Le football féminin : Un sport en plein boom ?

Avec l’édition 2022 de l’euro féminin qui vient de se terminer, on a pu constater que le foot chez les femmes a suscité un grand intérêt chez le public avec des affluences record. Le football féminin montre aujourd’hui un beau visage, notamment grâce à certaines joueuses qui le portent haut à la fois sur le terrain et en dehors. Toutefois, son attrait reste toujours inférieur au football masculin pour diverses raisons. Des records d’audiences, et d’affluences aux sponsors en passant par de meilleurs salaires et l’augmentation des salaires, nombreux sont les éléments qui d’une certaine manière permettent de promouvoir cette catégorie. Nous allons vous présenter diverses raisons qui pourraient expliquer le boost de popularité qu’est entrain le secteur.

Historique du Football féminin

Le football féminin existe depuis fort longtemps. En effet, le premier match de l’histoire s’est déroulé le 9 mai 1881 et a opposé l’équipe nationale écossaise à la sélection anglaise. En France, il faut attendre le 30 septembre 1917 pour voir les femmes jouer au football dans un match qui a opposé deux équipes du Fémina Sport, un club omnisport féminin parisien fondé en 1912. Cette pratique a connu son âge d’or au début des années 1920 avant de subir un sévère revers les années suivantes. Les femmes ont en effet été bannies des terrains par l’association britannique de football de 1921 à 1971 puis interdites de football sous le régime de Vichy (1940-1944) en France. Cependant aujourd’hui, le football féminin continue à évoluer et les joueuses sont de plus en plus connues et reconnues à travers le monde. À ce titre, le président de la fédération italienne de football Gabriele Gravina déclare que le football féminin est l’avenir. Toutefois, du côté de l’industrie du divertissement, il fait l’objet d’un intérêt mitigé.

Le Football Féminin : Une nouvelle attraction dans l’industrie des jeux

Aujourd’hui, nombreux sont les produits qui portent sur le football. Dans l’univers du divertissement, il y a de nombreux jeux vidéo qui s’inspirent de football masculin, à commencer par FIFA, Dream League Soccer 2022 ou E-football. De même, dans le soccer féminin, depuis FIFA 16 avec la présence d’équipe nationale féminine dans le jeu, on observe un engouement grandissant pour des jeux portant sur le soccer féminin. En effet, l’option de divertissement Women’s Soccer Manager 2022 en est la preuve. Cependant, la véritable nouveauté vient avec FIFA 23 qui proposera dès sa sortie l’option de la coupe du monde féminine, ainsi que celle des clubs féminins avec la possibilité de jouer la Division 1 Arkema ou la Barclays Women’s Super League. Ces ajouts viendront compléter celle des sélections féminines déjà présentes depuis quelques années sur cette franchise.

Dans l’industrie des jeux d’argent, il y a plusieurs studios qui se servent de l’image des footballeurs pour concevoir leurs options de divertissement. Un casino en ligne légal du Canada peut disposer de plusieurs machines à sous dont le thème s’inspire du football, comme Hugo Goal de Play ‘N GO, Bicicleta d’Yggdrasil ou The Champions de Pragmatic Play. Chacun de ces titres est disponible légalement pour les Canadiens sur les meilleures plateformes du genre. Pour vous divertir sur ces jeux et profiter de ces gratifications, il suffit de se rendre sur un casino en ligne légal du Canada. Néanmoins, même si le football féminin est déjà présent dans les jeux vidéo, il reste encore peu accessible dans l’univers des casinos en ligne notamment sur les machines à sous. Vous retrouverez quelques slots vidéo qui d’une certaine façon mettent en avant le soccer féminin comme Benchwarmer Football Girls de Playtech, mais les femmes sont plutôt habillées de façon sexy.

Les records divers d’affluences des compétitions du football féminin

Depuis maintenant quelques années, on assiste à une augmentation du niveau d’intérêt pour le football féminin. Pour l’affluence dans les stades, les principaux moteurs sont aujourd’hui une politique tarifaire très abordable, le niveau élevé des compétitions, mais surtout la qualité du football produite par les joueuses. En matière de records d’affluence, le Camp Nou a été témoin de deux jours historiques pour le soccer féminin. En effet, le le stade du FC Barcelone a écrasé le record d’affluence mondiale pour une rencontre de foot féminin par deux fois. Déjà, lors du quart de finale de Ligue des Champions féminine qui a opposé l’équipe catalane à celle du Real Madrid, un chiffre record de 91 553 personnes a été atteint.

Ce n’est pas tout, car le 23 avril 2022, l’enceinte barcelonaise a encore battu son propre record en affichant 91 648 spectateurs pour la rencontre de demi-finale de la C1 féminine du FC Barcelone contre Wolfsburg. C’est à ce jour le record absolu en termes d’affluence pour un match de football féminin. La comparaison avec le foot masculin est tempérée par le fait que les billets pour accéder à l’enceinte catalane pour les socios du club étaient à 2,50 € tandis que pour les autres, il fallait juste compter entre 9 et 15 €. Il faut tout de même noter qu’avant l’établissement de ce nouveau record par le Camp Nou, la référence en termes d’affluence remontait à la rencontre États-Unis- Chine lors de la finale de Coupe du monde 1999. À cet effet, le stade du Rose Bowl de Pasadena en Californie avait enregistré 90 195 spectateurs.

