Quels objectifs pour la Sampdoria ?

Dans cette course effrénée à la qualification pour l'Europe la Sampdoria passerait presque inaperçue. Pourtant, avec ses 44 points et sa 6ème place actuelle l'équipe réalise une très bonne saison et pourrait saisir sa chance au moindre faux pas de ses concurrents. Si la pression n'est pas sur leurs épaules, le club se plaît à retrouver le haut du classement et poursuit sa renaissance entamée en 2014 avec le rachat du club.

Par Maxime Charpotier publié le 10 Mar 2018

Plus qu’un simple fauteur de troubles, la Sampdoria n’hésite pas à s’inviter, sans complexe, parmi les têtes d’affiche de la Serie A. Dans ce train où la Juventus et le Napoli jouent les locomotives, où les clubs romains et milanais vont sans doute batailler jusqu’à la fin pour accrocher la Champions League, la Samp a clairement sa place. Encore accrochée au wagon européen avec sa 6ème position actuelle, l’équipe de Giampaolo peut sans pression se mettre à rêver d’une bonne surprise. Car avec ses 44 points déjà conquis, la Samp fait une belle saison, bien mieux que les deux dernières et sûrement au-dessus de celle de 2014/2015 qui l’avait vue terminer à la 7ème place sous l’ère Sinisa Mihajlovic. Cependant la concurrence s’annonce plus rude cette année et c’est pourquoi les dirigeants préfèrent avancer, comme le veut l’expression : « match après match ». C’est d’ailleurs la même idée qui est présente dans la tête de leur coach, le très bon Marco Giampaolo, qui propose avec son équipe un jeu sans complexe et sans calculs.

Une attaque séduisante

Le travail du coach italien entamé en 2016 porte ses fruits cette saison : la solidité de l’équipe à domicile (10 victoires, 2 nuls et seulement 2 défaites) vient s’ajouter à la belle animation offensive sur le terrain. Les joueurs le lui rendent bien et, malgré les départs importants de cet été (Schick et Skriniar), les cadres maintiennent le cap. L’exemple le plus flagrant est bien sûr celui de Fabio Quagliarella, 35 ans, qui avec ses 17 buts et 5 passes en 25 matchs joués y est pour beaucoup dans la bonne santé de l’attaque de la Samp (la 4ème plus performante du championnat). Les deux Uruguayens Gaston Ramirez et Lucas Torreira se positionnent également en tauliers de cette équipe et leur récente convocation avec leur sélection vient récompenser leur très belle saison. C’est finalement en gommant ses petits défauts comme sa défense parfois fébrile que l’équipe génoise pourra espérer mieux… Mais finalement que peut-elle viser de plus ? Le scénario le plus probable reste de profiter de la défaillance d’un concurrent dans la dernière ligne droite pour arracher cette place en Europa League qui ferait du bien. Car depuis le rachat de 2014 le club tout entier revit pleinement et se plaît à rêver plus grand. Il faut par ailleurs noter qu’en terme de valeur d’effectif, la Sampdoria est le 11ème club d’Italie. Sa 6ème place actuelle en fait le club qui en comparaison avec sa valeur financière à la meilleure place.

Un projet qui tient la route

La Samp continue sa structuration et son développement au niveau du club. Le nouveau président Ferrero a permis aux finances de repasser dans le vert après une période catastrophique sous la direction précédente. La situation semble aujourd’hui bien plus sereine grâce à une billetterie qui tourne mieux saison après saison et à des ventes de joueurs qui permettent de renflouer les caisses. Les bons résultats de l’équipe permettront de continuer dans ce développement économique en gonflant la valeur marchande des joueurs et en bénéficiant de droits tv plus importants. Enfin Ferrero ne manque pas d’investir dans les infrastructures de la Sampdoria notamment dans la construction d’un nouveau centre sportif mais aussi dans son projet de rachat du stade Luigi Ferraris avec le Genoa alors que celui-ci est mis en vente par la municipalité. Le propriétaire sait qu’un grand club aux ambitions de longues durées doit se bâtir sur des bases solides c’est pourquoi il prend son temps pour dessiner son projet. Néanmoins il avouait lui-même il y a peu qu’il était désormais l’heure que les premiers résultats sportifs lui donnent raison.

Maxime Charpotier

Rédacteur



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.