Retour sur les 30 pré-sélectionnés pour l’Euro

Par Paolo Del Vecchio publié le 24 Mai 2016
Crédits

Italie-Nazionale

La liste a officiellement été annoncée en cinq parties. Les gardiens, les défenseurs (n’y figurent que les centraux), les milieux (centraux et relayeurs), les ailiers et les attaquants. Un signe que l’Italie a définitivement choisi son schéma, ce sera le 3-5-2 (la variante 3-4-3 est toujours possible). Antonio Conte a donc privilégié l’expérience à la jeunesse pour le poste de troisième gardien, en convoquant Marchetti et non Sportiello. Un choix discutable mais on note une prise de risque minimale pour le sélectionneur, et ce pour l’ensemble des secteurs. En défense, c’est Astori, Rugani et Ogbonna qui ont été choisis pour accompagner la BBC * de la Juventus. Un ou deux d’entre eux devraient rester sur la touche pour les 23 finaux, en fonction du nombre de joueurs par secteur, sachant que des joueurs comme Darmian et De Rossi pourront éventuellement dépanner dans la défense à trois. Au milieu figurent les Florenzi, Giaccherini et Bonaventura qui seront donc considérés comme mezz’ale, mais aussi Benassi, Sturaro, Jorginho, les plus jeunes qui devraient se partager un poste parmi les 23. À moins que les Thiago Motta et Montolivo, touchés récemment, ne soient contraints de déclarer forfait pour la compétition. Six joueurs sont annoncés sur les ailes, la logique voudrait que Conte n’en sélectionne que quatre, mais là encore il faudra faire le compte avec le nombre de défenseurs centraux puisque De Sciglio et Darmian on un profil assez défensif. En revanche, El Shaarawy et Candreva sont dans un registre plus agressif et pourraient servir également en attaque si un changement de système venait à être opéré. Le jeune sorano Zappacosta devrait finalement rester en Italie après l’annonce des 23, tandis que Bernardeschi pourrait être le joker de luxe de cette Nazionale qui manque de bien trop de créativité. Pour finir, l’attaque compte cinq éléments et nous sommes là encore dans la continuité, non dans la prise de risque. Zaza-Immobile, soit le premier duo d’attaque de Conte aux commandes des Azzurri, qui a débuté titulaire lors des qualifications, ainsi que Pellè-Eder, le second duo qui les a conclues. Et puis Insigne, longtemps écarté pour un malentendu entre le petit napolitain et le sélectionneur. Mais avouons-le, il représente la seule étincelle dans ce secteur offensif, l’unique capable d’inventer quelque chose à partir de rien. Alors maintenant faites vos jeux, rendez-vous le 31 mai pour la liste définitive des 23 italiens qui représenteront la botte à l’Euro 2016. En attendant, Calciomio vous proposera chaque jour une analyse détaillée, poste par poste, des prétendants à la compétition. Et ça commence demain avec les gardiens !

*Barzagli – Bonucci – Chiellini

La liste complète des 30 pré-sélectionnés :

Gardiens : Gianluigi Buffon (Juventus), Federico Marchetti (Lazio), Salvatore Sirigu (Paris Saint Germain)

Défenseurs : Davide Astori (Fiorentina), Andrea Barzagli (Juventus), Leonardo Bonucci (Juventus), Giorgio Chiellini (Juventus), Angelo Obinze Ogbonna (West Ham), Daniele Rugani (Juventus)

Milieux : Marco Benassi (Torino),  Giacomo Bonaventura (Milan), Daniele De Rossi (Roma), Alessandro Florenzi (Roma), Emanuele Giaccherini (Bologna), Jorge Luiz Jorginho (Napoli), Riccardo Montolivo (Milan), Thiago Motta (Paris Saint Germain), Marco Parolo (Lazio), Stefano Sturaro (Juventus)

Ailiers : Federico Bernardeschi (Fiorentina), Antonio Candreva (Lazio), Matteo Darmian (Manchester United), Mattia De Sciglio (Milan), Stephan El Shaarawy (Roma), Davide Zappacosta (Torino)

Attaquants : Citadin Martins Eder (Inter), Ciro Immobile (Torino), Lorenzo Insigne (Napoli), Graziano Pellè (Southampton), Simone Zaza (Juventus)




🔥 Les sujets chauds du jour :

Simone Inzaghi dans le viseur de deux cadors anglais

L’agent de Kvaratskhelia confirme plusieurs offres pour son joueur

La presse italienne encense Daniele De Rossi

Theo Hernandez courtisé, le Milan AC fixe son prix de vente

Mauvaise nouvelle, l’Inter perd un cadre sur blessure

Avatar

Paolo Del Vecchio

Rédacteur



Derniers articles