Le renouveau Luis Muriel

Par Jérémie Panizzoli publié le 18 Nov 2016
Crédits

Sampdoria

Muriel en Serie A c’est quoi ?

Arrivé dans un quasi anonymat à Udinese en provenance du Deportivo Cali en 2011, Luis Fernando Muriel Fruto a déjà connu trois clubs italiens dans sa jeune carrière. Un prêt à Lecce en 2011-2012, deux saisons et demies à l’Udinese et un transfert définitif à la Sampdoria à l’hiver 2015. Tous les coachs qui l’ont eu ont tous été confronté au dilemme de son positionnement. Officiellement avant-centre, il suffit de le voir quelques minutes sur le terrain pour comprendre que le Colombien ne se cantonne pas à la surface de réparation adverse. Auteur de 34 buts en 146 matchs, il n’a pas les statistiques du tueur des 16 mètres car son profil correspond davantage à un attaquant de soutien. Altruiste, il a délivré 27 passes décisives. Une moyenne honorable pour un jeune attaquant étranger arrivé très tôt en Italie.

Des débuts compliqués à la Sampdoria

Lors de son arrivée à Gênes, Muriel a été trimbalé à plusieurs postes dans des schémas différents. La saison dernière avec Zenga puis Montella a été frustrante pour lui car il s’est retrouvé la plupart du temps en pointe d’un 4-3-3 inadapté à ses qualités de profondeur et de remiseur. Mais cette saison, avec Giampaolo aux commandes, le 4-4-2 est de retour. Aligné au coté de Fabio Quagliarella avec un meneur de jeu derrière, le Colombien s’éclate et retrouve son niveau aperçu à Lecce et lors de sa première saison à Udinese où il avait claqué 11 buts en 22 matchs. Déchargé du fardeau d’être le finisseur exclusif de l’équipe, il s’entend à merveille avec Quagliarella. Complémentaires sur le terrain, ces deux là ont déjà inscrit 7 buts et 4 passes décisives en 12 matchs. Une réussite avec notamment un derby de feu face au Genoa remporté 2-1 grâce au numéro 9 de la Sampdoria (1 but et 1 passe décisive). Sans nul doute, le renouveau Muriel porte la griffe Giampaolo et de son 4-4-2.

Quel avenir pour le Colombien ?

Malgré un attachement au maillot de la Samp, Muriel ne devrait pas s’éterniser chez les Blucerchiati encore bien longtemps. S’il devrait rester dans le club du bouillant président Ferrero jusqu’à la fin de saison, il n’est pas impossible de le voir dans les rangs d’un club plus huppé. Cependant, l’équilibre est précaire. Actuellement, son club est 14ème avec une avance de 7 points sur le premier relégable, Pescara. En cas de mauvais résultats, le coach Giampaolo pourrait être remplacé avec pour conséquence principale de déstabiliser Muriel dans sa progression lorsqu’on connait l’importance de l’entraîneur sur le joueur. Pour le moment, une telle éventualité n’est pas à l’ordre du jour. Il faut donc que le Colombien se concentre sur cette fin de saison sans se laisser distraire par les possibles sollicitations du mercato hivernal. Pour faire exploser son compteur et permettre à la Sampdoria de rentabiliser un transfert à 10 millions d’euros, Muriel se doit de poursuivre le renouveau déjà entamé sous peine de finir comme un éternel espoir…




🔥 Les sujets chauds du jour :

Le budget mercato XXL offert à Antonio Conte

Luciano Spalletti évoque la préparation de l’Italie pour l’Euro 2024

La Juventus veut s’offrir Giovanni Di Lorenzo

Massimiliano Allegri annoncé en Arabie Saoudite

Le Milan AC n’abdique pas pour Joshua Zirkzee

Avatar

Jérémie Panizzoli

Rédacteur référent pôle events & live



Derniers articles