Top 5 : Les enseignements de la 12ème journée

Par Cesco publié le 09 Nov 2015
Crédits

serie-a

5ème : Donadoni, ou l’art de la sauce bolognaise

Delio Rossi, qui a été démis de ses fonctions d’entraîneur de Bologne, aurait dû passer plus de temps devant MasterChef pour perfectionner sa sauce. Apparemment c’est Donadoni qui a la bonne recette, et ça se remarque directement au goût. Deuxième victoire consécutive pour le nouvel entraîneur du promu, qui s’extirpe de la zone de relégation par la même occasion.

4ème : Un artiste ne meurt jamais, n’est-ce pas Alberto ?

Gilardino a offert la victoire à son équipe face au Chievo en inscrivant son troisième but en championnat cette saison. Le violoniste rend encore service, malgré un impact moindre à ce que l’on pouvait s’attendre. L’ancien buteur de la Fiorentina et du Milan marque par la même occasion son 181ème but en Serie A, et se retrouve à trois réalisations de Gabriel Batistuta.

3ème : Deux leaders pour une place au soleil

Deux victoires pour l’Inter ainsi que la Fiorentina, qui repasse devant les hommes de Mancini qui avaient profité de jouer à midi pour passer le reste de la journée sur le trône de la Serie A. Car si les deux équipes comptabilisent le même nombre de points au classement, la différence de buts est à l’avantage de la bande à Sousa, qui continue d’émerveiller autant par le jeu que par les résultats.

2ème : Rome à l’AS Roma !

Un derby certes triste en tribune, mais qui a tenu ses promesses sur le terrain. Des buts, du spectacle, des tacles à la carotide, bref un bon mélange de ce qui caractérise un succulent AS Roma-Lazio ! Beaucoup d’avertissements mais aucun exclu, ni de selfie pour Totti. Bon, faut pas trop en demander non plus. La Lazio continue de s’enfoncer avec cette troisième défaite consécutive. Alors que Garcia n’a toujours pas perdu le moindre derby depuis qu’il sévit dans la capitale italienne, avec un bilan de trois victoires et deux matchs nuls.

1er : La défense du Napoli devient bonne, on en parle ?

Oui oui, n’ayons pas peur des mots. Quatrième match d’affilée sans encaisser de but en championnat, phénomène assez inhabituel pour le Napoli. Une telle série date de 2012, avec cinq matchs consécutifs sans prendre le moindre goal. Plus qu’un match donc pour égaler ce « record » récent, même si Sarri ne pourra pas compter sur Koulibaly, énorme depuis quelques temps déjà. C’est d’ailleurs la deuxième meilleure défense du championnat à l’heure actuelle avec huit buts encaissés, dont six lors des trois premières journées. Ce championnat est décidément fou.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Luciano Spalletti révèle la hiérarchie pour les tireurs de pénalty avec l’Italie

« J’ai hâte d’affronter l’Italie », Alvaro Morata

« Nous devons être au même niveau que l’Espagne », Giacomo Raspadori

« Scamacca peut être l’avant-centre dont l’Italie a besoin », Cesare Prandelli

Frattesi nomme deux légendes italiennes comme étant des modèles

Avatar

Cesco

Rédacteur en Chef



Derniers articles