Top 5 : Les clubs italiens qui ont réussi à Lyon !

Par Boris Abbate publié le 09 Mar 2017

5ème : Lyon-Milan (0-0), 29 mars 2006

En mars 2006, les Gones de Gérard Houiller accueillent les « terrifiants » milanais de Carlo Ancelotti dans le cadre des quarts de finales aller de Champions League. La bande à Pirlo se montre d’entrée dangereuse, multiplie les occasions et Grégory Coupet enchaine les parades. Mais les Lyonnais tiennent bon et laisse passer l’orage. Au final, les Italiens ramèneront un bon match nul de Gerland, avant de renverser la situation au retour en toute fin de rencontre avec un grand Inzaghi, dans un match devenu mythique.

4ème : Lyon-Juventus (0-1), 18 octobre 2016

En 2016, la Juventus retrouve l’Olympique Lyonnais en phase de groupe de la Champions League. Après un bon début des Bianconeri, Lyon obtient un pénalty, mais Gigi Buffon, vivement critiqué sur ses derniers matchs, repousse la frappe de Lacazette. Et pendant que le géant italien rappelle à tout le monde pourquoi il est le meilleur gardien du monde, Lemina a la superbe idée de laisser ses potes à 10 sur le terrain. Mais l’ancien marseillais peut compter sur des amis en or. Enfin surtout un. Exilé sur le coté droit, Cuadrado enrhume la défense lyonnaise et inscrit un but magnifique dans un angle fermé en toute fin de rencontre. 1-0. Match plié. « A l’italienne » diront certains.

3ème : Lyon-Juventus (0-1), 3 avril 2014

Décidément la Juve aime bien se déplacer à Lyon. Reversée en Europa League après avoir terminé 3ème de son groupe de Champions League, la Vielle Dame va croiser la route des hommes de Remi Garde en 2014. Les hommes de Conte ont cependant bien du mal à rentrer dans leur match et les Lyonnais font plus que résister. Le match est fermé, le rythme est bas, et à ce petit jeu c’est toujours la Juventus qui gagne. Encore une fois en fin de rencontre, Bonucci récupère un ballon suite à un cafouillage sur corner et propulse la balle au fond des filet. Les Italiens de Gerland explosent, et la Juve prend une belle option pour les demies-finales.

2ème : Lyon-AS Roma (0-2), 6 mars 2007

En 2007 c’est au tour de l’AS Roma de rendre visite aux Lyonnais. Après un incipide 0 à 0 au match aller à l’Olimpico, la Roma va tenter d’arracher un quart de finale de Champions League en frappant un grand coup. Et les Romains vont réaliser un grand match. Totti ouvre le score de la tête dès la 22ème minute en reprenant un bon centre de son latéral. Puis juste avant la mi-temps, Mancini réalise un geste qui va le rendre célèbre. Un quintuple passements de jambes en à peine 3 secondes sur Reveillere suivi d’une magnifique frappe en pleine lucarne. Magique.

1er : Lyon-Inter (1-3), 4 novembre 1997

Pour finir, peut être la plus grosse preuve de force d’une équipe italienne dans la capitale rhodanienne. Après s’être inclinée à domicile au match aller (1-2), l’Inter n’a que 3% de chance de se qualifier pour les demies finales de la coupe de l’UEFA. Mais les Nerazzurri vont réaliser le match parfait au retour. Emmené par un Franseco Moriero des grands soirs (doublé), l’Inter renverse la situation et s’impose 3 buts à 1 à Gerland. Les coéquipiers de Djorkaeff iront même gagner cette coupe de l’UEFA en fin de saison. Solide !

 

Boris Abbate

Rédacteur



Lire aussi