Le Championnat d’Europe féminin qui s’est déroulé en juillet 2022 a connu également quelques records d’affluences. Le match d’ouverture opposant l’Angleterre à L’Autriche avait déjà porté le record pour un match de coupe d’Europe féminine à 68 871 supporters. Cependant, le clou du spectacle fut la rencontre de la finale de l’Euro féminin 2022 entre la sélection féminine anglaise et celle Allemande avec 87 192 personnes réunies à Wembley. Il s’agit du plus grand record pour un match de coupe d’Europe, masculin et féminin compris. Le précédent record est détenu par la finale de l’Euro masculin de 1964 en Espagne avec 79 115 spectateurs. Cette fréquentation pour la finale de la coupe d’Europe féminine 2022 peut également s’expliquer par le prix des places qui tenaient entre 15 et 99 €. Pour ce championnat d’Europe féminin, l’affluence totale s’établit à 574 875 personnes écrasant ainsi le record d’il y a cinq ans en Hollande avec 247 041 supporters. Avec autant de records brisés, il est clair que le soccer féminin connaît une certaine popularité qui va croissante.

L’énorme engouement pour le football féminin

Le football féminin prend de plus en plus de l’ampleur. À titre d’exemple entre 2010 et 2011, le nombre de licenciées enregistrées par la fédération française de football était de 90 000, mais au 02 mars 2022, ce chiffre est passé à 197 779. Cette augmentation traduit que plus de jeunes filles en France s’intéressent au soccer féminin. C’est pareil aussi en Italie qui connait un essor mesuré du foot féminin. De 2013 à 2018, il y a eu un accroissement de 7 % des licenciées. En outre, le foot féminin attire de plus en plus de sponsors souhaitant parier sur l’avenir de cette pratique.

Parmi ces entreprises, il y a VISA qui depuis fin 2021 est devenu le tout premier partenaire FIFA du foot féminin. La société Arkema sponsorise depuis un moment le football féminin en supportant la première division française de soccer féminin, mais également la dernière coupe du monde féminin qui s’est déroulée en 2019. De même, la Barclays Bank a prolongé de trois ans jusqu’en 2025 son partenariat avec le championnat de soccer féminin anglais (la FA Women’s Super League). Adidas a également promis verser les mêmes primes aux athlètes de la sélection gagnante de la coupe du monde de la FIFA. La firme Nike quant à elle a lancé une gamme spéciale d’équipement conçue pour les équipes nationales féminines qui participeront à la coupe du monde, mais aussi un programme servant à fournir aux joueuses des trucs spécifiques comme des soutien-gorge de sport, ou des hijabs.

Les joueuses les plus en vue dans le football

Depuis de nombreuses années, beaucoup de footballeuses s’illustrent sur le terrain et en dehors. Ces talentueuses joueuses sortent du lot par leur performance et attirent tous les regards. Certaines ont même été sur des jaquettes de jeux de football.

Ada Hegerberg

C’est la première joueuse a remporté le Ballon d’or de France Football en 2018. Le serial buteur de l’olympique lyonnais a également remporté avec son club la C1 féminine en 2022. Ada milite depuis de nombreuses années pour l’évolution du foot féminin. Elle a même refusé la sélection norvégienne pendant 5 ans dans le cadre de sa lutte pour que les joueuses de l’équipe nationale reçoivent les mêmes traitements que leurs homologues masculins.

Alexis Putellas

La talentueuse capitaine de l’équipe féminine du FC Barcelone a remporté le championnat d’Espagne et la ligue des champions féminine de l’UEFA avec son club en 2021. Elle a été nommée dans l’équipe type 2020-21 de la ligue des champions féminine. De plus, la FIFA lui a attribué le prix « The Best- Joueuse de la FIFA » pour la même période. Avec l’année exceptionnelle qu’elle a réalisée, France Football lui a octroyé le ballon d’or en 2021.

Samantha Kerr

Sam Kerr est une joueuse australienne qui a été dans le top 5 du ballon d’or en 2018 et qui joue actuellement avec Chelsea après plusieurs années passées dans le championnat américain. Elle est également la meilleure buteuse de l’histoire de son pays en sélection (hommes et femmes confondus). Représentée aux côtés du footballeur Kylian Mbappé sur la jaquette du jeu FIFA 23, Sam Kerr fait la promotion du soccer féminin et augmente sa visibilité. C’est d’ailleurs la première fois qu’une joueuse est présente sur la pochette de ce jeu dans la majorité des pays du monde.

Conclusion

Aujourd’hui, on observe une importante progression de la popularité du football féminin notamment grâce aux records d’affluence. Même si le prix des billets a joué un rôle considérable dans l’atteinte de ces chiffres records, il faut reconnaître le travail des partenaires dans la croissance presque folle, voir démesurée. De plus, l’attrait de certains studios de divertissement pour le soccer féminin, ajouté à l’image que renvoient certaines stars du ballon rond ainsi que l’augmentation du nombre de licenciées en France et Italie montrent que cette pratique a de l’avenir.

Laisser un commentaire