DOSSIER : Les notes de la Serie A – la surprise et la confirmation au top niveau

Par Cesco publié le 04 Août 2020

Le championnat version 2019/2020 a délivré son verdict. Les équipes ont eu 38 journées pour montrer de quoi elles étaient capables. Voici le carnet de notes des 20 participants de Serie A pour cette saison particulière, la plus longue de l’histoire en raison du coronavirus.

La note est attribuée sur un total de 20 points en tenant compte des critères suivants :

– Objectifs du club en relation avec les résultats obtenus : 7 points
– Prestation globale et régularité : 5 points :
– En coulisses : 5 points
– Statistiques : 3 points

Atalanta

Objectif du club en relation avec les résultats obtenus : Difficile de planifier un objectif quand la saison précédente est la meilleure de l’histoire du club. Et pourtant l’Atalanta a fait encore une fois aussi bien, si ce n’est mieux. Si le début de saison fut assez lent dans la mise en route, le reste a été une vraie ballade pour une équipe qui si elle continue comme ça, va pouvoir viser le titre sans trembler. Une nouvelle qualification en poche pour la Champions League tout en étant encore en course. L’Atalanta ne surprend même plus, elle confirme. Total : 7/7

Prestation globale et régularité : Dans le jeu l’équipe est toujours aussi impressionnante avec un Gasperini qui maitrise de A à Z les rouages de son équipe. La série de 16 victoires et 4 nuls enclenchée en janvier est délirante également. Offensivement elle brille, il ne lui manque que de la rigueur défensive pour aller voir un peu plus haut. Petite déception, le duel loupé face à l’Inter en fin de saison pour la 2nde place qui aurait été le meilleur résultat de l’histoire du club (encore un). Total : 4/5

En coulisses : L’Atalanta fait peu de bruit et elle a bien raison. Pas de crise en interne, très peu de souci. Il ne lui manque qu’un Gasperini qui aurait tout intérêt à redorer son blason auprès des supporters pour qu’il devienne incontournable. Avec son caractère tumultueux et des prises de bec avec les médias et une dernière avec Mihajlovic, il n’a pas vraiment donné l’image du parfait entraineur. Mais être petit en Italie, c’est aussi montrer les crocs. Total : 3/5

Statistiques : Hormis en défense, l’Atalanta a cartonné dans tous les domaines. Nombre de buts marqués, série en marquant toujours un but (stoppée face à l’Inter), meilleure attaque du championnat. Il n’y a vraiment qu’en défense que le bât blesse. Petit bonus, Alejandro Gomez est meilleur passeur de la Serie A avec 16 caviars. Que demande le peuple. Total : 2/3

NOTE FINALE : 16/20

Lazio

Objectif du club en relation avec les résultats obtenus : Chaque année, on a l’impression que la Lazio laisse passer sa chance. Pourtant, cette saison elle a titillé la Juve pour le Scudetto et se qualifie pour la Champions League ! Une première depuis Pioli. Le championnat était l’objectif affiché du club. Seul couac, se faire éliminer tôt en Europe pour couler au final en finale de Coppa puis en championnat, ça fait tache pour une équipe historique de Serie A. Mais bon, l’objectif est atteint. Total : 6/7

Prestation globale et régularité : Si la Lazio a souvent eu de la réussite, provoquée par certains hommes clefs (Immobile, Luis Alberto), elle a souffert dès que certains cadres n’étaient plus présent et l’impact sur les résultats à été immédiat. Le mois de juillet a été horrible avec 4 défaites et 1 nul avant de se relever en fin de mois, mais trop tard. Dommage pour une équipe capable de taper la Juve 3-1 et l’Inter 2-1, mais qui il faut le rappeler, lutte avec moins de moyens. Total 3/5

En coulisses : Avec Lotito aux commandes on doit toujours s’attendre à un peu de spectacle. Cette saison, le président laziale a été calme. Cependant sa prise de position très maladroite sur la campagne contre le racisme de décembre 2019 a relancé l’éternel polémique sur la passivité du club sur ce sujet et envers ses curve. Autrement, le club n’a pas tremblé. Total : 3,5/5

Statistiques : La Lazio n’est pas vraiment une équipe de stats mais brille à certains endroits décisifs pour son classement. C’est l’équipe qui a obtenu le plus de penalties (18 pour 15 transformés). Ciro Immobile soulève le soulier d’or avec 36 réalisations et Luis Alberto finit deuxième au classement des meilleurs passeurs. Pour le reste, l’équipe est au niveau, mais ne franchit pas encore le cap qui lui permettrait d’aller chercher les meilleurs. Total : 2/3

NOTE FINALE : 14,5/20

A lire aussi :

1. Deux rivaux que tout oppose (Juventus, Inter)
2. La surprise et la confirmation au top niveau (Atalanta, Lazio) – A suivre

Cesco

Rédacteur en Chef



Lire aussi