Les notes du Milan AC face à l’AS Roma

Par Guedid Mohamed publié le 15 Mai 2016

Milan AC

Donnarumma 6 : 3 buts encaissés, mais plusieurs arrêts décisifs pour le jeune portier rossonero. Sale soirée au final.

De Sciglio 5.5 : Sous les yeux du sélectionneur Antonio Conte, Mattia n’a pris aucun risque et, à défaut de rechercher la solution la plus proche, il a souvent privilégié la chandelle. Le moins pire des défenseurs.

Alex 4 : Clairement le maillon faible de la soirée. À l’image de ses dernières sorties, le colosse brésilien s’est constamment fait dépasser par la fougue des attaquants adverses. Il couvre honteusement Salah sur l’action du premier but et fait preuve de lenteur tout au long du match. Le poids de l’âge sûrement, il est temps de partir. Remplacé par Calabria.

Mexès 4.5 : Mauvaise soirée également pour le défenseur français tant les déferlantes arrivaient de toutes parts. Il n’avait tout simplement pas les armes pour lutter.

Romagnoli 5 : On se demande encore pourquoi il a été aligné à gauche. Il a été malmené par Salah, léger mieux après son replacement dans l’axe suite à la sortie d’Alex.

Kucka 5 : Combatif dans tous les sens du terme, l’un des seuls à se battre vraiment. Cela dit, comme la majorité de ses partenaires, il n’a rien fait de bien une fois le cuir au bout des orteils.

Locatelli 5 : Première titularisation en Serie A pour ce jeune issu du centre de formation. Une de ses passes ratées est à l’origine de la contre-attaque qui a amené le premier but giallorosso. Dur apprentissage surtout dans ce rôle de regista. À revoir l’année prochaine.

Bertolacci 4.5 : Un match à l’image de sa saison, c’est à dire catastrophique. Mêmes les passes les plus élémentaires étaient un calvaire à réaliser. Remplacé par Bonaventura.

Honda 5 : Après une première mi-temps où il joue à des kilomètres de son supposé positionnement, il se reprend en seconde période et se crée quelques occasions dont certaines lamentablement conclues.

Bacca 6 : Absolument rien à se mettre sous la dent durant tout le match et souvent obligé de redescendre chercher les ballons, il trouve quand même le moyen de marquer et sauver l’honneur en fin de match.

Balotelli 4.5 : Là encore à l’image de sa saison. Jamais dans le coup et presque aucun ballon exploitable pour l’international italien. Remplacé par Luiz Adriano.

—————————

Luiz Adriano 5 : Pas aussi tranchant que d’habitude, il n’a strictement rien apporté.

Bonaventura 6 : Il a tout de suite pris le jeu de son équipe en main et a crée quelques occasions de buts. Pourquoi n’a t-il pas débuté ?

Calabria 5.5 : Mauvaise entrée dans l’ensemble avec notamment quelques passes ratées, mais sa passe décisive le sauve quelque peu.

Brocchi 4 : On lui jette un peu la pierre même si on sait qu’il est la marionnette des boss, celle qui encaisse les critiques à leur place, mais bon c’est le jeu. Certains de ses choix comme mettre Romagnoli à gauche ou garder Bonaventura sur le banc sont cependant incompréhensibles.

*Le barême est ialien

Guedid Mohamed

Rédacteur Milan



Lire aussi