L’Italie et l’Euro 76 : groupe de la mort, Nazionale dehors

Par Valentin Pauluzzi publié le 20 Mai 2016
Crédits

italie-76

Après la déception du Mondial allemand (sortie au premier tour), un nouveau coach atterri à la tête de la Nazionale, il s’agit de Fulvio Bernardini qui doit qualifier l’Italie au prochain Euro. La tache s’annonce ardue puisque le tirage au sort envoie l’Italie dans le groupe de la mort, dans lequel on y retrouve les vices champions du monde, les Pays-Bas, et les 3èmes, la Pologne ! Pour compléter le tout, la Finlande, seul le premier accédera aux Quarts de finale. Les qualifications sont exaltantes. L’Italie doit d’abord aller en Hollande où elle perd 3-1 après avoir pourtant ouvert le score, l’arbitre russe refuse deux penaltys évidents et valide un but nettement hors-jeu de Cruyff, une défaite imméritée durant laquelle fait ses débuts Antognoni. Avec un seul match de joué, l’Italie est dernière avec la Finlande, la Hollande et la Pologne ayant déjà remporté deux matchs sont quatre points devant.

Quelques mois plus tard, la Pologne vient chercher un nul à Rome. Arrive enfin la double confrontation contre une faible Finlande. Seul un penalty de Chinaglia offre la victoire à Helsinki. Toutefois, malgré des résultats moyens, l’Italie peut encore accrocher la qualification, il s’agit de faire un sans-faute lors de la phase retour, mais cela commence par un nul 0-0 à domicile face aux Finlandais. Enzo Bearzot, alors entraîneur des Espoirs, est entre-temps passé sur le banc, tandis que Bernardini supervise le tout. Tout calcul est vain désormais, dommage car la Nazionale finit par un bon 0-0 en Pologne et une victoire face à des Néerlandais déjà qualifiés. Bref, l’Italie ne peut s’en prendre qu’à elle même, puisque c’est la Finlande qui l’empêche de poursuivre son parcours. Et avec trois petits buts inscrits, il était difficile de penser aller plus loin.

ÉLIMINATOIRES

10.11.1974 (Rotterdam) Pays-Bas-Italie 3-1 (Rensenbrink, Cruijff x2 / Boninsegna)

19.04.1975 (Rome) Italie-Pologne 0-0

05.06.1975 (Helsinki) Finlande-Italie 0-1 (Chinaglia (s.p))

27.09.1975 (Rome) Italie-Finlande 0-0

26.10.1975 (Varsovie) Pologne-Italie 0-0

22.11.1975 (Rome) Italie-Pays-Bas 1-0 (Capello)

Groupe 5

ET LE VAINQUEUR EST…LA TCHÉCOSLOVAQUIE

C’est à la surprise générale que la Tchécoslovaquie remporte cet Euro dont la phase finale s’est disputée en Yougoslavie. Après avoir sorti la Hollande de Cruyff en demis et après prolongations, les Tchèques battent la RFA tenante de titre après la séance des tirs aux buts où Panenka invente une façon de tirer désormais gravée en lettres d’or dans l’histoire du football.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Simone Inzaghi dans le viseur de deux cadors anglais

L’agent de Kvaratskhelia confirme plusieurs offres pour son joueur

La presse italienne encense Daniele De Rossi

Theo Hernandez courtisé, le Milan AC fixe son prix de vente

Mauvaise nouvelle, l’Inter perd un cadre sur blessure

Avatar

Valentin Pauluzzi

Papa



Derniers articles