DOSSIER : Les notes de la Serie A – mi-figue mi-raisin

Par Cesco publié le 05 Août 2020

Le championnat version 2019/2020 a délivré son verdict. Les équipes ont eu 38 journées pour montrer de quoi elles étaient capables. Voici le carnet de notes des 20 participants de Serie A pour cette saison particulière, la plus longue de l’histoire en raison du coronavirus.

La note est attribuée sur un total de 20 points en tenant compte des critères suivants :

– Objectifs du club en relation avec les résultats obtenus : 7 points
– Prestation globale et régularité : 5 points :
– En coulisses : 5 points
– Statistiques : 3 points

AS ROMA

Objectifs du club en relation avec les résultats obtenus : Avec 4 points de plus que la saison passée, l’AS Roma n’arrive cependant pas à revenir en Champions League. Depuis la perte d’éléments cruciaux en lien avec la politique du club, l’équipe dirigée par Fonseca n’a pu faire la course avec le wagon de tête, la faute à un mercato décevant qui pourtant laissait espérer le meilleur pour le club de la capitale. Au final, les seules note positives, qui sauvent leur note, sont d’avoir tenu cette 5ème place qualificative directement pour l’Europa League (l’année passée il avait fallu passer par les barrages) et un passage à la défense à trois qui a bien fonctionné post COVID. Total : 4/7

Prestation globale et régularité : Capable d’enchainer les bons résultats comme cette belle série en fin de saison mais aussi les défaites, l’AS Roma n’a jamais semblé trouver le bon rythme cette saison. Au final, il restera un gout amer et quelques prestations fades. La blessure de Zaniolo a sans doute pénalisé l’équipe, mais ce yoyo interminable a couté cher niveau comptable. Reste cette belle fin de saison qui vient parachever l’exercice avec la 5ème place. Total : 3/5

En coulisses : Ça a été la tempête globalement toute la saison. Club en vente, projet de stade qui n’avance pas, mercato décevant et imbroglio Spinazzola, ainsi que Petracchi sous les critiques, rien n’est allé comme il fallait. Même le retour de Zaniolo s’est fait dans les tourments avec des critiques qui ont fuite tandis que Smalling n’a pas réussi à être conservé pendant les discussions avec Manchester alors que dans le même temps, l’Inter va obtenir Alexis Sanchez gratuitement. Allez, la Louve a réussi à garder Dzeko une année de plus. La dernière ? Total : 1,5/5

Statistiques : L’AS Roma n’a pas spécialement brillé sur le plan statistique non plus. Dzeko trop seul, n’est plus en mesure d’être un meilleur buteur potentiel de championnat. Son impact dans le jeu est indeignable mais ses 16 buts inscrits sont trop peu quand on sait qu’il est le seul à revêtir plus de 10 pions cette saison. Au rayon satisfaction, on notera la belle année de Pellegrini, avec 9 passes décisives au compteur. Défensivement, 51 buts encaissés, c’est beaucoup trop pour une équipe 5ème. Total : 2/3

NOTE FINALE : 10,5/20

MILAN AC

Objectifs du club en relation avec les résultats obtenus : L’objectif Champions League était de retour et le moins que l’on puisse dire c’est que l’échec a été monumental dès le début. Hors du coup dès le mois de novembre et flirtant presque avec la zone de relégation, le Milan AC a dû s’en remettre à un ancien : Zlatan Ibrahimovic, arrivé pour remettre de l’ordre dans une équipe en perdition. Au final cette 6ème place est un moindre mal, mais le Milan arrive à faire moins bien que la saison précédente. Dur.  Total 2,5/7

Prestation globale et régularité : Il y a eu un avant COVID et un après COVID. Comme il y a un avant Ibra et un après Ibra. L’équipe a été coupée en deux cette saison. Certes c’est l’équipe la plus en forme depuis la reprise. Mais il n’en reste pas moins que les 2/3 de la saison ont été parodie mal réussie de ce que doit être le Milan AC. La saison est sauvée grâce à cette belle série de 9 victoires et 3 nuls depuis fin juin. Un moindre mal. Total 2,5/5

En coulisses : Un désastre total avant l’embellie finale salvatrice. Giampaolo n’a pas fait une moitié de championnat, des embrouilles avec Boban, Maldini et Gazidis, un projet qui peine à voir le jour et puis les bons résultats : Zlatan arrive, va rester, Maldini aussi, Pioli qui a sauvé les meubles aussi, pas de Rangnick malgré les rumeurs (trop) persistantes. Milan est passé à un doigt du naufrage mais redresse bien la barre. Total : 2,5/5

Statistiques : Une attaque qui a eu du mal à tourner (11 buts marqués sur les 12 premiers matchs) avant le réveil de Rebic (11 buts) et l’arrivée d’Ibra (10 buts) et une défense qui s’est cependant solidifiée au fil des matchs. Le Milan a montré trop peu cette saison. Seul titre honorifique, celui de champion de la reprise avec 30 points pris sur 36. C’est pas rien, c’est même très bon, mais malheureusement, c’est la globalité de la saison qui est prise en compte. Total : 2/3

NOTE FINALE : 9,5/20

A lire aussi :

1. Deux rivaux que tout oppose (Juventus, Inter)
2. La surprise et la confirmation au top niveau (Atalanta, Lazio)
3. Mi-figue, mi-raison (AS Roma, Milan AC) – A suivre

Cesco

Rédacteur en Chef



Lire aussi