DOSSIER : « Grande Torino, toujours un mythe 70 ans après Superga, l’équipe en chiffres »

Par Florian Giunta publié le 23 Jan 2019

A l’occasion du 70ème anniversaire du drame de la Superga qui a vu la mort, lors du crash à Turin, des joueurs du Grande Torino le 4 mai 1949, Calciomio vous offre une série d’articles. Jusqu’à juin 2019, pas moins de dix articles, qui chaque mois, vous plongent dans l’histoire de ce qu’est aujourd’hui le Torino FC mais aussi dans les résonances que cet événement a encore aujourd’hui. Nouveau volet de notre série : l’équipe du Grande Torino en chiffres !

5

Comme 5 scudetti. L’équipe du Grande Torino c’est 5 victoires en championnat (1943, 1946, 1947, 1948 et 1949) sur les 7 titres du Torino (aussi 1928 et 1976). C’est aussi 5 joueurs qui ont remporté les 5 titres : Gabetto, Grezar, Loik, Mazzola et Ossola.

10

Comme 10 joueurs sur 11 de l’équipe nationale le 11 mai 1947. . Ce jour là Ballarin, Maroso, Grezar, Rigamonti, Castigliano; Menti II, Loik, Gabetto, Mazzola et Ferraris II l’emportent sur la Hongrie 3-2. Record à battre.

Comme 10 points d’écart sur la Juve en 1947 (20 équipes, victoire à 2 points).

10-0

Comme 10-0. Le score infligé à Alessandria le 2 mai 1948.

19

Comme 19 victoires à domicile sur 20 parties disputées au Stadio Filadelfia durant la saison 1947-1948 (Championnat à 21)

63

Comme 63 points dans un championnat à 20 équipes avec la victoire à deux points durant la saison 1946-1947. Personne n’a fait mieux.

88

Comme 88 victoires de suite à domicile. La série a commencé le 31 janvier 1943 et s’est achevée le 6 novembre 1949. Record à battre.

97

Comme 97 buts en 5 saisons de Mazzola.

125

Comme 125 buts marqués en championnat durant la saison 1947-1948 dans un championnat à 21 équipes (vient ensuite le Milan AC en 1949-1950 dans un championnat à 20 clubs, 118 buts).

408

Comme 408 buts marqués en 5 scudetti. Outre Mazzola avec 97 buts : Gabetto 86, Loik 62, Ossola 50, Menti 39, Castigliano 35.

DOSSIER : Grande Torino, toujours un mythe 70 ans après Superga

1. Avec River Plate, éternels amis

2. Gabetto, il barone 

3. L’équipe en chiffres

4. « A suivre ! »

 

 

Florian Giunta



Lire aussi