Matteo Lovato prêté par l’Atalanta à Cagliari : à la recherche du temps perdu (2/2)

Par Sébastien Madau publié le 18 Jan 2022
Crédits

Courtisé par de nombreux cadors à l’été 2021, Matteo Lovato avait décidé de rejoindre finalement l’Atalanta. Un choix qui pouvait se comprendre au vu de la philosophie de jeu de la Dea, en cohérence avec ce que le jeune défenseur proposait balle au pied. Seulement, six mois après, force est de constater que le mariage n’a pas encore bien pris entre le natif de Monteselice et le club de Bergame. Pour tenter d’éviter le divorce, le jeune espoir italien a donc posé ses valises à Cagliari jusqu’à la fin de la saison (au moins). Passer de l’objectif LDC à l’objectif maintien, voici ce qui attend Matteo Lovato. Après avoir fait le point sur son éclosion à l’Hellas, puis son échec à l’Atalanta, zoom sur les enjeux de son transfert à Cagliari.

Au « bon moment » en Sardaigne ?

Le transfert de Matteo Lovato à Cagliari s’apparente à un échange de bons procédés à trois. Entre une Atalanta qui entend donner du temps de jeu à ses « paris sur l’avenir », Cagliari qui a décidé de révolutionner sa défense après un départ catastrophique et le joueur bien décidé à ne pas disparaître des radars médiatico-sportifs. Flashback.
18 décembre 2021. Cagliari reçoit l’Udinese à l’Unipol Domus (Sardegna Arena). Une chance à saisir pour tenter de raccrocher le wagon et ne pas perdre le contact. Au lieu de ça, l’équipe va sombrer. Les Rossoblù sont giflés 4-0 et s’enfoncent dans le trio de relégables. Le ton monte, entre joueurs et tifosi. La direction du club concentre le gros des accusations sur deux joueurs en particulier : Diego Godin et Martin Caceres. On leur montre le chemin de la sortie. Le premier prend ses cliques et ses claques, le second est mis au placard. Du coup, le club est à la recherche d’une nouvelle énergie en défense.
Profil ? Un jeune joueur désireux de s’engager dans un challenge fou, dans un climat de pression. Ce sera Matteo Lovato. « Je suis ici pour donner le meilleur de moi-même et tout tenter pour atteindre l’objectif du maintien » a-t-il déclaré lors de sa présentation à la presse. « Il y a beaucoup de travail, nous n’en sommes encore qu’au début mais j’ai vu beaucoup d’optimisme dans le groupe ». Quant à son nouvel entraîneur, Walter Mazzarri il mise sur lui. « Lovato est un joueur important pour nous. Il jouait peu à l’Atalanta. Il est jeune, mais nous faisons le pari de la jeunesse, avec d’autres joueurs également » a expliqué le coach sarde, qui, enfin, peu mettre sa patte sur son groupe, après avoir dû récupérer un effectif en urgence, suite au licenciement de Leonardo Semplici.

Des débuts prometteurs

Le début de l’expérience en Sardaigne se passe pour le mieux. Son équipe gagne (deux victoires consécutives 2-1 face à la Sampdoria et Bologna) et le jeune défenseur, numéro 66 au dos, est titularisé dans ce nouveau module à trois défenseurs mis en place par Walter Mazzarri, aux côtés de Giorgio Altare et Andrea Carboni. Moyenne d’âge 21 ans et demi. « Bravo à Lovato qui a fait preuve de solidité défensive, alors que nous sommes la défense la plus jeune du championnat » a indiqué Mazzarri à l’issue de la victoire à domicile contre Bologna. Pour tenter de redresser une situation qui semble pour beaucoup irréversible. « Je me sens comme faisant partie du projet, mais c’est le terrain qui parle. Il y a des joueurs expérimentés, des jeunes, nous devons nous inspirer de ceux qui ont plus d’expérience ». Le défi est de taille alors que Cagliari est connu, depuis 5 saisons, pour être l’une des défenses les plus perméables de Serie A (1,6 but par match encaissé depuis la remontée en 2016) ; plombant, de fait, tout aspiration, à grimper au classement.
Dommage que ce bel élan ait été, comme pour beaucoup, stoppé par le Covid-19. Testé positif, Matteo Lovato n’a pas pu jouer à l’Olimpico face à l’AS Roma (défaite 1-0). L’occasion pour une autre recrue, Edoardo Goldaniga, de faire ses débuts.

A lire :

Matteo Lovato prêté par l’Atalanta à Cagliari : à la recherche du temps perdu (1/2)

Recevez chaque jour les actus du foot italien dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter quotidienne (gratuite)

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Sébastien Madau



Derniers articles