Les notes de l’AS Roma face à l’Inter

Par Matteo Pogliani publié le 01 Nov 2015
Crédits

as-roma

Szczesny 5 : Le gardien polonais n’a pas été aussi inquiété que son homologue Handanovic. Si les interventions face à Perisic et Brozovic ont sauvé la Roma du KO, le but inscrit par Medel aurait largement pu être évité. La frappe lointaine ne paraissait pas imprenable.

Maicon 7 : On a retrouvé le Maicon de l’Inter, mais à la Roma. Que ce soit sur le plan défensif qu’offensif, le brésilien sort un gros match face à son ancienne équipe. La tâche n’était pourtant pas facile face à Ljajic ou Perisic, mais le latéral droit s’en est sorti, à l’expérience et à l’envie.

Manolas 6 : L’international grec semble réellement avoir pris ses marques en Serie A et au sein de la défense romanista. Bien plus précis dans ses interventions, il est le pilier de la Roma.

Rudiger 5 : L’Inter s’est présenté à San Siro sans son numéro 9 Icardi. Et la charnière centrale n’a pas trop souffert des mouvements de Jovetic à la pointe de l’attaque interiste. Mais sur le but de Medel, il est en retard et se retourne au moment de la frappe du chilien. On connait après la suite.

Digne 6 : On a peut être trouvé du côté de Rome le remplaçant idéal à Balzaretti. Lucas Digne rend à nouveau une copie propre sur son flanc gauche, même si quelques progrès doivent encore être faits en phase défensive.

Florenzi 6 : Une prestation qui n’est pas au niveau de ses dernières sorties. Surement un peu de fatigue, et surtout un changement de position perpétuel d’un match à l’autre qui n’aide pas. Dommage.

Pjanic 5 : À chaque fois que le Bosnien touche le ballon, il apporte une réelle plus-value au jeu romain. C’est indéniable, il a une longueur d’avance. Mais dans un match aussi important, on ne peut se faire prendre par la nervosité et écoper d’un carton rouge sur deux cartons jaunes aussi stupides. Surtout lorsque l’on porte le brassard de capitaine.

Nainggolan 6 : Positionné devant la défense, on a l’impression qu’il ne joue pas aussi libre qu’il peut le souhaiter. Si techniquement, il peut remplir ce rôle parfaitement, tactiquement, des ajustements doivent encore être faits pour qu’il prenne la relève de De Rossi. Et sur le but de Medel, il n’est pas là pour l’empêcher de tirer.

Gervinho 6 : Le problème est souvent le même : Gervinho fait la différence grâce à sa vitesse et ses dribbles. Mais, il manque trop souvent le dernier geste. Malheureusement. À sa décharge, la défense de l’Inter n’a jamais concédé grand chose.

Salah 6 : Balle au pied, il peut mettre en danger n’importe quelle défense, sauf peut-être celle de l’Inter d’hier soir.  Lui aussi éprouve quelques difficultés dans la finition ou dans la dernière passe. La preuve, l’occasion du quadruple arrêt d’Handanovic : il fallait marquer sur cette action. Son travail défensif montre tout de même qu’il est en pleine progression.

Dzeko 5 : Les premières sorties du Bosnien avaient été plus qu’encourageantes. Mais depuis son retour de blessure, il peine à retrouver son meilleur niveau. Et face à une défense centrale aussi solide que celle composée par Miranda et Murillo, il n’a malheureusement pas existé. Deux belles occasions de marquer ne lui ont pas permis de se remettre dans le droit chemin.

—————————————————

Iago Falqué 6 : Rentré en jeu à la 64ème minute de jeu, il n’a ni les idées, ni la force physique de faire sauter le verrou interiste.

Vainqueur 5,5 : Rentré à la 77ème minute de jeu pour pallier à l’expulsion de Pjanic, il n’a pas d’impact sur le match.

Iturbe (non noté) : Rentré à la 84ème minute de jeu, il n’a ni le temps ni les occasions pour se montrer.

Garcia 5,5 : À la différence de Mancini, Garcia a moins osé sur cette rencontre. En effet, il a préféré aligner Dzeko à la pointe de l’attaque face à une défense taillée dans la roche composée de Miranda et Murillo. Peut-être pas le meilleur choix. Et la gestion du cas Florenzi qui n’est jamais aligné au même poste pose problème. Du sang-neuf aurait pu faire du bien en cette période de la saison où les jambes commencent à s’alourdir.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Alex Sandro en larmes pour ses adieux à la Juventus

Huit joueurs annoncés sur le départ à la Roma

Stefano Pioli donne un indice sur l’après Milan AC

Naples tout proche de boucler Antonio Conte

Le Milan AC prêt à accueillir Paulo Fonseca

Avatar

Matteo Pogliani

Rédacteur



Derniers articles