Muriel, le renfort idéal pour la Fiorentina?

Par Tristan Pubert publié le 13 Jan 2019

C’est le premier transfert de ce mercato hivernal en Serie A. Le 2 janvier dernier, Luis Muriel s’est engagé avec la Fiorentina pour un prêt de six mois avec une option d’achat fixée à 13 millions d’euros. Après une première partie de saison contrastée, la Viola devait se renforcer notamment dans ce secteur offensif. Muriel est un recrutement malin qui sera intéressant de suivre, lors de son aventure en Toscane.

Un joueur à la recherche de confiance

Arrivé en Andalousie lors de l’été 2017, Muriel a vécu une expérience mitigée. Si lors de sa première saison, l’international colombien est un élément important du FC Séville avec un total de 46 matchs disputés toutes compétitions, cet exercice 2018-2019 est beaucoup plus compliqué pour Muriel, avec un nouvel entraîneur Pablo Machin qui ne lui accorde pas grande confiance. Le tacticien espagnol utilise André Silva et Ben Yedder, des titulaires indiscutables à la pointe de ce 4-4-2 qui rétrogradent Muriel sur le banc. Preuve en est, il n’a débuté qu’un seul match cette saison en Liga.

Luis Muriel doit donc se relancer. Quoi de mieux pour le natif de Santos Tomas de retrouver l’Italie et la Serie A, championnat qui l’a révélé. En effet, Muriel a joué près de six saisons en Italie. Débutant à l’Udinese, il est rapidement prêté à Lecce où il va engranger de la confiance et du temps de jeu. Après deux belles saisons dans les Pouilles, l’Udinese le récupère et le colombien va très rapidement conquérir le cœur des tifosi avec deux saisons et demies de haut niveau. Et c’est à la Sampdoria que Muriel va exploser, devenant l’un des principaux atouts de cette équipe. Sa dernière saison à Gênes sous les ordres de Giampaolo est très certainement la meilleure saison de sa carrière où il n’a cessé d’impressionner, terminant la saison avec 13 buts et 9 passes décisives en 33 matchs. Après une épopée espagnole non concluante, Luis Muriel retrouve donc le Calcio pour au moins six mois, cette fois-ci sous la tunique de la Fiorentina.

Quel rôle dans cette Viola?

L’attaquant colombien est un profil dont avait besoin cette Fiorentina. C’est un attaquant polyvalent, Muriel peut évoluer en pointe de l’attaque mais aussi sur les cotés. Avec un Simeone médiocre depuis le début de saison, pas impossible de le voir venir chatouiller l’argentin au poste de numéro 9. Sinon, même si Pioli reste très attaché à son 4-3-3, l’hypothèse d’un 3-5-2 avec les deux sud-américains en pointe n’est pas à exclure.

Néanmoins, la solution la plus probable serait de voir Muriel dans un poste d’ailier gauche, poste où Pjaca n’arrive pas à s’adapter et où Mirallas ne convainc pas. Car cette attaque de la Viola manque cruellement de percussion. Les qualités du colombien vont faire énormément de bien à cette attaque qui a un jeu souvent trop stéréotypé et en manque de solutions. Muriel est un joueur doté d’une grande pointe de vitesse, il est aussi très à l’aise balle au pied ce qui va permettre à la Fiorentina de pratiquer un jeu beaucoup plus direct, Simeone aura par ailleurs beaucoup plus de ballons ce qui lui permettra de plus s’exprimer. Une chose est sure, l’ancien joueur de la Sampdoria n’a pas été recruté pour squatter le banc florentin, il sera là pour renforcer qualitativement cette équipe.

Beaucoup décrié, le directeur sportif florentin Corvino réalise ici un joli coup. Non seulement Muriel est un très bon joueur qui doit retrouver de sa superbe mais c’est surtout le profil dont à besoin cette Fiorentina pour soigner ses maux offensifs. Maintenant, c’est le rectangle vert qui donnera l’ultime réponse.

Tristan Pubert

Rédacteur



Lire aussi