Top 5 : les enseignements de la 3ème journée

Par Leo Carta publié le 13 Sep 2016
Crédits

Serie A 2016-2017

5ème : À la faveur du déluge

À Rome comme à Gênes, le temps a forcé tout le monde à s’adapter. Capricieux, le ciel a décidé de jouer les troubles fêtes dimanche après-midi, aussi bien dans la capitale qu’en Ligurie. À l’Olimpico, le match opposant l’AS Roma à la Sampdoria a été suspendu pendant une vingtaine de minutes tandis qu’au Luigi-Ferraris la rencontre opposant les Grifoni à la Fiorentina a premièrement été suspendue avant d’être, bientôt, reportée. Reste à définir une date et vérifier la météo à présent.

4ème : Milan, assez

Cela faisait neuf ans que l’Udinese ne s’était plus imposée à San Siro. Défaits dans les derniers instants du match (88ème), les hommes de Montella s’arrêtent à la barre transversale de Suso et au tir -dévié- de Perica. Deuxième défaite d’affilée pour le Milan AC après celle subie contre Napoli. Dans le jeu, les rossoneri peinent encore à imposer leur jeu dans la durée. Car après une première période plutôt réussie, le rythme s’est ralenti jusqu’à s’épuiser définitivement. Quasiment endormis, ils prennent un but en fin de match. Un coup de semonce pour repartir, dès la semaine prochaine contre la Samp.

3ème : La Dea vengeresse

On vous en parlait il y a quelques jours, cela faisait trois ans que l’Atalanta n’avait plus goûté aux trois points face au Torino. C’est chose faite avec cette première victoire -bien méritée- de la saison contre un Torino sans Ljajic ni Belotti. Les nerazzurri, bien aidés par une boulette de Hart sur l’égalisation, on pu compter sur un Kessie en feu. 5ème but pour lui en 4 matchs, toutes compétitions confondues.

2ème : Higuain, déjà explosif

Contre Sassuolo, l’Argentin a fêté sa première titularisation. Et pour remercier Allegri, Pipita a mis les petits plats dans les grands : doublé en 10 minutes. Un premier pion venant ponctuer un contre éclair et une reprise acrobatique pour chauffer le Stadium quelques minutes plus tard. Gonzalo semble déjà y avoir trouvé ses marques. Prochain défi : faire pareil en Champions League.

1er : Éternel Francesco Totti

Immortel. Alors que sa Roma est menée au score (1-2) après la pause météo, Spaletti a la bonne idée de faire entrer en jeu er Pupone. Un remplacement « dernières minutes » qui avait porté ses fruits la saison passée. Résultat, une passe caramel pour Dzeko sur le but égalisateur et un pénalty en fin de match qui donne la victoire aux siens. Tout simplement. Francesco Totti, encore et toujours.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Daniele De Rossi rassure concernant son avenir à la Roma

La Juventus prêt à poursuivre Allegri en justice ?

Khvicha Kvaratskhelia vers une prolongation avec Naples?

Rebondissement dans le dossier Gleison Bremer à la Juventus

Paolo Montero, nouvel entraîneur de la Juventus

Avatar

Leo Carta

Rédacteur Juventus



Derniers articles