Les notes de l’Inter face à la Lazio

Par Cesco publié le 21 Déc 2015

inter

Handanovic 6 : Complètement masqué sur le premier but, il sauve un penalty (sa spécialité) de Candreva, mais malheureusement le ballon est revenu sur le laziale ce qui l’empêche de réaliser un nouveau miracle pour son équipe.

Montoya 4 : Un pas en arrière pour l’ancien Barcelonais qui n’a jamais trouvé le bon tempo sur son côté droit. Une relation avec Biabiany douteuse et des contrôles de balles de DH malgré une bonne volonté évidente.

Murillo 7 : L’éternelle satisfaction côté interiste. Interventions cruciales et gros volume de jeu. On se répète mais c’est sa faute aussi ! 35 millions sérieusement ?

Miranda 6 : Il a fait le boulot en défense comme d’habitude et a parfaitement muselé Felipe Anderson pendant tout le match. Sobre et correct. Comme on l’aime.

Telles 4,5 : Pour lui, ce match était clairement en trop dans le calendrier. Pas de jambes, pas de combinaisons et des errances au marquage qui auraient pu couter cher.

Medel 5,5 : Pour la première fois de la saison, on n’a pas vu le pitbull habituel au milieu de terrain. Peu aidé par le reste de son équipe, il a commis des imprécisions inhabituelles malgré une hargne tout terrain qui le sauve notamment en seconde période.

Melo 0 : Un 0 de la honte pour le Brésilien. Jamais dans son match, il a cumulé les erreurs jusqu’à commettre l’irréparable dans la surface entrainant le deuxième but laziale. Il a ensuite soigné sa sortie avec un geste incroyablement violent sur Biglia. La défaite, elle est pour lui. Allez ciao.

Jovetic 6 : Le seul qui a proposé du jeu en première mi-temps. Malheureusement il n’a jamais été en situation de mettre en danger la Lazio.

Biabiany 4,5 : Pas de ballons exploitables et impossible de se dépêtrer de sa ligne de touche. Le Français n’a pas eu l’explosivité qu’on lui connait alors que son équipe en avait bien besoin.

Perisic 4,5 : Alors que son but en Coppa Italia pouvait lui redonner confiance, il loupe à peu près tout ce qu’il a eu à faire. Son rôle ? Déborder, centrer et repiquer, frapper. Il ne l’a jamais fait correctement. C’est dommage quand on sait de quoi il est capable.

Icardi 6,5: Comme d’habitude, il n’a qu’un ballon à négocier dans ce match et il le met au fond. Forcément ça impose le respect. 5ème but sur ses 6 dernières apparitions. Icardi est de retour !

——————————-

Brozovic 6,5 : Le meilleur joueur de l’Inter au milieu de terrain débute sur le banc : cherchez l’erreur. Encore une fois, il n’a pas besoin de jouer pour prouver à Mancini qu’il est indispensable. Le banc c’est pas son truc.

Ljajic 6,5 : Comme pour Brozovic, il est indispensable à l’attaque nerazzurra. Rassurez vous, Mancini ne préférera pas un Perisic comme ça longtemps. Du moins on l’espère.

Palacio Non noté : Des miettes pour lui. Difficile de faire quoi que ce soit.

Mancini 4 : Comme d’habitude face aux gros, il essaye de s’adapter sans tenter d’imposer son style et, comme d’habitude, c’est un échec. C’est bien dommage de ne pas retenir les leçons prises face au Napoli et la Fiorentina. Son entêtement à laisser Melo sur le terrain est une faute professionnelle et fait presque oublier son double changement presque décisif Brozovic/Ljajic. L’Inter est toujours leader. Il aura les fêtes pour réfléchir à son coaching.

 

Cesco

Rédacteur en Chef



Lire aussi

Auguri Diego !

Cher Diego, Joyeux 60e anniversaire ! 1984. Qu’il semble loin le temps où, banni d’Espagne, […]