Les notes du Napoli contre l’Inter

Pour ce match au sommet de la 28ème journée, l'Inter et le Napoli n'auront pas réussi à se départager malgré la grosse domination des partenopei. Voici les notes des protagonistes de la rencontre.

Par Nicolas Soldano publié le 12 Mar 2018

Reina 6 : Au chomage technique durant tout le match (Un seul tir cadré en 90 minutes), il essaye de participer au premières relances offensives napolitaines. Sans succès. Sauvé par son poteau sur la tête de Skriniar où il semblait battu.

Hysaj 5,5 : Peu inquiété par Perisic et D’Ambrosio durant les 45 premières minutes, la permutation avec Cancelo ajoute plus de vitesse dans son couloir et il a semblé en souffrir un peu plus.

Albiol 6 : Serein, bien placé et propre dans la relance. Seul point noir, son carton en deuxième période.

Koulibaly 6,5 : Il a été sur tous les ballons exploitables dans sa surface, étouffant complètement Icardi qui aura eu un mal fou à exister en pointe.

Mario Rui 6 : Sous le feu des projecteurs après son match cataclysmique contre la Roma, il réussit globalement a maîtriser Candreva. Offensivement il n’a en revanche pas réussi beaucoup de choses.

Allan 5,5 : Très actif au centre du jeu comme à son habitude, son carton à la 18ème minute l’a rendu un peu plus prudent. Plusieurs mauvais choix lors des phases offensives. Remplacé par Rog

Jorginho 6 : Toujours très bien placé, il intercepte de nombreux ballons au milieu pour permettre d’étouffer l’Inter en sevrant de ballons exploitables les attaquants nerazzurri pour contrer. Ses amours d’ouvertures en profondeurs auraient pu débloquer la situation si les attaquants avaient eu plus de réussite.

Hamsik 6 : Précieux dans la conservation et l’orientation du jeu, il aura tenté en vain d’apporter le danger par ses passes vers l’avant et ses frappes de l’extérieur de la surface. Remplacé par Zielinski

Callejon 4,5 : très discret en première période, gêné par la vitesse de Cancelo lorsque l’intériste est passé à gauche, il aura traversé la rencontre comme une âme en peine.

Mertens 5 : Après une première mi-temps où il aura eu du mal à se défaire de la tenaille Miranda-Skriniar, il aura été un peu plus mobile par la suite mais sans jamais vraiment réussir à faire trembler Handanovic. Remplacé par Milik

Insigne 6 : Souvent insaisissable, il se retourne et dribble à une vitesse supersonique. Ses frappes lointaines et ses mouvements auront permis plusieurs situations chaudes. Il manque la meilleure occasion napolitaine en levant trop son lob à la 80ème.


 

Zielinski 5,5 : il aura amené sa fougue et sa technique mais sans jamais vraiment pesé sur la fin de rencontre.

Milik : non noté

Rog : non noté

Sarri 5,5 : Son équipe s’est présenté à San Siro sans complexe, comme à son habitude lors des matchs à l’extérieur. Dans un fauteuil durant tout le match (à l’exception des deux entames de périodes où l’Inter a relevé la tête), le bloc équipe napolitain n’aura pas réussi à concrétiser ses longues phases de possession, à cause notamment d’une charnière intériste impériale et de choix maladroits lors des derniers gestes. On ne comprend pas vraiment pourquoi le technicien azzurro ne change pas son système en fin de match pour aller chercher la gagne, au lieu de faire ses trois changements poste pour poste dans les 10 dernières minutes…

Nicolas Soldano

Rédacteur



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.