Top 5 : les pires équipes de Serie A depuis 2000

Par Cesco publié le 09 Jan 2016
Crédits

serie-a5ème : Torino en 2002/2003 : 21 points

C’était la période des tourments financiers pour le Toro. Entre les années 90 et 2000, le club turinois a fait l’ascenseur entre la Serie B et la Serie A. Cette saison 2002-2003 ne fera pas exception à la règle. Inoffensive sur le terrain, elle finira avec un terrible bilan de 21 points. Marco Ferrante et ses 6 buts n’auront pas su se montrer décisifs contre les adversaires qu’il fallait battre. Il faudra attendre 2006 pour revoir les grenats dans l’élite.

4ème : Bari en 2000/2001 : 20 points

C’était le Bari de Simone Perotta, un futur champion du monde. C’était également l’équipe du joueur le plus capé : Jean François Gillet. Le gardien finira avec 346 matchs au compteur. Pourtant, ce onze plutôt sympa sur le papier ne récoltera que 20 petits points à l’issue de la saison 2000/2001. Une série fatale de 10 matchs sans la moindre victoire scellera son sort et plus précisément un match tragique face à Bologna où Bari menait pourtant 2-0 à la mi-temps, avant de s’effondrer 4-2 en seconde période. Une défaite lourde en conséquences pour la fin de saison.

3ème : Parma en 2014/2015 : 19 points

Peut être l’exemple qui reste en travers de la gorge de tous les fans de Calcio. La déchéance de Parma après une saison 2013/2014 qui aurait du les voir disputer l’Europa League. Mais les soucis financiers du club ont eu raison des gialloblù. Entre matchs qui ont failli ne pas se disputer fautes de moyens et débâcles sur le terrain, les Parmesans, à l’image de Cassano, n’auront eu que deux sursauts d’orgueil. Contre la Juventus future championne, puis contre l’Inter avec un doublé signé De Ceglie. Et voir un doublé de De Ceglie, c’est pas tous les jours. C’est au moins ça de pris.

2ème : Venezia en 2001/2002 : 18 points

3 petites victoires seulement et 18 points au compteur ! Le modeste Venezia a connu une année terrible en terme de points pour sa remontée en A. Dans l’incapacité de trouver la stabilité nécessaire, (4 entraîneurs en une saison dont Prandelli entre la 1ère et la 5ème journée) l’équipe termine avec 61 buts encaissés pour 30 marqués. La différence était trop grande entre l’élite et le club de la ville la plus romantique du monde. Dommage, alors qu’elle avait été reléguée sous Spaletti en 2000, elle avait réussi à revenir en haut de l’affiche, sans plus de succès.

1ère : Ancona en 2003/2004 : 13 points

Et voilà la pire équipe de Serie A des années 2000. Ancona et sa série historique de 27 matchs sans victoire dans l’élite. L’Hellas serait presque en train de la concurrencer. Ceci dit, l’équipe alors entrainée par Galeone aura eu le mérite de glaner quelques victoires, dont une 3-2 sur Bologna. Peut être son seul succès de « prestige » dans un championnat pour lequel elle n’était pas prête. Lanterne rouge fin novembre après une défaite 2-0 face à la Sampdoria, elle ne quittera plus cette triste place pour retrouver la Serie B avec pas moins de 70 buts encaissés en 34 matchs sur ce championnat à 18 équipes.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Un international danois dans le viseur de la Juventus

La Juventus pousse pour Jean-Clair Todibo

Alvaro Morata au Milan AC, ça se précise

Un cador italien sur la piste de Karim Adeyemi

Denzel Dumfries sur le point de renouveler à l’Inter Milan

Avatar

Cesco

Rédacteur en Chef



Derniers articles