu ils progressent avec une troisième place pour le moment solide et un mois de décembre maitrisé. L’arrivée de Marotta en octobre ajoute quelques étoiles à ce début de saison plutôt réussi sur le plan du résultat. En terme de jeu, on veut voir du mieux !

Lazio 15/20

Elle voit disparaitre des radars ses meilleurs joueurs de l’an passé mais réussit quand même à être en zone Champions League pour passer le nouvel an. Petit couac en Europa sur certains matchs qui ne lui permettent que d’atteindre la seconde place du groupe, la Lazio arrive à se maintenir à un niveau plus que correct malgré un mercato là aussi douteux. Pourra-t-elle résister à l’AS Roma et au Milan AC derrière ? C’est tout l’enjeu de cette deuxième moitié de saison. A confirmer.

Milan AC 14/20

Dans le jeu ce n’est pas flamboyant, dans les résultats c’est pas toujours évident mais qu’importe, le Milan AC est pour le moment toujours en vie, à un point de ses objectifs européens. Gattuso a beau être critiqué il s’accroche et le club résiste à l’envie de tout changer encore une fois pour retrouver une stabilité que le club réclame depuis maintenant 4 ans facilement. La nouvelle direction se met en place tranquillement et malgré les sanctions qui pèsent sur le club, les résultats sont là. Avec un tel handicap, c’est un petit exploit. Attention à la chute cependant car le parcours européen était catastrophique (-1 point pour ça).

AS Roma 14/20

A sa place en Europe derrière le Real, l’AS Roma a réussi à ne pas transposer ses moments délicats en championnat, au delà des frontières italiennes. En Serie A ce ne fut pas toujours facile mais décembre vient sauver tout ça. D’un point de vue comptable, la Louve passe le nouvel an au chaud et s’offre un bilan honorable. Mais tout peut basculer à tout moment.

Sampdoria 15/20

L’équipe de Giampaolo fait plaisir à voir. Avec un Quagliarella toujours plus fort et des joueurs qui se retrouvent petit à petit, la Sampdoria fait vraiment office de trouble fête dans ce championnat. Difficile à manoeuvrer et compacte, les hommes de Ferrero peuvent vraiment batailler pour l’Europe à condition de ne pas s’écrouler. Il faudra cependant régler quelques problèmes dans l’animation.

Atalanta 14/20

Une note un peu sévère, mais entre le début de championnat calamiteux et l’élimination face à Copenhague en barrages d’Europa League, l’Atalanta nous a fait grincer des dents. Peu importe, à force de travail et d’abnégation, Gasperini a semble-t-il enfin trouvé le remède pour ses hommes et le voilà en train de fondre sur les places européennes. Les prestations face aux gros sont à noter !

Torino 13/20

Ca ronronne du côté du Torino et ça se repose sur ses acquis. L’équipe pourrait faire bien mieux mais reste au contact. Petit à petit on commence à voir le travail de Mazzarri sur la rigueur tactique du 3-5-2. Miantenant il faut que les turinois passent un cap dans les grands matchs. On s’est trop ennuyé par moment !

Fiorentina 11/20

Décidément, les rêves européens de la Fiorentina semblent bien compliqué à atteindre. Une triplette offensive qui déçoit (Pjaca-Simeone-Chiesa) et un effectif plein de promesses qui ne se sont pas concrétisées pour le moment. On reste vraiment sur notre faim en espérant que Pioli trouve des ressources pour la suite. Ce serait dommage de se priver de l’équipe la plus romantique d’Italie en Europe pour une énième fois.

A suivre ….

 

François Lerose

Rédacteur en Chef



Lire aussi