Mario Balotelli, un avenir en sursis ?

Par Cesco publié le 17 Août 2015
Crédits

mario-balotelli

Qu’il est loin le temps de la révélation Mario Balotelli, le tueur de la Juventus, fantasque mais bourré de talent sous le maillot nerazzuro. Son coup franc contre le Rubin Kazan en Champions League reste encore dans les mémoires, mais quelques frasques plus tard, nous voilà en 2015 et Balotelli est sur liste noire de bien des clubs en Europe. La stabilité et le comportement, deux notions qui ont cruellement fait défaut à Mario ces 5 dernières années et qui sont les raisons de sa lente descente aux enfers. D’un jet de maillot contre le FC Barcelone jamais pardonné par la Curva à ses prises de becs avec Mancini du côté de Manchester, en passant par un comportement discutable en Nazionale, Balotelli a, en plus, payé un choix de carrière douteux. Alors qu’il semblait retrouver des couleurs avec le Milan AC en 2013 avec 30 buts en 54 matchs, soit le même total qu’en Premier League (30 buts, mais en 80 matchs), il surprend son monde en s’engageant avec Liverpool après une coupe du monde ratée sportivement et humainement. Du côté des Reds, il ne marquera quasiment plus (4 buts en 28 matchs) et n’est même plus titulaire indiscutable. Cette situation conduit inévitablement à une remise en question de son statut en Nazionale, en plus de sa carrière.

Aujourd’hui, beaucoup de clubs le snobent. Un retour à l’Inter semblait l’hypothèse la plus raisonnable pour un joueur qui a encore et toujours besoin de repères, mais Mancini ne veut plus avoir à gérer son égo et son comportement. Même son de cloche du côté des principaux clubs européens. En ajoutant à cela que Mario Balotelli ne peut même plus mettre en avant son rendement offensif pour attirer les recruteurs, c’est tout le gratin des top clubs européen qui se ferme à lui. Un retour en Serie A semble possible, mais vers des clubs plus modestes. Sampdoria, Genoa, Torino, les rumeurs vont bon train et à bien y réfléchir, revenir au calme dans un contexte avec moins de pression pourrait faire du bien à Balotelli. En recherche de confiance et de stabilité, l’attaquant qui vient tout juste d’avoir 25 ans peut encore espérer se relancer. Le temps file et il n’aura pas tout le temps cette chance. Seulement, ses décisions sont elles aussi chaotiques et une permanence à Liverpool n’est pas à exclure malgré la mauvaise année qu’il vient d’y passer avec 10 titularisations seulement. En effet, rester chez les Reds après la clôture du mercato pourrait lui valoir une belle prime à six chiffres. Le joueur ne ferme pas la fenêtre à cette solution, pour le plus grand bonheur de son portefeuille et de celui de son agent, Mino Raïola qui touchera une petite commission supplémentaire. Si cette décision venait à se confirmer, Mario Balotelli aura encore un peu plus fermé la porte à un retour sur le devant de la scène. Tant pis pour lui, mais croisons les doigts quand même.




🔥 Les sujets chauds du jour :

« Après Italie – Espagne, mes certitudes sur l’équipe nationale ont vacillé », Marco Tardelli

« La Croatie le pire adversaire possible », Capello met en garde l’Italie

« Ce sera un match différent face à la Croatie », Gianluigi Buffon

Bryan Cristante révèle la force de l’Espagne contre l’Italie

Gianluigi Buffon évoque la rencontre entre la Croatie et l’Italie

Avatar

Cesco

Rédacteur en Chef



Derniers articles