AS Roma, les tops et les flops de la mi-saison

Par Cesco publié le 02 Jan 2020

Forte de sa 4ème place en Championnat, l’AS Roma a vu des joueurs se distinguer au cours de ce début d’exercice 2019/2020. D’autres un peu moins. Focus.

Les +

Lorenzo Pellegrini : L’International italien devait passer un cap cette saison et il le fait avec brio. Véritable maitre à jouer de la Louve, il est dans tous les bons coups. On ne compte plus le nombre de caviars qu’il distribue à ses coéquipiers pour faire briller un secteur offensif qui ne paye pas forcément de mine, mais qui bonifié par ses actions de classe, s’en trouve magnifié. Le vrai leader !

Edin Dzeko : Son faux départ à l’Inter ne l’aura pas trop perturbé. Le Bosnien continue son bonhomme de chemin. Ses 7 buts en championnat ne sont pas impressionnants mais sa faculté à jouer dos au but et à faire monter son bloc est une bouffée d’air frais pour le jeu de Fonseca. Indispensable.

Aleksandar Kolarov : Alors que tout le monde crie Smalling, c’est Kolarov qui prend les devants, le choix du coeur ! Des cheveux blancs, bientôt 60 ans, mais quelle énergie sur le terrain. Statistiquement propre (5 buts et 2 passes décisives), irréprochable dans l’état d’esprit et l’envie, Kolarov est à gauche l’un des meilleurs latéraux de Serie A. Ce serait juste bien qu’il arrête de louper des penalties maintenant. Car son début de saison est en tout point réussi.

Les –

Nikola Kalinic : Comment dire… Inutile ? Hors de forme ? Avec un péroné fracturé en plus, celui qui devait relancer sa carrière après les sombres époques Milan AC/Croatie/Atletico n’a disputé que 4 petits matchs et ne semble pas entrer dans les plans de Fonseca, qui lui préfère Zaniolo en pointe. Depuis son retour de blessure, il n’a joué qu’une minute face à la SPAL. Fin d’étape pour lui.

Cengiz Under : Le jeune turc en a dans le ventre, il a envie de bien faire, mais son jeu gagnerait à être plus simple. Il paye aujourd’hui ses errances et Fonseca ne semble pas en faire un indiscutable pour le moment. Lui aussi blessé en début de saison devra cravacher pour retrouver son peps et sa place dans une équipe qui aujourd’hui tourne bien sans lui.

Alessandro Florenzi : La grosse désillusion pour le capitaine de cette équipe. Il ne joue pas avec régularité et n’apporte plus cette vitesse et cette grinta qu’on lui connaissait si bien. Son nom est évoqué au mercato pour partir. Ce serait un coup dur pour la Roma de perdre un autre de ses tauliers.

Cesco

Rédacteur en Chef



Lire aussi