Les pires joueurs du Milan AC : 28ème

Par Romain Simmarano publié le 01 Avr 2018

Jamais un « paramètre zéro » du Milan AC n’aura aussi bien porté son nom. De ces fameux transferts gratuits dont Adriano Galliani s’était improvisé maître, il ne reste aujourd’hui pas grand-chose. Rien, même, si ce ne sont des souvenirs amusants de joueurs dont le passage ressemble à une farce. En fin de contrat à Marseille, aux aurores du chaud été 2011, l’international Nigérian Taye Taiwo se pose ainsi à Malpensa. Il sort pourtant de six saisons convaincantes avec l’Olympique de Marseille, mais la sauce ne prendra jamais.

Une blessure d’emblée

Les circonstances n’auront évidemment pas aidé le garçon à percer du côté de Milan. Dès le Trofeo Luigi Berlusconi, Taiwo se blesse à la cheville. Résultat, Antonini prend progressivement une dimension de titulaire sans concurrence, jusqu’au mois d’octobre. Massimiliano Allegri n’en démordra pas, et celui qui était venu pour remplacer Jankulovski ne restera pas longtemps sur le remonte-pentes. Son premier match, face à Cesena, se solde par une victoire 1-0 des rossoneri. Cependant, Taye Taiwo n’en dispute que 52 minutes, le temps de commettre trois fautes, prendre un carton jaune et sortir à la 52e minute, remplacé par Zambrotta. Son premier match plein, face à Parma, est quant à lui un beau succès, avec un 4-1 à la clef. Mais comme les phénomène surnaturels ne se produisent jamais seuls, les 93 minutes jouées par Taiwo viennent s’ajouter à un triplé de Nocerino. Pas de hasard.

Un petit tour et puis s’en va

Evidemment, après avoir joué 8 matches en première partie de saison, dont 4 en Champions League, l’avenir de Taiwo à Milan s’obscurcit. L’hiver arrive, et le mercato offre une option de haute volée aux dirigeants milanais. Il sera prêté aux Queen Park Rangers pour la fin de saison. La sentence tombe ainsi le 19 janvier 2012 : le Nigérian ne mettra plus jamais les pieds à San Siro. Le prêt en Angleterre est suivi d’un second départ temporaire du côté du Dynamo Kiev, pour la saison 2012-2013. Et même dans cette période difficile pour le club lombard, personne ne songe à un retour sérieux de Taiwo. A l’été 2013, il quitte définitivement l’Italie pour Bursaspor, en Turquie. Cette succession un peu grotesque pourrait illustrer la page du dictionnaire correspondant à « l’erreur de casting ». Totale, prévisible, et pourtant assumée. Un symbole au fond bien déplaisant pour les mémoires milanaises de cette période de « coups » irréfléchis qui n’ont pas manqué de faire du mal à l’institution. Aujourd’hui, Taye Taiwo, loin de sa splendeur marseillaise, est sous contrat dans un club suédois, l’AFC Eskilstuna. Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage !

Palmarès et statistiques

8 matches joués

0 but.

Le Flop 30 Milan

30ème : Cerci

29ème : Destro

28ème : Taïwo

27ème : …

Romain Simmarano

Rédacteur



Lire aussi