Top 5 : les enseignements de la 17ème journée

Par Cesco publié le 21 Déc 2015

serie-a5ème : Nouveau record de buts cette saison !

Avec le but de Candreva face à l’Inter en fin de match, la Serie A 2015/2016 tient son nouveau record de buts. Il s’élève à 32, battant le précédent record de 31 réalisations obtenu lors de la 6ème journée. Ce nouveau pallier atteint, l’a été notamment grâce aux 16 buts en 3 matchs marqués lors des rencontres Carpi-Juventus, Frosinone-Milan AC et Bologna-Empoli. Merci les gars pour le spectacle !

4ème : Le Milan AC sauve son mois de décembre

Alors qu’un 9/9 était totalement envisageable face à Carpi, le Hellas et Frosinone, le Milan AC s’est retrouvé un temps bloqué à un bien triste 2/9 après que le promu ait ouvert le score. Heureusement pour les rossoneri, la réaction a été là et l’équipe finit son mois de décembre avec un 5/9 plutôt inespéré. Cette victoire lui permet de se retrouver à l’affut et de se rassurer pour les fêtes !

3ème : Et de 7 pour la Juventus !

Ce ne fut pas la plus simple mais elle est importante ! La Juventus est de retour à 3 points du leader interiste ! Face à un valeureux promu, Carpi, qui pourtant n’a pas fait le match de sa vie, les champions en titre ont du batailler jusqu’à la fin pour obtenir une victoire précieuse, la 7ème de suite en championnat. La Juve est de retour ? Quasiment oui.

2ème : Mélo, c’est trop, vraiment trop…

Jusqu’à présent ce n’était que du vice et de la ruse et le joueur semblait sur la voie de la rédemption. Désormais, Melo est de nouveau passé dans la catégorie des joueurs dangereux. Un non match contre la Lazio, un penalty idiot concédé en fin de match et un rouge mérité pour un coup de pied au visage sur Biglia. Des images impressionnantes sur le ralenti pour un Felipe qui se rendra compte après coup de son geste. Dire qu’on disait qu’il tenait bien la pression. Monsieur Melo, on attend vos excuses et rapidement.

1er : Pour Rudi !

Comme un symbole, c’est Florenzi qui marque pour l’AS Roma dans un match piège contre le Genoa. L’Italien a été repositionné par Garcia cette saison et offre à son entraineur un succès précieux en vue de son maintien à la tête de la Louve. La célébration de la réalisation autour du coach français ne trompe personne, la Roma est soudée avec son coach et même réduite à 10, elle trouvera le moyen d’enfoncer le clou en fin de match. Laborieux mais belle histoire.

Cesco

Rédacteur en Chef



Lire aussi

Auguri Diego !

Cher Diego, Joyeux 60e anniversaire ! 1984. Qu’il semble loin le temps où, banni d’Espagne, […]