Retour aux sources pour Veloso

Par Nadhem Korbi publié le 03 Août 2016
Crédits

Miguel Veloso

La 1ère aventure de Miguel Veloso en Italie n’a pas duré longtemps. Deux petites années entre 2010 et 2012. Bien qu’il soit un joueur pétri de talent, le milieu de terrain portugais n’a pas vraiment brillé sous le maillot génois, avec des prestations moyennes en général. Mais, grâce à un très bel Euro 2012 disputé en tant que titulaire, Veloso était courtisé partout. Il était même proche de rejoindre l’Inter. Toutefois, il choisit le Dynamo Kiev comme destination à la surprise générale. Probablement pour des raisons économiques avec à la clé un salaire de 4.8M€. Aujourd’hui, il revient au Genoa alors qu’il était un joueur libre. Les avis sont partagés concernant ce retour. Mais la vérité est là : Miguel Veloso a bel et bien effectué son come-back en Italie !

Les échos de ce retour

Pourquoi le Genoa ? Après la fin de son aventure en Ukraine, il était contacté par Monaco et Séville. Des clubs qui participent à la Champions League et qui jouent les premiers rôles dans leurs championnats respectifs. Il avait largement le choix d’aller dans un club avec un projet sportif plus ambitieux que celui du Genoa. Est-ce un choix de cœur ? Avait-il un attachement à sa 1ère aventure génoise ? Peut-être ! Quand on sait qu’avec tout ceci il a accepté de diviser son salaire par deux, on commence à accepter cette version. Pourtant, l’élément qui a pesé lourd pour ce retour était sa famille. En effet, sa femme Paola Preziosi n’est que la fille d’un certain Enrico Preziosi, le patron du club génois. De plus, Paola est enceinte. Et le couple veut que son enfant naisse à Gênes. Tous ces facteurs ont joué pour le retour de Veloso. Mais, en se penchant du côté sportif de ce transfert, que peut-on trouver ?

Sa valeur ajoutée

Personne ne peut nier les qualités du milieu de terrain portugais. Une bonne vision de jeu, une bonne qualité de passe qui lui permet d’être très propre à la relance. Il est de plus un monstre infatigable avec toujours un gros volume de jeu. Mais ça, c’était avant ! On ne connait pas grand chose sur son niveau depuis son départ en Ukraine. A part quelques matchs dans les compétitions européennes ou avec la sélection portugaise, il était toujours dans l’ombre. Aujourd’hui, il n’est même plus un joueur de l’équipe nationale de son pays. Veloso a, en effet, raté la dernière aventure portugaise à l’Euro couronnée du titre de champion d’Europe. De quoi poser des questions sur son vrai niveau. A 30 ans, il a encore de belles années devant lui. Et dans un milieu de terrain génois en manque d’inspiration, il a certainement des cartes à jouer. Espérons donc que Veloso soit l’une des belles surprises de cette saison.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Daniele De Rossi rassure concernant son avenir à la Roma

La Juventus prêt à poursuivre Allegri en justice ?

Khvicha Kvaratskhelia vers une prolongation avec Naples?

Rebondissement dans le dossier Gleison Bremer à la Juventus

Paolo Montero, nouvel entraîneur de la Juventus

Avatar

Nadhem Korbi

Rédacteur



Derniers articles