Dossier Renaissance milanaise – L’Inter : la renaissance en trois actes

Par Nadhem Korbi publié le 30 Jan 2022
Crédits

C’était un très long chemin. Après le triplé historique de 2010, l’Inter s’est beaucoup éloignée, fortement éloigné de la course au titre et même de la qualification à la Champions League. Une régression qui frustrait tous les tifosi. Pour les plus pessimistes, le club nerazzurro n’arriverait jamais à redorer son blason. Toutefois, l’arrivée du Sunning en 2016 a tout changé. Le propriétaire chinois n’a pas hésité à dépenser lors des mercati. Mais le point qui a tout changé était le bon choix de l’entraineur qui allait diriger l’équipe. D’abord Spalletti puis Conte et maintenant Inzaghi : comment ils ont pu mettre l’Inter sur les bons rails pour retrouver les sommets ?

Spalletti pour la 4ème place

Il n’y a rien de prestigieux pour l’Inter de terminer quatrième du championnat. Cependant, les revenus de la Champions League étaient obligatoires pour avoir une marge de manœuvre sur les dépenses et afin de s’exposer aussi dans les médias. L’ex-coach de l’AS Roma aurait pu faire plus que ça. Il a réalisé un début de saison canon sans défaite lors des seize premières journées. Les choix tactiques de Spalletti ont largement contribué à cette lancée. La bonne intégration de Cancelo, la compatibilité du duo Brozović-Gagliardini et la confiance placée en Icardi a permis à l’Inter de carburer. Sans oublier aussi le discours qu’a tenu le coach lors des situations difficiles. Malheureusement, l’équipe a quitté la course au Scudetto lors de la phase retour. Il ne restait que le dernier match décisif face à la Lazio. Trois points qui valent un retour en C1 après sept ans d’absence. Merci aux joueurs et merci Spalletti.

Conte et la barre très haute

Quand l’ex de la Juventus débarquait à l’Inter, tout le monde a vite compris que le prochaine étape serait le Scudetto. Conte ne s’engage pas dans un projet pour jouer la deuxième place. En parallèle, il est capable de convaincre n’importe quel joueur de venir dans son équipe. L’exemple le plus concret dans ce cas est Romelu Lukaku. Après deux saisons compliquées à Manchester United, il s’est totalement transformé sous la houlette de Conte. Il faut dire que convaincre la direction de l’Inter de débourser 75M€ pour enrôler le Belge était compliqué. Cependant, le pari s’est avéré payant et le club a réalisé une très grosse plus-value deux ans plus tard.

Sur le plan sportif, l’histoire retiendra que Conte restera l’homme qui a arrêté l’hégémonie de le Juventus en Italie. Après un premier exercice très honorable, l’heure est venue de triompher. L’équipe de Conte a maitrisé le championnat de bout en bout, à part quelques faux pas en début de saison. Lautaro, Hakimi, Barella ainsi que d’autres joueurs ont passé un palier. Le seul point noir du passage de Conte à l’Inter sera certainement la Champions League. En deux tentative, l’équipe n’a jamais pu dépasser le premier tour.

Inzaghi prend le relève

La fin de l’aventure de Conte à l’Inter a laissé un goût amer. L’équipe avait le potentiel nécessaire pour être le premier prétendant au titre encore une fois. L’arrivée de Simone Inzaghi a été considéré par beaucoup de monde comme une revue à la baisse des objectifs du club. Certes, il a fait un excellent travail à la Lazio mais par rapport à Conte, il existe un fossé. En une demi-saison, Inzaghi a enterré ce pessimisme. L’Inter est première du championnat avec un bel écart par rapport à ses concurrents. En Champions League, les Nerazzurri se sont qualifiés en 1/8ème de finale pour la première fois depuis 2011. Quand on regarde les statistiques, Inzaghi fait même mieux que Conte. Que dire alors s’il finira champion avec un beau parcours en C1 ? Tous les voyants sont au vert pour que l’Inter puisse continuer sa renaissance.

À retrouvez dans ce dossier :
1 – Giroud/Ibrahimović : les papys peuvent-ils encore performer ?
2 – La renaissance de l’Inter : de Spalletti à Inzaghi
3 – Top 5 : les joueurs de l’Inter
4 – Pioli/Rangnick, une succession jamais arrivée
5 – Top 5 : les joueurs du Milan AC



Nadhem Korbi

Rédacteur



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.