Top 5 : les enseignements de la 6ème journée

Par Nicolas Portais publié le 29 Sep 2015

serie-a

5ème : La Roma corrige le tir et Carpi

Et de quelle façon : 5-1 (face à un promu il est vrai). Après un match piégeux sur la pelouse de la Sampdoria mercredi dernier et une défaite 2-1, les hommes de Rudi Garcia n’ont donc pas fait dans la dentelle. Un match qui du côté de Carpi coûte sa place à l’entraîneur Fabrizio Castori. À noter le premier but de Lucas Digne sous ses nouvelles couleurs. Ils sont d’ailleurs quatre Français en tout à avoir fait trembler les filets en Italie ce week-end : Digne donc, mais aussi Mario Lemina (Juventus), Grégoire Defrel (Sassuolo) et Anthony Mounier (Bologna).

4ème : Le Genoa se défait à nouveau du Milan AC

Dimanche à la mi-journée, les hommes de Gasperini s’imposaient à domicile face au Milan AC, et ce pour la troisième fois consécutive en championnat. Un enchaînement que le doyen des clubs de Serie A n’avait plus réussi depuis 1931. Bien aidés il est vrai par un Diavolo emprunté, et par Bonaventura qui détourne le coup-franc de Dzemaili pour l’unique but de la rencontre, les Gênois empochent une deuxième victoire à domicile. Le Milan AC termine lui à dix pour la seconde fois de la saison déjà, et pointe à la onzième place du classement.

3ème : Frosinone tient sa victoire

La première en Serie A de son histoire d’ailleurs. Il aura donc fallu attendre jusqu’à la 6ème journée et ce 2-0 face à l’Empoli. Un match où se sera distingué Federico Dionisi, auteur de l’ouverture du score et à créditer d’une belle activité sur le terrain. Premier match de championnat également sans encaisser de but. Tout seizième qu’il est (avec le deuxième plus petit total de buts inscrits, soit quatre unités) le petit promu n’est finalement qu’à un point de la Juventus.

2ème : La Juventus en crise

Pour ceux qui en doutaient encore, la Vieille Dame passe bel et bien à côté de son début de saison, avec une troisième défaite en six matchs. Alarmant quand on sait que l’an dernier à la même époque, les bianconeri comptaient six victoires en autant de matchs. Fond de jeu douteux et individualités défaillantes, c’est tout logiquement qu’ils se font punir par le Napoli, avec un Insigne qui inscrit son premier but face à la Juve pour sa centième en Serie A.

1er : Coup de tonnerre à San Siro

Bien malin celui qui aurait pu prévoir qu’au bout d’une demie-heure, l’Inter serait réduite à dix après avoir déjà plié trois fois face à la Viola. Après un début de parcours sans faute, les nerazzuri voient donc la Fiorentina, auteur d’une belle prestation collective, revenir à hauteur en tête du classement. Ironie du sort, quasiment un an jour pour jour plus tôt, l’Inter prenait une autre gifle dans son antre (défaite 4-1 là-aussi contre Cagliari).

Nicolas Portais

Rédacteur Juventus



Lire aussi