Petit dico des surnoms du Calcio : Épisode 1

Par Louis De Brondeau publié le 04 Fév 2016

Le petit dico des surnoms du calcio 2016

Alberto Paloschi est « Speedy Paloschi » : Speedy comme son ascension des U17 à l’équipe première du grand Milan AC. Speedy comme son premier but en pro, lors de son premier match face à Catania en coupe. Speedy comme son premier but en Serie A, 17 secondes seulement après son entrée en jeu contre Sienne sur son premier toucher de balle. Speedy comme sa chute de grand espoir du football italien à joueur moyen du Calcio. Paloschi fait tout rapidement. Speedy Paloschi quoi !

Antonio Cassano est « El pibe de Bari », « Fantantonio », « Peter Pan » et « Gordino » : Diego Maradona est « El Pibe de Oro », « le gamin en or » en VF. Cassano lui est le « gamin de Bari » sa ville natale et accessoirement la ville de son club formateur, l’AS Bari. Fantantonio, la contraction de « Fantastico » et « Antonio » est le surnom que lui ont donné par les supporters de l’AS Roma lors de son passage dans la ville éternelle entre 2001 et 2006. Enfin Peter Pan et Gordino sont des surnoms bien moins élogieux puisqu’ils font référence à son incapacité chronique à mûrir (pas forcément imméritée) et à son physique de qui lui a valu tant de moqueries.

Francesco Totti est « Er Bimbo de Oro », « Er Pupone » et « Il Capitano » : Décidément, Maradona a marqué le football italien. Francesco Totti, lui, a hérité de la traduction italienne du « Pibe de Oro ». « Er Pupone », le « Bébé » parce que Francesco Totti est un gamin de Rome et « Il Capitano » parce que le numéro 10 de la Roma porte le brassard de capitaine depuis plus de 15 ans.

Stephan El Shaarawy est « Il Faraone » : Un surnom lié aux origines du joueur. Bien que né en Italie à Savone, la nouvelle recrue romaine est d’origine égyptienne. Et bien sûr en Égypte il n’y a que des pharaons. Même si depuis l’attaquant italien s’est un peu momifié.

Lorenzo Insigne est « Il Magnifico » : c’est à Pescara que l’actuel napolitain s’est fait un nom dans le football italien, mais aussi un surnom. « Il Magnifico » en référence à Laurent le Magnifique, duc de Florence entre 1469 et 1492. A défaut de régner sur Florence le petit Lorenzo règne sur Naples, déjà pas mal.

Gonzalez Higuain est «Pipita » : « petite pipe » en hommage à son paternel, Jorge Higuain, ancien joueur du Brest Armorique (ancêtre du Stade Brestois), qui était surnommé El Pipa. Pour la petite histoire le frère du joueur napolitain, Federico, joueur de Columbus Crew en MLS a hérité du même surnom que son frangin.

Giampaolo Pazzini est « Il Pazzo » : le fou en VF. Un joueur capable de se faire exclure au bout de 3 minutes lors d’un Irlande-Italie pour un violent coup de coude. Fou aussi comme Tiziani Crudeli, commentateur sur 7 Gold après un triplé de l’attaquant italien.

Juan Cuadrado est « Vespa » : Qui de l’ailier colombien ou de la petite moto italienne est le plus rapide ? En tout cas le joueur de la Juve est aussi agile qu’un Vespa dans les étroites ruelles d’une ville de la Botte.

 

Louis De Brondeau

Rédacteur



Lire aussi