Ljajic et Iago Falqué débarquent au Torino !

Par Fabio Pendolino publié le 22 Juil 2016
Crédits

ljajic + falqué

Le Torino nouvelle génération entraîné par Mihajlovic fait peau neuve et devrait être très différent de celui de Ventura. À commencer par le système de jeu. Exit le 3-5-2 pour faire place à un 4-3-3 souvent vu avec l’ancien entraîneur du Milan AC. Un tel système requiert des joueurs polyvalents pour les ailes et les deux joueurs en provenance de la Roma, Falqué et Ljajic, pourraient être les deux titulaires pour amener toute leur vitesse et leur percussion sur les flancs du Toro.

Sur l’aile droite, Iago

Falqué découvre grâce à ce prêt d’un an (option d’achat d’environ six millions d’euros) le deuxième club de Turin après avoir joué en primavera à la Juventus. L’Espagnol de 26 ans en est déjà à son 9ème clubs (Juventus, Bari, Villareal, Southampton, Tottenham, Almeria, Rayo Vallecano, Genoa et AS Roma) depuis sa formation à la Cantera du Barça.

Avec ce prêt, il profite aussi un environnement plus calme qui lui permettrait de retrouver son niveau affiché pendant l’expérience au Genoa (13 buts et 5 passes décisives en 32 matchs de Serie A). Ce qu’il a, en effet, moins montré pendant son année à la Roma, malgré ses 22 matchs de championnat et 5 de Champions League joués (3 buts, 2 passes décisives toutes compétitions confondues).

Sur l’aile gauche, Ljajic

L’option d’achat de 11 millions d’euros semblait trop élevée pour le staff interista et le voilà donc transféré au Torino pour 8.5 millions d’euros avec à la clé un contrat de quatre ans ! Adem Ljajic a lui aussi besoin de confiance après son année à l’Inter où Mancini ne le voyait pas comme un titulaire avec 25 matchs disputés en championnat, 3 en Coppa Italia (4 buts et 3 passes décisives).

Tantôt titularisé sur un côté, avant de le replacer sur l’autre côté puis en trequartista (voire même placé sur le banc pendant plusieurs semaines même après des bonnes performances), Ljajic n’a pas bénéficié d’assez de continuité avec le Mancio malgré plusieurs bons matchs. L’ailier serbe devrait bénéficier de plus de confiance avec le nouveau coach granata, les deux hommes s’étant déjà côtoyés durant l’expérience de l’entraîneur à la tête de la sélection serbe et s’estimant mutuellement.

Deux trajectoires semblables pour les deux joueurs, avec une dernière année aux statistiques presque identiques. Ils arrivent ainsi dans le club turinois avec une envie et une faim qui ne déplairont certainement pas à leur coach Mihajlovic. De quoi retourner en Europa League comme le réclame l’entraîneur, et espérer aller plus loin qu’en 2015 avec un huitième de finale perdu face au Zénith Saint-Pétersbourg.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Simone Inzaghi dans le viseur de deux cadors anglais

L’agent de Kvaratskhelia confirme plusieurs offres pour son joueur

La presse italienne encense Daniele De Rossi

Theo Hernandez courtisé, le Milan AC fixe son prix de vente

Mauvaise nouvelle, l’Inter perd un cadre sur blessure

Avatar

Fabio Pendolino

Rédacteur



Derniers articles