Pourquoi l’Inter ne perdra pas contre la Juventus

Par Giuliano Depasquale publié le 28 Avr 2018
Crédits

Quelle fin de saison en Serie A ! La Juventus et le Napoli n’ont qu’un point qui les sépare pour le scudetto; l’AS Roma, la Lazio et l’Inter ont du mal à se départager pour savoir qui prendra la dernière place pour la Champions League; et même L’Atalanta, le Milan AC, la Sampdoria et la Fiorentina font monter le suspens concernant la qualification en Europa League. Les neuf premiers clubs ont donc encore quelque chose à jouer, alors qu’il ne reste que quatre journées. Soit un contexte parfait pour un bon vieux derby d’Italia, le choc historique entre l’Inter et la Juventus. D’ailleurs, l’engouement autour de cette confrontation est tel que le stade Giuseppe Meazza affiche complet : 78.328 spectateurs et plus de 5 millions d’euros de rentrées, un record pour le foot italien ! Tout y est pour que l’Inter se donne à 100% et ne laisse pas la Juventus repartir avec plus d’un point.

Chiellini et Benatia ?

Qu’on l’adore ou qu’on le déteste, Chiellini reste une valeur sûre de la défense de la Juventus. Sa blessure à la jambe tombe donc à pic pour Icardi et compagnie qui n’auront pas à subir son marquage agressif et sa grande concentration. Attention tout de même à Barzagli, son remplaçant, qui peut toujours faire la différence. Par contre, Benatia sera, lui, bien là. Mais dans quel état d’esprit ? Entre sa faute fatale sur Vazquez contre le Real en fin de match et son manque de concentration sur le but de Koulibaly face au Napoli, il voudra certainement redoubler d’attention contre l’Inter. Alors, jamais deux sans trois ?

Tactique et motivation retrouvées

Cela fait huit matchs que Spalletti semble avoir déniché la solution concernant la tactique de l’Inter. C’est surtout grâce au milieu qui a retrouvé des couleurs que l’équipe tourne enfin. Brozovic en est le moteur, grâce à un retour inattendu en tant que milieu relayeur. Rafinha et sa technique y trouvent aussi leur compte au poste de milieu offensif, pendant que Karamoh réalise une belle progression aux dépens de Candreva, laissé sur le banc. Même Gagliardini a retrouvé la forme, mais étant blessé, ce sera à Borja Valero ou à Vecino de combler son absence.

Icardi, la bête noire

Contre la Juventus, Icardi c’est sept buts et deux passes décisives en dix rencontres de championnat. Avec 26 buts cette saison, le capitaine de l’Inter ne compte pas laisser la Vieille Dame sortir indemne de Milan. Ce chiffre est déjà un record pour lui, mais il a tout de même trois roses de retard sur Immobile, premier au classement des buteurs. Puis, cela fait deux rencontres de suite qu’il n’arrive pas à trouver le chemin des filets contre cette équipe. Mais la troisième est toujours la bonne pour Maurito quand il rencontre les Bianconeri. Et même s’il n’arrive pas à tromper Buffon, Skriniar veille au grain pour garder le zéro derrière et pourquoi pas ajouter une cinquième réalisation à son compteur de la saison…



Avatar

Giuliano Depasquale

Rédacteur



Derniers articles

Revue de presse quotidienne du calcio (gratuit par email)

Revue de presse quotidienne du calcio (gratuit par email)

Calciomio est le seul média 100% foot italien. Renseignez votre email pour recevoir un email quotidien avec les meilleures actualités.

Inscription effectuée :)