Liste des 30 : les gardiens au crible

Par Cesco publié le 25 Mai 2016
Crédits

Italie-Nazionale

Gianluigi Buffon (Juventus)

Sa saison : 44 matchs, 26 buts encaissés, 25 clean sheets, 3990 minutes disputées.

Gigi est incroyable. Il sort d’une saison quasi parfaite avec sa Juventus. Hormis l’éviction précoce de Champions League par le Bayern, le portier a réalisé une des meilleure saison de sa carrière avec en prime, le record d’invincibilité en Serie A (973 minutes) arraché à Sebastiano Rossi. On se souviendra de quelques arrêts miracles, dont la double parade contre la Fiorentina qui préserve les trois points de son équipe en vue du titre.

Ce qu’il peut apporter : C’est lui faire offense que se demander ce que Gigi peut apporter à un groupe italien très inégal. Son expérience internationale parle pour lui, ses prestations aussi. Il est capable de rassurer un groupe dans les moments chauds, de tranquilliser une défense et surtout d’assurer ce rôle de patron du vestiaire qu’on lui connait depuis bien longtemps. Vous vous rappelez la demi finale de l’Euro 2012 où il sort du terrain enragé après la victoire contre l’Allemagne parce que ses coéquipiers coéquipiers se sont relâchés en fin de match ? Bah voilà.

Federico Marchetti (Lazio)

Sa saison : 35 matchs, 48 buts encaissés, 11 clean sheets, 3089 minutes disputées.

Marchetti a été mis à rude épreuve cette année avec une Lazio moribonde en championnat. Il a cependant sauvé les meubles offrant de belles prestations tout au long de l’année. S’il a été épargné par les blessures cette saison, il s’est également affirmé en tant que patron dans son équipe. Malheureusement il ne peut tout faire seul.

Ce qu’il peut apporter : En doublure de Buffon il est parfait. De plus, son expérience internationale peut lui permettre de subvenir aux besoin de son sélectionneur en cas de blessure du numéro 1. C’est déjà arrivé en 2010 lors de la Coupe du Monde en Afrique du Sud, alors mieux vaut être prudent et renouveler les valeurs sures. Marchetti en est une.

Salvatore Sirigu (PSG)

Sa saison : 12 matchs, 6 buts encaissés, 7 clean sheets, 1034 minutes disputées.

Quelle galère cette saison pour Sirigu, relégué sur le banc avec l’arrivée de Kevin Trapp, il a rongé son frein sans pouvoir jouer sa carte à fond. En effet, le PSG n’a pas fait d’état d’âme au moment de mettre son ancien portier titulaire sur le banc. Dommage car quand Salvatore a joué, il l’a bien fait. Malgré un déficit de confiance qui risque de jouer sur son moral, Conte a décidé de le pré-sélectionner pour l’Euro en France.

Ce qu’il peut apporter : Honnêtement pas grand chose. Il n’est pas bien en ce moment, c’est plus cette sélection qui peut lui faire du bien afin de le relancer l’année prochaine que lui qui fait du bien à la sélection. Conte l’emmène mais on peut parier que le numéro 3 de l’équipe, ce sera lui.

Alex Meret (Udinese)

Sa saison : 2 matchs, 3 buts encaissés, 0 clean sheets, 180 minutes disputées

Difficile de se prononcer sur l’homme en trop de cette liste des 30+1. Il n’a joué que 2 rencontres de Coupe d’Italie avec l’Udinese mais est un habitué des sélections jeunes de la Nazionale. En 2014 en U19, il joue 14 matchs pour 11 buts encaissés et 6 clean sheets.

Ce qu’il peut apporter : La encore, c’est plutôt l’inverse, cette nomination dans une liste de 30+1 peut faire déclic et lui donner cet élan de motivation pour la suite de sa carrière. Le fait que Conte l’ait appelé montre aussi qu’il peut être un des noms de l’avenir de l’Italie. A seulement 19 ans, cette première expérience (qui ne devrait pas aller au delà du 31 mai cependant) ne pourra être que bénéfique.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Simone Inzaghi dans le viseur de deux cadors anglais

L’agent de Kvaratskhelia confirme plusieurs offres pour son joueur

La presse italienne encense Daniele De Rossi

Theo Hernandez courtisé, le Milan AC fixe son prix de vente

Mauvaise nouvelle, l’Inter perd un cadre sur blessure

Avatar

Cesco

Rédacteur en Chef



Derniers articles