Le carnet de notes de la Serie A 2017/2018 (troisième partie)

Par Cesco publié le 23 Mai 2018
Crédits

Pour consulter les notes de la Juventus, du Napoli, de l’AS Roma, l’Inter et la Lazio : cliquez ici

Pour consulter les notes du Milan AC, de l’Atalanta, de la Fiorentina, du Torino et de la Sampdoria : cliquez ici

Sassuolo : 6/10

Si elle a longtemps pris un mauvais pli, la saison de Sassuolo a été sauvée par Iachini et surtout par un Politano transcendant. Replacé buteur, il a brillé pour assurer un maintien au Neroverdi et finir à la 11ème place du classement. Au final une saison très correcte. Attention à se mettre en sécurité plus tôt la prochaine fois.

Genoa : 5,5/10

L’effectif n’est pas le plus moche de Serie A mais le Genoa a eu toutes les peines du monde à assurer une place convenable. Capable de battre la Lazio puis l’Inter, le club s’écroule après la 34ème journée en oubliant de jouer. Au final ça reste moyen.

Chievo : 6/10

L’histoire du Chievo en Serie A est particulière. Club de quartier, l’équipe a eu toutes les peines du monde à se maintenir, fleurtant parfois avec une zone rouge compliquée. Larguée dans le jeu lors des grosses rencontres, il n’empêchent qu’ils se sauvent avec la manière en fin de championnat. Merci Inglese !

Udinese : 5/10

De belles promesses, du talent, mais une irrégularité folle qui aurait pu la mener en enfer. L’arrivée d’Oddo les avait transcendé, mais le reste fut une dégringolade que rien ni personne n’a semblé pouvoir arrêter. Heureusement que derrière ça n’avançait pas vite, sinon c’était la Serie B.

Bologna : 5,5/10

Compte tenu des ambitions du club de Saputo, la saison de Bologna n’a pas été à la hauteur des espérances. Quoi qu’il en soit, le club arrive à se maintenir et a pu garder Verdi cet hiver. Donadoni est de plus en plus discuté, il va falloir revoir vite le projet sportif car de la stagnation à la relégation, il n’y a qu’un pas.




🔥 Les sujets chauds du jour :

« L’Italie sait comment gagner », Bryan Cristante

Di Lorenzo révèle le joueur italien qui l’a le plus surpris avant l’Euro

« L’equipe nationale d’Italie est sous-estimée », Gianluigi Buffon s’indigne avant l’Euro 2024

« Nous allons imposer notre façon de jouer », Jorginho

David Trézéguet évoque l’Italie et donne ses favoris pour l’Euro 2024

Avatar

Cesco

Rédacteur en Chef



Derniers articles