DOSSIER : Chievo Verona la descente aux enfers, la disparition d’un club historique (2/2)

Par Hugo Ledroit publié le 24 Août 2021
Crédits

Depuis maintenant deux jours nous savons que le Chievo Verona n’existera plus. Dans un premier temps interdit de participer à la prochaine saison de Serie B, le petit club quartier s’est vu refuser une participation pour le prochain exercice de Serie D. Une nouvelle désillusion pour les Gialloblu qui a entrainé la disparition provisoire du club. Retour sur la descente aux enfers du Chievo Verona.

Un club surendetté

Comme nous l’avons fait remarquer lors du premier épisode du dossier, la gestion d’un petit club de quartier dans le football moderne et globalisé devenait de plus en plus compliqué. Pour parvenir à se maintenir en Serie A, la famille Campedelli a du flirter avec l’illégalité pour assurer un maintien en Serie A.

Le président Campedelli a ainsi réalisé des plus values fictives avec des jeunes du club pour pouvoir inscrire le club en Serie A. Un stratagème qui a été utilisé entre 2014 et 2017. Les instances italiennes ont rattrapé les dirigeants du club véronais en Septembre 2018 en sanctionnant le Chievo Verona. Résultats : interdiction de mercato et pénalité de trois points en Serie A.

Le Chievo Verona n’a pas su résister à ces problèmes internes et a connu une saison 2018/2019 chaotique en finissant dernier. Le Chievo est redescendu en Serie B onze ans après. A rajouter à cela une remontée loupée en barrages la saison suivante et une situation financière désastreuse due au contexte pandémique qui n’ont fait que précipiter le club vers la faillite.

Le Chievo Verona interdit de Serie B

Nous savions déjà que certains clubs professionnels en Italie étaient menacés financièrement à cause de la Covid 19. Certaines rumeurs parlaient alors de faillite ou de rétrogradations notamment pour des équipes de Serie B. Parmi ces clubs concernés, le Chievo Verona qui contracte alors près de 23 millions d’euros de dettes à l’issue de l’exercice 2020/2021.

Une situation économique dramatique qui a entrainé un refus de la part de Lega en Juillet dernier concernant l’inscription du club dans le championnat de Serie B. Le Chievo Verona a réagi en faisant appel auprès du Comité olympique italien (CONI) mais ce dernier a également refusé l’inscription du club de Vérone en Serie B à son tour.

Malgré plusieurs recours auprès de diverses instances italiennes, le Chievo Verona n’a pu obtenir l’autorisation d’évoluer en seconde division italienne pour la saison 2021/2022. Criblé de dettes, les « ânes volants » au mois de Juillet 2021 doivent désormais se concentrer sur une place en quatrième division s’il veut continuer à exister.

La disparition du club

Pour pouvoir obtenir une place en Serie D lors de la saison à venir, le Chievo Verona doit trouver un autre repreneur. La date limite pour l’arrivée d’un nouveau président à la tête du club est fixée au 24 Aout. Les anciens du club s’activent et c’est notamment le cas du meilleur buteur de l’histoire du Chievo Verona : Sergio Pellissier. L’attaquant international italien envisageait de reprendre les Gialloblu avec un groupe d’investisseurs.

Une autre rumeur courait également évoquait la possible venue de fonds d’investissements venus des Etats-Unis. Finalement les Américains ne sont pas venus alors que la mode est courante en Italie ces derniers temps. Idem concernant le projet de Sergio Pelissier qui n’a pu voir le jour. Ainsi l’avenir du Chievo Verona s’assombrissait de plus en plus.

Le dimanche 22 Aout au matin, les médias italiens annoncent la disparition du Chievo Verona. Une petite secousse pour le football italien tant le petit club de Vérone avait attiré une grande sympathie dans la péninsule. Le club de quartier familial représentait en quelque sorte un « micro climat » en Serie A dans un football mondialisé. Les réactions sont également arrivées sur les réseaux sociaux. Evidemment Sergio Pellissier s’est exprimé sur les siens. La légende valdôtaine du club a déclaré vivre la pire journée de sa vie après avoir appris la disparition de son club de cœur. Une page se tourne pour le Chievo mais espérons que le club puisse ressusciter à l’avenir.

Retrouvez le premier épisode du dossier : la fin d’une idylle (1/2)

Hugo Ledroit



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.