Le baromètre des expatriés

Par Ken Fernandez publié le 08 Nov 2016

Baromètre des expatriés

LES TOPS :

Ces dernières semaines, Marco Verratti a encore fait la Une des journaux français et italiens. Cette fois-ci, malheureusement, ce ne fut pas pour des raisons sportives. Le milieu de 24 ans a été pris pour cible par plusieurs observateurs. En cause ? Un rendement sportif jugé insuffisant, une hygiène de vie douteuse cause de ses blessures à répétition et une attitude moins professionnelle depuis quelques semaines… Close par la réponse de son agent, la polémique semble en tout cas avoir réveillé le natif de Pescara. Buteur contre Rennes, Marco revient en pleine forme depuis trois matchs. La preuve d’un gros caractère et un retour au top niveau de bon augure pour le PSG et la Nazionale qui attendent encore que Marco enfile durablement le costume de leader.
Stats : 14 matchs joués (945 minutes), 2 buts, 1 passe décisive

En football, tout va très vite. La situation de Matteo Darmian à Manchester United en est une nouvelle preuve. Il y a deux semaines, l’arrière latéral figurait déjà dans le baromètre, partie flops. L’ancien du Torino n’avait alors joué que 2 matchs et ne rentrait pas dans les plans de José Mourinho. En 15 jours, la donne semble avoir changé pour l’international italien. Sur le banc pour la victoire contre City en League Cup, Darmian a disputé les deux matchs de Premier League contre Burnley et Swansea dans leur intégralité (ses premières minutes en championnat cette saison) et était titulaire à Istanbul contre Fenerbahçe. Malgré les résultats insuffisants de Man U, Darmian profite des retouches du coach portugais. Des performances intéressantes et un retour en forme bienvenu au moment de retrouver la sélection nationale.
Stats : 5 matchs joués (450 minutes)

Dans une équipe de West Ham toujours aussi irrégulière, un joueur se distingue par sa constance. Angelo Ogbonna enchaine les titularisations sous les ordres de Slaven Bilic. Le difficile début de saison de l’ancien du Torino semble définitivement derrière lui. Ces dernières semaines, Angelo enchaîne les copies propres face à des adversaires comme Diego Costa, Lukaku et les autres pointures de Premier League. Ce week-end contre Stoke City et placé dans une défense à trois, l’international n’a pourtant pas pu permettre à son équipe, 17e de Premier League de l’emporter (1-1). Le défenseur central, sélectionné dans la liste de par Giampiero Ventura pour les deux matchs de l’Italie est en tout cas sur une bonne dynamique.
Stats : 12 matchs joués (1080 minutes)

LES FLOPS :

Toujours à West-Ham, le bilan est moins positif pour Simone Zaza. Ces derniers jours, l’attaquant fait plus parler de lui pour ses sorties remarquées avec sa compagne, la mannequin Chiara Biasi que pour ses performances sportives. Sur le terrain, le bilan amer : 0 but inscrit en 9 matchs et un temps de jeu en baisse constante. Depuis le 25 septembre, l’ancien de Sassuolo n’a plus été titulaire en Premier League. Pire, contre Stoke City, il est resté sur le banc alors que son équipe tentait d’arracher la victoire… Visiblement frustré au cours des entrainements du club londonien la semaine dernière, le joueur prêté par la Juve ne rentre plus dans les plans de West Ham qui ne le fait plus jouer pour ne pas avoir à lever son l’option d’achat obligatoire de 25M€. Le père et agent de l’attaquant, appelé en Nazionale, a émis des doutes sur l’avenir proche de son joueur. Un départ dès janvier n’est pas à écarter.
Stats : 9 matchs joués (528 minutes)

Cesare Prandelli savait certainement qu’en acceptant de s’engager à Valence, la vie ne serait pas un long fleuve tranquille. Ses résultats dans le club espagnol le confirment. Après une victoire encourageante à Giron, les Valencians sont retombés dans leurs travers : deux défaites au Celta Vigo et contre le Barça et un nul à La Corogne. Le 4-2-3-1 mis en place par l’ancien entraineur de la Fiorentina ne porte pas encore ses fruits. Les deux semaines de trêve internationale vont certainement permettre à l’équipe du Mister de gagner en consistance. Si Prandelli a besoin de temps pour installer son jeu offensif et redonner un équilibre à ses joueurs, il faudra le faire rapidement tant Valence est devenu un des clubs les plus instables de Liga… Nous on y croit.
Stats : 4 matchs joués, 1 victoire, 1 nul, 2 défaites, 6 buts marqués, 7 encaissés

Giuseppe Rossi rejoue et c’est déjà un motif de satisfaction. Au Celta Vigo, l’ancien joueur de la Fio a déjà disputé 11 matchs pour 2 buts. Ce week-end, il n’a pas participé à la victoire 2-1 de son équipe pour ses retrouvailles avec Cesare Prandelli. Depuis quelques semaines, les matchs de Rossi se résument à de l’Europa League ou des rentrées courtes en fin de match. Signe de sa difficulté à s’imposer à Vigo, depuis le début de saison, l’attaquant italien n’a pas terminé un seul match. La faute à une concurrence accrue avec Guidetti et Aspas mais aussi à une santé toujours fragile suite aux nombreuses et graves blessures que l’international aux 30 sélections a connu ces dernières années… Le voir à ce niveau est déjà une bonne surprise en soit mais bon on aimerait tellement plus.
Stats : 11 matchs joués (383 minutes), 2 buts

Bonus : Sebastian Giovinco continue de s’éclater Outre-Atlantique avec en prime un triplé contre New York City FC de Patrick Vieira et d’Andrea Pirlo en demi-finale de conférence…

Ken Fernandez

Rédacteur



Lire aussi