Le baromètre des expatriés (spécial italiens d’Amérique/Chine)

Par Ken Fernandez publié le 11 Oct 2016

Expatriés

A 37 ans, Andrea Pirlo continue de régaler au New York City FC. Entrainé par Patrick Viera, le natif de Brescia s’éclate aux côtés de David Villa et de Franck Lampard. Toujours titulaire ou presque, le champion du monde, bien que moins décisif qu’à ses grandes heures a déjà joué 30 matchs de Major League Soccer comme titulaire sur 32 de cette saison. Un apport précieux pour son équipe, au coude à coude avec l’autre club de New York, les Red Bulls pour la première place de la conférence Est. La classe est éternelle.

Stats : 30 matchs joués (2 608 min), 1 but, 6 passes décisives

 

Les saisons passent et se ressemblent pour Sebastian Giovinco. Depuis son arrivée à Toronto en janvier 2015, la formica atomica cartonne. MVP dès sa première saison, le joueur de 29 ans postule pour un second titre consécutif de meilleur joueur de MLS. Ses 16 buts et 13 passes décisives sont à coup sûr un solide argument pour l’international italien qui fait régulièrement le tour de la toile grâce à ses réalisations spectaculaires. Séduit par sa vie Outre-Atlantique, Sebastian a déjà annoncé qu’il se verrait bien terminer sa carrière là-bas. « The American dream » sauce turinoise.

Stats : 26 matchs joués (2 239 min), 16 buts, 13 passes décisives

 

On l’avait perdu de vue après son départ du Milan AC, mais rassurez-vous, Antonio Nocerino va bien. Coéquipier de Kaka aux Orlando City le milieu de terrain aux 15 sélections alterne le bon et le moins bon. A l’image de son équipe qui ne verra pas les play-offs cette saison, le milieu de terrain est irrégulier. Après des mois de mai et juin sans jouer, le Napolitain a par la suite retrouvé sa place au cœur du jeu. Nocerino n’a pas perdu pour autant son sens de la castagne, en témoigne son coup de coude sur Patrick Mullins le 25 septembre. Celui qui a déjà connu une dizaine de clubs a récemment annoncé qu’il espère pouvoir rester encore quelques saisons sous le soleil de la Floride.

Stats : 19 matchs joués (1 332 min)

 

En 2008, Nocerino croisait la route d’Amauri, échangé contre lui et quelques millions d’euros du Palermo à la Juventus. Clin d’œil de l’histoire, huit ans plus tard, les deux internationaux italiens se trouvent tous les deux en Floride. Après avoir rompu son contrat en février au Torino, à 36 ans, le Brésilien de naissance qui compte une sélection avec la Nazionale a rejoint le pays du soccer au mois d’aout. C’est en NASL, le deuxième championnat nord-américain et au club de Fort Lauderdale Strickers que l’ancien attaquant de la Juve prouve qu’il n’a pas perdu son sens du but. Titulaire à la pointe de l’attaque du club de Miami, avant dernier de son championnat, Boneco a déjà inscrit 4 buts en 9 matchs.

Stats : 9 matchs joués (530 min), 4 buts

 

Depuis décembre 2014, Marco Donadel fait le bonheur de l’Impact de Montreal. Le milieu de terrain formé au Milan et qui compte 244 matchs de Serie A s’est imposé comme un titulaire expérimenté au cœur du milieu Canadien. Auteur de seulement 20 matchs cette saison, à 33 ans, Donadel n’a pas été épargné par les blessures. L’ancien capitaine des Espoirs champions d’Europe en 2004 et son équipe, pour l’heure 4e de la conférence Est, entendent bien jouer un rôle en play-offs. Pour cela, l’entraîneur italo-canadien Mauro Biello peut aussi s’appuyer sur Matteo Mancosu et Ignacio Piatti. L’Italian touch.

Stats : 20 matchs joués (1426 min), 2 passes décisives

 

Exclu de la Nazionale jeudi dernier, Graziano Pellè réussit des débuts plus que corrects au Shandong Luneng. Le choix sportif du natif de Lecce a beau avoir surpris plus d’un observateur, il n’en reste pas moins que Pellè enchaîne les titularisations sous les ordres de Felix Magath. Preuve qu’il n’est pas en vacances au Pays du Soleil-Levant, il a déjà inscrit 4 buts en 11 matchs sous ses nouvelles couleurs. Le Transalpin va tout de même devoir confirmer pour justifier son incroyable salaire de 40 millions d’euros pour deux saisons et demi chez l’actuel 12e de Super League.

Stats : 11 matchs joués (902 min), 4 buts, 1 passe décisive

Bonus : Parce que Giovinco, tout simplement. A savourer.

Ken Fernandez

Rédacteur



Lire aussi