Mais que devient Nocerino ?

Par Teo Contu publié le 13 Nov 2019

Comment oublier son but face au Barça en quart de finale de Champions League en 2012 ? Guerrier du Milan AC, Antonio Nocerino a fait partie de cette dernière génération brillante des Rossoneri. Mais à 34 ans, qu’est-il devenu ? Retour sur une carrière atypique, de sa terre natale italienne au rêve américain.

La MLS, un choix de vie

Après de nombreuses expériences du côté du vieux continent (West Ham, Palermo, Genoa, Milan…), Antonio Nocerino se laisse tenter par un championnat plus exotique. Admiratif devant le transfert de Kaka à Orlando à l’été 2014, et attentif au championnat américain de par les expériences de ses anciens compatriotes de la Nazionale, Pirlo et Giovinco, il se laisse séduire. Après avoir résilié son contrat à l’amiable avec le club rossonero en février 2016, il traverse ainsi l’Atlantique. Direction Orlando, nouveau club de MLS qui fêtait à peine sa quatrième année d’existence dans la franchise américaine. Une nouvelle vie, loin de tout pour « pour tenter de garantir aux enfants la détente qu’ils ne pourraient jamais avoir avec le rythme de vie italien » disait-il lors d’une interview accordée à Gianluca Di Marzio en mai 2019.

L’ancien numéro 23 de la Nazionale vit toujours aux Etats-Unis, un choix unanime pour lui et sa famille :« Quand mon contrat avec Orlando a pris fin, avec ma femme, nous avons décidé de continuer notre vie ici. Au-delà des nombreuses possibilités que ce pays peut offrir à nos enfants, tout semble plus simple, plus silencieux. Et cela, à mon avis, peut faire la différence pour mes enfants ».

Un retour en Italie, il y en a eu un, peut-être de trop pour celui que l’on surnomme Lo sceriffo sur le terrain et qui a conduit à l’échec de son retour en Italie : »En été (2018 ndlr), je voulais rentrer en Italie, le projet Benevento me paraissait idéal et je me suis immédiatement mis au travail avec enthousiasme. J’avais hâte de m’impliquer. Dommage que j’ai ressenti le besoin de les quitter ensuite' ».

Nocerino, toujours attentif à la situation du Milan AC

Mais malgré la distance, le milieu de terrain continue de suivre le club où il a joué 2 saisons et disputé 74 matchs. Il y a 1 mois, il se disait-même « désolé » de voir l’état actuel dans lequel Milan était. Dans une phase difficile depuis maintenant 6 ans, le deuxième club le plus titré d’Italie a tout le mal du monde à retrouver une seconde jeunesse.

Une situation qui n’échappe pas à celui qui a hérité du numéro 8 de Gennaro Gattuso, qui reste confiant face à la direction actuelle à la tête du club : « Boban et Maldini sont une garantie pour moi. Ce sont des gens très intelligents qui vivent le football. J’espère qu’ils pourront ramener Milan comme ils le méritent vraiment ». Une situation qu’il comparait même avec celle de la Juventus : « La Juventus avec Sarri n’a pas eu besoin de temps car il a des joueurs d’une autre planète. Les Rossoneri auraient dû être patients, mais le football ne vous laisse pas le temps ».

Et malgré son retour précipité en Amérique après sa courte aventure à Benevento, le milieu de terrain compte bien retrouver le haut niveau dans un futur très proche : « Je suis un programme de préparation pour me maintenir en forme, ma tête me dit de ne pas arrêter de jouer. Je me fiche de l’argent qu’ils vont m’offrir ou du championnat dans lequel on me proposera de jouer: si les hommes s’assoient devant moi en tant qu’entrepreneurs, tout projet peut me convaincre ». 

Alors, où jouera Nocerino dans les prochains mois ? A suivre…

 

Teo Contu

Etudiant en L2 Info-Com. Passionné de foot depuis le berceau et supporter du Milan AC



Lire aussi