Les notes de la Fiorentina face à la Juventus

Par Joachim Houbib publié le 14 Déc 2015

fiorentina

Tatarusanu 5 : Trompé par la trajectoire plongeante sur l’égalisation de Cuadrado, pas assez vif sur sa sortie dans les pieds de Dybala : deux erreurs qui coûtent cher à l’arrivée. Sale soirée pour Tata.

Tomovic 5.5 : Propulsé dans le onze titulaire en lieu et place de Roncaglia, ce bon vieux Nenad s’est employé tant bien que mal à contenir les montées d’Evra et de Pogba. Avec plus ou moins de succès.

Gonzalo 6 : Comme à l’accoutumée, le néo-capitaine gigliato a donné de sa personne dans ses duels avec Mandzukic, tout en soignant la relance.

Astori 5 : Attentif pendant 70 minutes, le bon Davide a craqué sur la fin laissant par deux fois Dybala lui filer entre les doigts. Des erreurs lourdes de conséquences auxquelles il ne nous avait pourtant pas habitués jusqu’à présent.

Marcos Alonso 4.5 : Généreux, le Madrilène a gratifié d’entrée de jeu l’assemblée d’une somptueuse démonstration d’air marquage. Toujours de bon aloi, mais rarement efficace… La suite du spectacle n’est malheureusement pas franchement plus glorieuse, entre des interventions défensives douteuses et un apport offensif réduit au strict minimum. Remplacé par Pasqual

Badelj 6.5 : Il s’est imposé en quelques semaines comme le véritable patron du milieu made in Sousa et il le démontre encore une fois ce soir. Précieux à la récupération, impeccable dans l’orientation du jeux, une véritable garantie.

Vecino 6 : Tout comme son compère croate, le jeune milieu florentin s’est montré au diapason avec une prestation dans la lignée des précédentes. Dur sur l’homme et appliqué dans la transition. Remplacé par Mati Fernandez

Bernardeschi 6 : Décisif dès les premiers instants du match en provoquant la faute de Chiellini dans la surface bianconera, le jeune toscan a une nouvelle fois fait montre de beaucoup d’entrain et de fraîcheur sur son côté droit et continue à prendre du galon.

Borja Valero 5.5 : Bien pris dans la tenaille du milieu turinois, Borja s’est démené, sans pour autant trouver de solutions dans l’entre-jeu.

Ilicic 5.5 : Reçu 6 sur 6, le Slovène reste infaillible depuis le point de penalty. C’est bien, mais ça ne fait pas tout et son but rapide ne suffit pas à sauver une prestation bien trop timorée dans l’ensemble. Remplacé par Giuseppe Rossi

Kalinic 5.5 : Isolé entre les trois golgoths de la défense bianconera, trop rarement mis dans de bonnes dispositions, il n’avait que ses astucieuses déviations et son esprit de sacrifice à faire valoir. Et ça n’a guère suffit.

_________________________________________

Pasqual non noté

Rossi non noté

Mati Fernandez non noté

Paulo Sousa 5.5 : Pour son retour à Turin, le Portugais avait fait reposer ses cadres et alignait ainsi la grosse armada pour tenter de braquer le Juventus Stadium et suivre le rythme infernal imposé par l’Inter. Cependant, si son 3-4-2-1 a su poser le pied sur le ballon au milieu de terrain, l’animation offensive de son équipe s’est révélée bien trop pauvre et les initiatives bien trop timides pour inquiéter outre mesure Gianluigi Buffon. On pourra peut être aussi regretter ces remplacements très tardifs qui auraient pu relancer plus tôt une ligne d’attaque en panne totale d’inspiration.

* Le barème de la notation est italien

Joachim Houbib

Pigiste



Lire aussi

Auguri Diego !

Cher Diego, Joyeux 60e anniversaire ! 1984. Qu’il semble loin le temps où, banni d’Espagne, […]